En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 1 heure 16 sec
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 1 heure 56 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 3 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 5 heures 26 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 5 heures 52 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 7 heures 1 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 7 heures 39 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 8 heures 40 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 20 min
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 1 heure
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 1 heure 17 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 2 heures 2 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 5 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 6 heures 13 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 9 heures 13 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 54 min
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 2 heures
1er round

Brexit : Theresa May commence les négociations à coups de provocations et en prenant tous les risques

Publié le 19 juin 2017
La discussion sur les conditions du Brexit va donc démarrer lundi 19 juin à Bruxelles sur un projet de scénario de sortie très dur. Les membres de l’Union européenne se montrent prêts à aller au bras de fer, les milieux d’affaires britanniques restent dans la plus grande confusion, mais aucun d’eux n’est certain qu’elle ira pourtant au bout.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La discussion sur les conditions du Brexit va donc démarrer lundi 19 juin à Bruxelles sur un projet de scénario de sortie très dur. Les membres de l’Union européenne se montrent prêts à aller au bras de fer, les milieux d’affaires britanniques restent dans la plus grande confusion, mais aucun d’eux n’est certain qu’elle ira pourtant au bout.

Theresa May a donc décidé de démarrer les négociations du Brexit dès ce lundi et a donné mandat à son ministre chargé de la sortie de l’Union, David Davis, de présenter et défendre un scénario dur. 

Pour beaucoup c’est de la provocation. Sans changement de ligne depuis ses résultats aux législatives. Cette décision est incroyable et a pris de court les négociateurs de Bruxelles qui s’attendaient à ce que la Première ministre Britannique demande un délai, compte tenu de la situation compliquée dans laquelle elle s’est mise. Dernier baroud d’honneur de la Première Ministre avant un changement de cap ? Pas si sur !

Michel Barnier, qui est chargé de cette négociation pour l’Union européenne, était prêt à accepter de retarder de quelques jours ou même de quelques semaines afin que les anglais puissent recaler leur position. 

Mais pour Theresa May, pas question d’attendre. Pas même le discours de la reine qui marquera dans l’après midi, l’ouverture officielle de l‘année parlementaire, (ce qui a Londres est assez mal vu ) et surtout, pas même la formation de son gouvernement qui est loin d’être finalisée. (autre provocation en direction des parlementaires). Theresa May ne veut même pas attendre la définition d’un projet plus conciliant. 

 

Elle va donc prendre tous les risques. Pourtant, elle est fragilisée tant à l’intérieur de son pays qu’à l’extérieur.

Alors qu’elle voulait renforcer sa légitimité, elle a, en provoquant des élections, perdu sa majorité conservatrice et se retrouve contrainte de quémander le soutien du parti irlandais qui, sur le Brexit, n’était pas aussi clair que les anti-Brexit et conservateurs anglais. Elle se retrouve donc avec une majorité moins favorable au Brexit qu’auparavant car bricolée avec des alliances.

Au niveau européen, un certain nombre de leaders, dont ceux de France et d’Allemagne, avaient aussi fait dire à Theresa May qu’ils étaient prêts à accepter des aménagements pour que la Grande Bretagne ne sorte pas de l’Union européenne. 

L’Europe a besoin de la Grande Bretagne ... et surtout la Grande Bretagne a besoin du marché européen. 

Les milieux financiers et les industriels britanniques, les mouvements de jeunes étudiants, n’ont pas manqué d’intervenir à nouveau pour demander un assouplissement d’une attitude trop idéologique. 

Et bien, en dépit de toutes ces incertitudes et de ces pressions, Theresa May a maintenu sa décision d’aller au front. 

 

Les européens, menés par Michel Barnier, vont donc confirmer les conditions du divorce et notamment la facture. Cette facture représente quelques 100 milliards d’euros à payer pour pouvoir se dégager de l’Union européenne. Sachant que si la Grande Bretagne refuse les libertés fondamentales qui sont à la base du fonctionnement de l’Union européenne, elle perdra le passeport européen, ce qui veut dire que les productions de produits industriels et de services n’auront plus un accès libre au grand marché. Ajoutons que les citoyens britanniques perdront aussi le bénéfice des avantages sociaux dont ils profitent en Europe. 

Les libertés fondamentales comprennent bien sur la liberté de circulations des capitaux, des produits, des services et, le plus important, la liberté de circulation des hommes et des femmes. 

Les européens démarrent ce lundi avec la conviction que Theresa May va donc rester sur ses positions initiales : la sortie totale de l’Union européenne à l’issue de négociations qui pourraient être très dures parce qu’elle n’a pas forcement les moyens de payer les effets économiques et financiers d’un Brexit aussi hard. 

 

Quelques européens, dont les français d’ailleurs, pensent que Theresa May ne veut pas apparaitre fragilisée et s’efforce de prouver qu’elle est la seule capable de gérer cette sortie de l’Union. Les milieux financiers de la City qui préparent eux aussi leur sortie et leur délocalisation sur le continent, continuent de penser que les effets du Brexit seront catastrophiques pour le peuple britannique. Moins de croissance, donc moins de richesse, et moins d’emplois. 

Dans ces conditions, ils considèrent que Theresa May aura de tel ennuis politiques qu‘elle sera obligée de se démettre dès que les premières négociations seront entamées.

 

Pour la presse économique de Londres, la situation britannique n’a jamais été aussi confuse et l’avenir de l’empire britannique n’aura jamais été aussi incertain. Curieusement, confusion et incertitude sont les deux mots qui reviennent le plus souvent dans la presse populaire des tabloïds, qui étaient pourtant assez favorables au Brexit. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

03.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
POLITQ
- 21/06/2017 - 08:55
M.Sylvestre intelligent mais mouton…..
BRAVO MME MAY!!! Qu'elle dise MERDE (SHIT…) à tous ces SALES EUROPEENS!!! Si cet étron de Chirac avait eu les couilles de May pour SORTIR duTROU dans lequel cet pourriture de Mitterrand nous a mis, pour faire un VRAI BILAN…... Barnier , autre mouton, va , comme d'hab, prendre son pied à nous concocter des saloperies qui vont nous lier un peu plus….. Sale type.
g16
- 20/06/2017 - 19:04
Prenant l'allure d'entreprise de démolition
Elle va essayer de saboter l'Europe dans tout son ensemble pour tirer parti des activités de commerce avec les états séparément.
C'est bien la fin de l'Europe qu'elle est en train d'organiser.
Philippe HERMKENS
- 20/06/2017 - 16:27
The Financial Times and the Guardian
Le Financial Times et le Guardian des journaux sérieux ?

Le FT a été hostile à Margaret Thatcher dès qu'elle est apparue comme une Première ministre potentielle. Il a été hostile becs et ongles à la politique libérale menée, car trop excessive ..

Le Guardian est le journal du parti travailliste , le journal des bobos écolos de Londres ..

Des journaux sérieux ?? Comique ..