En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

07.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 11 heures 9 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 14 heures 27 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 15 heures 56 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 17 heures 10 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 17 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 20 heures 45 sec
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 20 heures 1 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 20 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 13 heures 29 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 15 heures 45 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 16 heures 12 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 17 heures 23 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 18 heures 8 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 19 heures 58 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 20 heures 2 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 20 heures 4 min
Dans les coulisses syriennes

Mais pourquoi la France fait-elle semblant de ne pas voir la menace islamiste qui pèse sur la Syrie ?

Publié le 15 mars 2012
De retour de Syrie, Gérard de Villiers a pu rencontrer quelques acteurs avertis du conflit qui frappe le pays. La vision qu'il en propose s'écarte largement de la version officielle française.
Gérard de Villiers
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard de Villiers, est un journaliste, écrivain et éditeur français. Il est diplômé de l'IEP Paris et de l'ESJ Paris. Il a été reporter à Rivarol, Paris-Presse, France-Dimanche. Il est célèbre dans le monde entier pour ses romans d'espionnage S.A.S,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De retour de Syrie, Gérard de Villiers a pu rencontrer quelques acteurs avertis du conflit qui frappe le pays. La vision qu'il en propose s'écarte largement de la version officielle française.

La semaine dernière à Beyrouth, j’ai rencontré l'un des responsables du service de renseignement syrien, francophile, francophone et stupéfait. "Pourquoi, m’a demandé A. K., la France se déchaîne-t-elle contre le régime de Bachar El Assad ? Qu’est-ce qu’on vous a fait ? Nos relations étaient revenues au beau fixe depuis l’invitation du président Bachar à paris le 14 juillet 2008. Pourquoi votre ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, travestit-il systématiquement la vérité alors qu’il la connait parfaitement ? Depuis un an, en Syrie, il ne s’agit pas de forces de sécurité massacrant aveuglement des civils innocents mais de l’affrontement entre, le gouvernement de Bachar El Assad d’une part et, des groupes armés de matériels légers d’autre part, menés par les Frères musulmans syriens, soutenus par l’Arabie Saoudite et le Qatar dont le but est de renverser le régime alaouite des Assad."

J’aurais aimé pouvoir réfuter les arguments de cet homme, membre éminent d’un régime connu pour sa brutalité, sa férocité et la main-mise qu’il a pris sur la Syrie depuis quarante ans. Régime connu aussi pour sa propagande souvent à l’opposé de la réalité. Hélas, ce que m’a dit A.K. correspondait parfaitement à ce que je savais et ce que savent les services de renseignement occidentaux.

Pourquoi les islamistes veulent la chute de Bachar El Assad

Les islamistes, Frères musulmans, l’Arabie Saoudite, et le Qatar ont juré la perte de Bachar El Assad pour deux raisons. D’abord, il s’agit de casser « l’arc chiite » qui va de l’Iran au Hezbollah libanais en passant par une partie de l’Irak (chiite à 65%) et la Syrie. Ceci, afin d’affaiblir Téhéran, ennemi juré de l’Arabie Saoudite. Ensuite, la Syrie est le dernier Etat laïque de la région depuis la disparition de l’Irak de Saddam Hussein, baassiste lui aussi.

Cela, les islamistes ne peuvent le supporter. En un an, ils ont pris le pouvoir en Tunisie, en Libye, et sont en train de le faire en Egypte. On m’a dit à Beyrouth que le roi Abdallah n’en dort plus de voir la Syrie résister. Le régime des Assad explosé permettrait d’instaurer en Syrie un état islamiste où les chrétiens de Syrie n’auraient plus de place. Ils sont environ 9%. La devise des Frères musulmans syriens est « Les alaouites au cimetière, les chrétiens à Beyrouth ». Quand on sait ce qui est arrivé aux chrétiens d’Irak et aux coptes d’Egypte, on peut les croire sur parole.

