En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

07.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

01.

Coupe Davis : la France mène 2-1

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 41 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économie chinoise ne redémarre pas aussi vite que ce que ses dirigeants affirment. Ou ils ne le savent pas ou ils mentent. Mais pourquoi ?

il y a 51 min 45 sec
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 30 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Simples" de Yannick Grannec : XVIe siècle, un drame chez les Bénédictines. Un roman qu’on ne lâche pas

il y a 8 heures 11 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 11 heures 36 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 15 heures 33 min
pépite vidéo > Europe
Courage des Britanniques
Le prince Charles adresse un message de solidarité aux Britanniques face à l’épreuve du coronavirus
il y a 16 heures 41 min
light > High-tech
Bonheur en famille
Confinement : grâce à Google et à la réalité augmentée, il est possible de recréer un véritable zoo à la maison
il y a 18 heures 16 min
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 19 heures 38 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 29 min 54 sec
décryptage > Santé
Risques de rechute

Déconfinement graduel : ce que le gouvernement ne devra vraiment pas louper

il y a 1 heure 3 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 31 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jules Ferry, La Liberté et la Tradition" de Mona Ozouf : un texte à la fois sobre, efficace et très élégant qui se lit avec un réel plaisir

il y a 7 heures 56 min
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 10 heures 58 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 12 heures 5 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Sibeth Ndiaye décide de remanier les membres de son cabinet ministériel
il y a 16 heures 10 min
pépites > Terrorisme
Espoir
Sophie Pétronin serait toujours en vie, selon le fils de l'otage française enlevée au Mali
il y a 16 heures 58 min
pépites > France
Printemps et confinement
Covid-19 : Christophe Castaner met en garde les Français qui auraient l’intention de partir en vacances
il y a 18 heures 56 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 20 heures 10 min
© Reuters
© Reuters
Atlantico Business

Emmanuel Macron et Angela Merkel face aux 4 dossiers urgents nécessaires pour relancer l'Europe (et dégripper le couple franco-allemand)

Publié le 15 mai 2017
Si Emmanuel Macron se rend à Berlin aujourd’hui, c’est, certes, par courtoisie pour une relance de la coopération franco-allemande, mais surtout pour préparer la nouvelle Europe.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si Emmanuel Macron se rend à Berlin aujourd’hui, c’est, certes, par courtoisie pour une relance de la coopération franco-allemande, mais surtout pour préparer la nouvelle Europe.

Alors que le monde entier à les yeux braqués sur la nouvelle présidence française et s’interroge sur la capacité du président à débloquer ce vieux pays pour le réintroduire dans le concert des grandes nations du monde, les dirigeants européens ont bien compris que l’objectif d’Emmanuel Macron est avant tout de sauver la construction européenne et de la faire évoluer.  

Macron a cette conviction, doublee d’une formation partagée par toute la génération Erasmus à laquelle il appartient.

Depuis Valery Giscard d’Estaing, dans les années 1970, la France n'avait jamais eu un président aussi jeune, mais surtout un président aussi ouvert sur le monde, sur la modernité et sur l’Union européenne.

Et de tous les candidats à la présidentielle, il faut reconnaître qu’Emmanuel Macron est celui qui a le plus défendu l'idée que l'avenir de la France ne pouvait s'inscrire que dans l'Union européenne.

Politiquement, c’était très courageux et risqué parce que chacun savait que plus de la moitié des Français se déclaraient très eurosceptiques et même très souverainistes. Plus de la moitié des Français considéraient que leurs difficultés, leur déclassement, le chômage de masse étaient imputables à la perte de souveraineté au profit d’une gouvernance européenne considérée comme arrogante, d'une Banque centrale trop indépendante et d’une Allemagne surpuissante ... Plus grave encore, la moitié des Français se tournaient vers des candidats qui leur proposaient un repliement à l’intérieur de leurs frontières, des candidats qui prônaient même un refus de l‘économie ouverte.

A lire également sur notre site : "Fondre la France dans l'ordo-libéralisme germano-européen, l'autre visage du quinquennat Macron"

Contre le vent qui soufflait sur les braises de la démagogie et du populisme, Emmanuel Macron a donc été élu avec un programme très ambitieux, fondé sur le pragmatisme et le respect des réalités : la jeunesse, l’ouverture sur le monde, le progrès technologique et l'appartenance à l’Europe

Le partenariat européen est au cœur du projet. Pour Emmanuel Macron et pour la majorité des dirigeants européens, l‘Union européenne est la seule équation possible pour garantir l'avenir. D’abord, pour assumer la concurrence mondiale face aux grands blocs de l’ouest et de l’est: l'Amérique et l'Asie.

