En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 6 heures 21 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 7 heures 47 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 9 heures 4 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 14 heures 33 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 15 heures 22 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 16 heures 26 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 2 heures
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 6 heures 52 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 8 heures 36 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 13 heures 56 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 14 heures 33 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 14 heures 46 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 16 heures 20 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 16 heures 38 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 3 heures
© Reuters
© Reuters
Fight

Carrefour /Amazon, le combat des géants mondiaux de la distribution tous produits se prépare. Il va être sanglant.

Publié le 20 juin 2017
Carrefour change de tête, le jour où Amazon annonce son arrivée dans la distribution de produits alimentaires et fait trembler tous ses concurrents.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Carrefour change de tête, le jour où Amazon annonce son arrivée dans la distribution de produits alimentaires et fait trembler tous ses concurrents.

Dans le business, les hasards de calendrier sont rares. Le jour même où Carrefour a présenté aux actionnaires le nouveau capitaine Alexandre Bompard, Amazon, le géant mondial du e-commerce a annoncé qu’il rachetait les supermarchés Whole Foods et entrait ainsi par la grande porte dans le secteur de la distribution des produits alimentaires. L’histoire ne s’arrête pas là: Bompard quitte la Fnac/Darty, qui avait Amazon comme principal concurrent sur la toile. Chez Carrefour, il va se retrouver encore une fois, face au géant américain, mais cette fois, sur le terrain des supermarchés physiques. Autre champ de bataille.

Pour plus de 13 milliards d’euros, Amazon s’offre 462 magasins Whole Foods qui vont lui servir de laboratoires pour se former très vite à la grande distribution alimentaire, qui s’est développée dans le monde entier, avec des leaders comme l’américain Wal-Mart ou Cisco, l’allemand Metro ou le français Carrefour.

Amazon a commencé dans la vente de produits culturels, livres, DVD, CD à la fin des années 90... puis s’est élargi aux articles de la maison, aux vêtements, au mobilier, … On sait déjà qu’il se prépare à la vente de voitures en ligne, mais là, avec le rachat de Whole Foods, il s’est ouvert à un autre créneau avec la distribution de denrées alimentaires.

C’est un moment très inquiétant pour les distributeurs traditionnels, parce qu’ils pensaient être protégés grâce à leur part de marché dans le frais et l’alimentaire. Grace aussi a leurs équipements logistiques, Amazon n’a peur de rien et se lance dans la bataille.

La bourse et les marchés financiers ne s’y sont pas trompés. Casino, Carrefour, Costco, Wal-Mart ont tous perdu plus de 5% de valeur.

Pour l’instant, le e-commerce de produits alimentaires est très marginal. Aux US, il ne représente que 1% du marché américain, soit quelques 700 milliards de dollars. Ce marché n’a qu’une très faible croissance, mais la part du e-commerce se développe très vite.

De plus, Amazon a prouvé dans le passé que, quand il ouvrait de nouveaux rayons, c’était pour devenir champion mondial. Avec les magasins de Whole Foods, tous les professionnels du secteur savent qu’il peut aller très vite et faire mal à beaucoup d’entre eux. Très vite.

L’arrivée de Alexandre Bompard arrive au bon moment bien sûr. En prenant la direction du numéro deux mondial de la grande distribution, il apporte à Carrefour les clefs d’une mutation nécessaire. Tout le monde sait qu’il appartient à la nouvelle génération des quarantenaires, avec dans ses bagages toute la culture digitale, toute l’expertise de la grande distribution et toute l’expérience des mutations. Il a sauvé la Fnac, submergée par la vague du digital, en transformant l’enseigne et son modèle économique désormais fondé sur de tels changements. C’est lui encore qui à négocier le mariage avec Darty. Les deux entreprises étaient trop petites pour affronter la concurrence mondiale et leurs synergies sont évidentes. Les deux marques sont complémentaires. Les gammes de produits sont différentes, les segments de clientèle aussi.

Carrefour a été crée dans les années 60 et s’est vite hissé à la première place européenne et deuxième place mondiale de la grande distribution. En usant d’acquisitions (Promodès en 1999) et d’internationalisation (Amérique du Sud, Chine, Moyen-Orient). Le groupe compte plus de 380 000 employés.