Alors, pourquoi cette condamnation du régime Assad avec tant de virulence par la France ? Alain Juppé se drape dans la défense des Droits de l’Homme et de la démocratie, faisant semblant de croire que les Frères musulmans syriens veulent instaurer un régime démocratique en Syrie, multiconfessionnel et pacifique.

C’est à mourir de rire ! Les Frères musulman, mouvement fondé en 1922, n’ont jamais été démocratiques. C’est un mouvement islamiste qui prêche la soumission au Coran.

 

Une information sur le conflit tronquée

Aujourd’hui, tous les médias occidentaux sont nourris d’informations venus de l’Association des droits de l’homme en Syrie, basée à Londres, qui est en réalité un faux nez des Frères musulmans. Dans le monde arabe, c’est Al Jazeera, à la botte du Qatar, qui répercute les mêmes informations. Toujours orientées dans le même sens.

Bien sûr, il ne s’agit pas de blanchir le régime syrien, féroce et autiste, accroché à ses privilèges. Il s’agit simplement d’avoir une vue plus équilibrée des événements.

Il s’agit d’une guerre civile où nous n’avons pas à intervenir. Principalement entre chiites et sunnites. La plupart des massacres de femmes et d’enfants égorgés sont le fait de vengeances interéthniques, comme jadis au Liban entre alaouites et sunnites, et non d’une volonté aveugle du régime de massacrer ses citoyens.

Nous n’avons rien à gagner à nous mêler de ce conflit, de prendre la tête du mouvement anti Bachar. Avec un acharnement qui frise le ridicule. Alain Juppé est probablement le seul homme politique à ignorer que la Russie ne lachera pas la Syrie, alliée stratégique. Pourtant, il continue de s’obstiner à tenter d’obtenir une décision du Conseil de sécurité.

Je n’ai toujours pas d’explications à cette attitude bizarre. L’exemple de la Libye aurait du nous servir de leçon. Les 300 millions d’euros dépensés par la France là-bas ont surtout servi à rétablir la polygamie et à transformer le pays en une nouvelle Somalie, livrée aux seigneurs de la guerre.

Au Moyen-Orient, il est préférable d’être prudent. Les erreurs se paient toujours très cher. Et parfois, très longtemps.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Eric de Tor
- 16/03/2012 - 18:09
French Connection
Bravo à Monsieur de Villiers pour avoir le courage de dénoncer les menées criminelles de la mafia internationale dont l'UMP-PS n'est que la "French Connection".
Ces malfaiteurs ont massacré les libyens, semé la subversion sur le pourtour méditerranéen et fomentent aujourd'hui une guerre civile en Syrie, au risque d'embraser la région, voire le monde en cas d'escalade.
Le "gouvernement" de la France n'est plus que le prête-nom de gangs sans frontières.
S'il faut effectivement passer le Karsher, il faut commencer par l'Elysée.
chrile
- 16/03/2012 - 11:55
Chiites contre sunnites ! Allez y les bonnes consciences
Depuis des années (cf mes écrits de 2007), je répète que ce qui se passe dans le monde arabe est une guerre entre chiites et sunnites.
Les chiites étant beaucoup moins modérés religieusement que les sunnites mais moins nombreux nous allons vivre de nombreux soubresauts.
Qui veut envoyer son fils, son frère, son mari faire la guerre pour cela ?
Les bonnes consciences nous expliquent tout... mais inscrivez vous si vous voulez y aller; formez des brigades internationales !
Et arrêtez de baisser les budgets de la Défens et critiquer les militaires
amandina
- 16/03/2012 - 11:30
laurent mahmoud
je ne respecte pas les gens qui ne me respectent pas les mosquees en france sont des repaires de futurs tueurs les salafistes sont un danger pour l humanite ils vont dans les cites en france pour recruter de la racaille, et les envoie en stage en afhanistan ou au pakistan, vous savez ces pays qui adorent les chretiens, alors des gens comme toi ils me font vomir moi je suis françaisepas toi vu la haine que tu craches sans cesse sur ce site pour faire de la pub a tes potes les barbus