Mais Emmanuel Macron sait aussi qu’il doit rassurer les populations qui se sentent victimes de l’Europe et de l'euro. La plupart des dirigeants européens, y compris en Italie, en Espagne et même en Grèce, ont su barrer la route au populisme. Avec parfois beaucoup de difficultés. 

Dans ce partenariat européen, le couple franco-allemand forme l’axe majeur, et la relation entre Emmanuel Macron et Angela Merkel va être la pièce maitresse du dispositif.

Or Emmanuel Macron et Angela Merkel ont toutes les raisons de bien s’entendre. Un peu comme Valery Giscard d’Estaing et Helmut Schmidt, ou comme François Mitterrand et Helmut Kohl. En leur temps.

L'enjeu est considérable. Emmanuel Macron et Angela Merkel savent que la restauration de l'équilibre de l'Union européenne dépend avant tout de leur coopération. Ils savent que c’est aussi le seul moyen de proteger la démocratie et de lutter contre cette vague de populisme qui peut déferler partout.

D’où l’importance de la réunion de ce lundi. L'enjeu porte sur cinq dossiers.

1er dossier : le renforcement de la sécurité et des frontières. C’est évidemment le plus urgent, compte tenu des risques du terrorisme. La lutte contre le terrorisme ne peut se conduire qu'à l'échelle européenne. Compliqué, sauf que cette lutte implique aussi une coordination des politiques d’immigration.

2e dossier : la relance des coopérations européennes. On pense aux initiatives industrielles bien sûr, mais l’époque du général De Gaulle est révolue. La coopération est surtout attendue sur les questions de concurrence et de protectionnisme. Elle est surtout attendue sur l’harmonisation des conditions sociales, fiscales et budgétaires.

3e dossier : la réforme de la gouvernance est sans doute l’aspect le plus sensible politiquement parce qu'il s’agit d’installer plus d’Europe, plus de transfert de pouvoir, plus de fédéralisme. Emmanuel Macron, pur produit de la génération Erasmus, ne peut pas ne pas ouvrir ce dossier. Plus de pouvoir politique, un exécutif européen et un Parlement plus représentatif des populations. La réforme de la gouvernance passe aussi par un partage des pouvoir entre l’Union et les Etats. Cette réforme de la gouvernance passe aussi par la gestion tres souple des règles budgétaires. L’Allemagne en est désormais consciente.

4e dossier : Emmanuel Macron et Angela Merkel parleront aussi de la communication de Bruxelles. Ca peut paraître anecdotique, mais est-ce le rôle de Bruxelles que de donner des leçons aux différents gouvernements et aux peuples des différents Etats membres? Comme dans une grande entreprise, il falloir que Monsieur Juncker et les commissaires européens restent à leur place de fonctionnaires et cessent d’administrer des bons et des mauvais points comme ils le font périodiquement. Comme dans les grandes entreprises, il devrait y avoir des procédures factuelles et s’y tenir.

La communication de Bruxelles, depuis quelques années, a été désastreuse. Les rappels à l‘ordre intempestifs ont évidemment contribué à alimenter ce climat d’euroscepticisme, et surtout à élargir la distance (et donc la méfiance) entre Bruxelles et les peuples.

5e dossier, et ce n’est pas accessoire : Emmanuel Macron et Angela Merkel vont caler leur position commune face au Brexit. Si l’axe franco-allemand veut fonctionner et renforcer sa légitimité, les deux dirigeants ne peuvent pas accepter le moindre compromis au profit de la Grande-Bretagne. On ne pourra plus, à l'avenir, être dans l'Union européenne pour profiter des avantages et être à l'extérieur pour ne pas en avoir à supporter les contraintes. Theresa May va devoir prendre ses responsabilités. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

07.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

01.

Coupe Davis : la France mène 2-1

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hermet
- 15/05/2017 - 10:12
RDV dans 18 mois
Je pense que Macron va continuer de planter les français, May et les britanniques ont eût raison de partir vers le grand large : USA, Australie-Nvelle Zélande et surtout Asie, c'est un choix historique et payant à terme les 2 zones dominantes du 21eme siècles sont l'Asie et l'Amérique du Nord, l'Europe ne fait que cramer son capital.