En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Atantico Business

Les 5 plus grosses fortunes mondiales préfigurent ce que sera notre mode de vie sur la planète au cours du 21e siècle

il y a 29 min 18 sec
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 13 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 14 heures 10 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 15 heures 7 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 18 heures 38 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 18 heures 50 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 20 heures 23 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 20 heures 39 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 20 heures 59 min
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 13 heures 41 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 13 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 14 heures 25 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 16 heures 35 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 17 heures 19 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 18 heures 49 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 19 heures 21 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 20 heures 28 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 21 heures 20 min
Aupa Athletic !

Athletic Bilbao - Manchester United: quand le football "terroir" terrasse le football dollar

Publié le 10 mars 2012
L'exploit de Lionel Messi contre le Bayer Leverkusen (5 buts dans le même match) a logiquement occulté une autre fantastique performance, bien plus symbolique pour le football européen. L'Athletic Bilbao, club évoluant en première division espagnole uniquement constitué de joueurs basques, est parvenu à battre Manchester United chez eux, dans l'enceinte d'Old Trafford.
Philippe David
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe David est cadre dirigeant, travaillant à l'international.Il a écrit trois livres politiques : "Il va falloir tout reconstruire", ouvrage qui expliquait le pourquoi du 21 avril,  "Journal intime d'une année de rupture", sorti en 2009 aux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'exploit de Lionel Messi contre le Bayer Leverkusen (5 buts dans le même match) a logiquement occulté une autre fantastique performance, bien plus symbolique pour le football européen. L'Athletic Bilbao, club évoluant en première division espagnole uniquement constitué de joueurs basques, est parvenu à battre Manchester United chez eux, dans l'enceinte d'Old Trafford.

L’Europe du football s’est extasiée cette semaine sur la performance de Barcelone en général et de Lionel Messi en particulier, le club catalan ayant transformé le Bayer Leverkusen en charpie avec un exploit unique réalisé par le prodige argentin : marquer 5 buts en un match. La chose pourrait paraître facile face à un club amateur en « Copa del Rey » mais a été réalisée en 8ème de finale de Ligue des Champions contre un grand club européen, excusez du peu. En Novembre 2010, le Barça, en faisant exploser le Real 5-0 au Camp Nou, avait réussi une « Manita ». Mercredi dernier, Lionel Messi s’en est offert une pour lui tout seul face aux Allemands.

La performance réalisée par l’Athletic Bilbao hier au soir à Old Trafford (victoire 3-2), mérite à mon avis qu’on s’y attarde un peu plus tant la performance des Basques fût énorme au niveau du résultat et magnifique au niveau du jeu, preuve que David peut toujours vaincre Goliath et que l’argent ne fait toujours pas le bonheur, du moins dans le football (Dieu merci d’ailleurs). Tout oppose en effet ces deux clubs à commencer par leur chiffre d’affaires : 350 millions d’euros pour Manchester United (3ème rang mondial derrière le Real et le Barça) contre 60 millions pour l’Athletic (9 ème rang de la Liga). Leurs stades respectifs sont tout aussi disproportionnés : 75 000 places à Old Trafford contre 39 000 pour San Mames. Enfin, la composition des équipes est tout autant aux antipodes : Joueurs venus du monde entier pour les Red Devils (au coup d’envoi, les joueurs présents sur le terrain avaient vu le jour sur 4 continents différents) tandis que l’Athletic Bilbao est composé uniquement de joueurs… basques !

Ainsi, les statuts du club stipulent : "Notre philosophie sportive prévoit que seuls les joueurs ayant été formés dans notre centre de formation ainsi que les joueurs formés dans les centres de formation du Pays Basque qui se situent au sein des provinces de Bizkaia, Gipuzkoa, Araba, Nafarroa, Lapurdi, Zuberroa et Nafarroa Behera ainsi que, bien sûr, les joueurs nés dans l’une d’entre elle peuvent porter le maillot de l’équipe professionnelle". Afin de marquer plus encore l’identité basque du club, celui-ci a autorisé au cours des années 90 les joueurs ayant au moins un parent basque à porter ses couleurs, ce qui permit à Bixente Lizarazu d’y jouer une saison avant de partir au Bayern Munich. Dans ce club pas de mercenaires, rien que des « gars du pays » fiers de leur maillot et qui se battent jusqu’au bout pour le mener à la victoire. On est bien loin de ces équipes de milliardaires qui ne connaissent que transferts juteux et primes à la signature et qui changent de club comme de chaussures à crampons…

Quand en plus de la « garra » (la gnaque) il y a du talent avec de super techniciens et un collectif mené de main de main de maître par l’entraîneur argentin Marcelo Bielsa, cela donne une performance aussi magnifique que celle de jeudi soir au cours de laquelle, sans un David De Gea (le gardien de but espagnol de Manchester United ) en état de grâce, les basques auraient pu marquer 3 ou 4 buts de plus sur la pelouse mancunienne, ce qui en dit long sur leur prestation.

Le match retour se disputera, c’est certain, dans une ambiance de feu au sein de ce qu’on appelle outre-Pyrénées « la Catedral de San Mames ». Ce stade est le plus britannique, dans sa configuration, des stades espagnols, ceci étant peut-être dû au fait que le club a des origines anglaises, d’où son nom « Athletic ». Mais il ne fera pour l’occasion aucun cadeau aux joueurs du club anglais qui viendront tenter d’y arracher leur qualification.

On peut être sur que le spectacle sera de grande qualité et d’une grande intensité et, dans ce « jeu merveilleux », pour citer Pelé, dans lequel l’argent est devenu Roi, nous serons nombreux à soutenir le « petit poucet local » face à la grande multinationale en chantant : « Aupa Athletic » !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
jofaby
- 11/03/2012 - 22:30
En même temps....
Ce club "basque" est connu pour refuser catégoriquement des joueurs étrangers pour seul motif qu'ils ne sont pas basques???
Je préfère de loin le mastodonte anglais qui possède des valeurs de partage et qui s'ouvre à tout le monde qu'un club qui prône un fascisme caché... Et le côté "basque" est complètement obsolète aujourd'hui...
Et à l'heure d'aujourd'hui, quel club ne souhaite pas rentabiliser, capitaliser...? Ne voyons pas un certain sponsor maillot spécialisé dans le pétrole sur le maillot du fameux club "terroir"..???
Faut arrêter l'hypocrisie...
Philippe David
- 11/03/2012 - 08:21
@Harmaggedon
Entièrement d'accord!
Harmaggedon
- 11/03/2012 - 04:32
football "terroir"...
peut-être est-ce tout simplement leur côté basque qui leur donne la "gnaque", à moins que de gros salaires ne confèrent, pour leurs bénficiaires, tout simplement... une rente de situation.