Avec ça, Alexandre Bompard rentre dans la cour des très grands. On l’a bien vu le jour où il a été présenté aux actionnaires, lors de l’Assemblée générale. Il y avait là tous les grands actionnaires. Les historiques, les familles Fournier, Devoret, les anciens de Promodès aussi. Et puis il y avait les plus récents, avec principalement Bernard Arnault le patron de LVMH.

George Plassat, qui va quitter ses fonctions, n‘avait pas à rougir de son bilan. Il a redressé ce paquebot de la distribution mondiale. Les résultats financiers ne sont pas extraordinaires, mais pour la grande distribution, ils restent bons. Mais ce qui est intéressant c’est que ce manager hors pair a dressé le cahier des charges et la stratégie que son successeur aura à mettre en oeuvre. Questions de pragmatisme, il n'aura guère le choix.

1e point. Carrefour est d’abord un groupe de distribution de produits alimentaires, produits frais et non frais. C’est dans son ADN et en dépit des faibles marges, Carrefour ne peut pas abandonner ce créneau.

2e point. Carrefour va devoir adapter le digital au mobile, le grand enjeu qui permet de suivre le client à la trace, repérer et anticiper les nouveaux besoins, et les modes de consommation. Carrefour doit savoir débusquer et séduire son client partout sur la planète. Passer les frontières tout en restant proche du consommateur. Le digital doit permettre de mettre, via une plateforme, en relation des consommateurs et des produits, proposés par des revendeurs partenaires capables de livrer en temps et en heure. Alexandre Bompard arrive principalement pour organiser cette seconde révolution. Il l’a fait avec la Fnac, qui a largement développé son offre de e-commerce depuis 2010.

3e point, Carrefour doit savoir retrouver de la compétitivité compte tenu de l’affaiblissement des pouvoirs d’achat. Là encore, le grand défi va être de diminuer les coûts et Alexandre Bompard en a l’expertise. Affaires de ressources humaines, de logistique et de digital. Encore et toujours.

La feuille de route est simple, s’adapter à l’écosystème pour barrer la route à Amazon, parce que s’il y a une entreprise dans le monde qui a formidablement su prendre le virage du digital, c’est Amazon. Amazon est née avec le digital.

Carrefour/Amazon, c’est le combat des plus grands de la distribution, où chacun, né d’un cœur de métier différent, tend à devenir le semblable de l’autre.

En coutant Alexandre Bompart présenter ses projets lors de cette assemblée générale des actionnaires, et confirmer à tous qu il était sans doute l’homme qu il fallait , au bon moment et au carrefour (sans jeu de mots) entre l’ancien et le nouveau monde , en l’écoutant ainsi avec son faux air de jeune premier , certains analystes se plaisait à imaginer le même homme préparer le rapprochement entre Carrefour et le groupe qu’il venait de quitter , la Fnac-Darty .

C’était logique. Le projet aurait du sens. Mais c’est oublier que la vie des affaires est peuples d’hommes de pouvoirs avec des egos solides. C’était oublier que carrefour est parrainé par Bernard Arnault, alors que Darty/FNAC a ete pouponné par François Pinault.

Et entre les deux rois du luxe, celui qui règne sur LVMH et celui qui dorlote Gucci, on ne peut pas dire que la relation a toujours été emprunte d’une grande solidarité. Ça a été la guerre frontale pendant des années. Aujourd hui l’animosité s’est un peu calmée. Les deux dinosaures se sont aperçus que la planète du luxe était assez grande pour deux fauves immenses. Mais de là à se partager les terres de chasse à l’amiable ... il y a un abîme. Le rapprochement entre Carrefour et Fnac, beaucoup y pensent, mais personne n’en parle. Le sujet est tabou.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 21/06/2017 - 18:35
le combat va être sanglant
Oui mais...que l'on se rassure, avec Sylvestre, Atlantico n'est pas sans gland!
Anouman
- 20/06/2017 - 17:37
Tous produits?
Carrefour c'est principalement alimentaire. Pour le reste il est plus que limité, en tous cas comparé à Amazon. Ca va être intéressant de voir ce que va faire Amazon, et s'il saura rénover le concept.
assougoudrel
- 20/06/2017 - 17:33
Carrefour est un
enfant face à Amazon. De plus, cet enseigne se fout de nous en France. En Espagne, je fais mes course à Carrefour et c'est tout autre chose que chez nous. Pourquoi le faire bien uniquement à l'étranger.