En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Si je t'oublie" de Morgan Sportès : le captif amoureux

il y a 2 heures 9 min
décryptage > France
Wiki Agri

Le Sénat se penche (enfin) sur le suicide des agriculteurs

il y a 3 heures 6 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 3 heures 56 min
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 15 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 16 heures 10 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 17 heures 56 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 21 heures 44 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 22 heures 58 min
décryptage > Politique
Et maintenant le "Jewxit" !

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 3 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 4 heures 21 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 5 heures 29 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 6 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 15 heures 59 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 17 heures 24 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 18 heures 53 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 22 heures 19 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 1 jour 21 min
© AFP
© AFP
Atlantico Business

Pour les chefs d’entreprise, Macron est un coup de jeune nécessaire mais pas suffisant pour donner à lui seul un coup de fouet à l'économie

Publié le 10 mai 2017
La plupart des chefs d’entreprise sont entrés en séminaire pour évaluer l’impact du coup de jeune incarné par l’arrivée d’Emmanuel Macron.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La plupart des chefs d’entreprise sont entrés en séminaire pour évaluer l’impact du coup de jeune incarné par l’arrivée d’Emmanuel Macron.

L’arrivée d’Emmanuel Macron apporte un incroyable coup de jeune à ce pays. En 24 heures, la classe politique sait bien, sans vouloir l’avouer, qu’une page de l’histoire s’est tournée. Au plus haut sommet de l’Etat, l’exécutif sera tenu par des conseillers qui ont tous moins de 40 ans. Au gouvernement, le nouveau président nous a promis au moins la moitié de ministres issus de la société civile. Quant à l’Assemblée nationale, elle sera profondément remaniée puisque les deux principaux partis politiques ont explosé et que le maintien des anciens n‘est absolument pas garanti. 

Cette nouvelle démographie va profondément changer l’écosystème dans la mesure où les nouveaux élus viennent d’horizons assez divers, l’ENA bien qu’encore très présente dans les curriculum vitae, n‘a plus le monopole des cursus qui mènent au pouvoir. On va voir arriver des dirigeants d’origines très diverses, avec cependant une ADN commune fondée sur l’ouverture au monde, l’appétence pour les nouvelles technologies et la confiance dans les mécanismes de marché. 

Les milieux internationaux ont, dès dimanche soir, vu dans les évènements français une image de la France profondément différente de celle qu’ils avaient jusqu‘alors. Une France plus jeune, plus optimiste et sans doute plus dynamique. 

Quant aux chefs d’entreprise, ils savent bien que l’arrivée d’une nouvelle génération est synonyme de progrès, surtout quand cette génération là porte un discours européen, assumant la mondialisation, l’innovation, convaincue que la France peut revenir dans la course économique. Le b.a.-ba d’un grand manager est évidemment de coller systématiquement à la démographie. 

Ce coup de jeune était nécessaire. De l’avis de tous, y compris des plus anciens.  Sera-t-il suffisant pour provoquer un coup de fouet au système français ? Certainement pas ! Encore faut-il qu‘Emmanuel Macron respecte son plan de réforme et puisse le mettre en place. 

Le plan de réforme se développe en trois actes :

Acte 1, une réforme du fonctionnement de notre modèle social, à la fois pour le renforcer et pour améliorer la compétitivité de l’économie française. Ca passe par plus de flexibilité dans l’application du droit du travail, donc revenir à la loi Macron d’origine et plus de sécurité, à la suédoise ou à l’allemande.

Acte 2, une relance de la coopération européenne. Sa légitimité et son logiciel lui permettent de demander à nos partenaires plus de solidarité ou de mutualisme. 

Acte 3, un déblocage du système socio-économique pour faire sauter les verrous qui freinent les initiatives et la concurrence, bref reprendre dans le rapport de la commission Attali, tout ce qu’on n’a jamais réussi à mettre en œuvre. 

Cela étant, au delà du projet Macron qui correspond à la demande de la planète business, il faut encore pouvoir le faire passer. 

 

Le coup de jeune donné par l’arrivée d’Emmanuel Macron a fait exploser les grands partis traditionnels de gouvernement.  Le parti socialiste est condamné à se reconstruire en parti social démocrate. Le parti des Républicains va devoir  se refonder autour des vrais libéraux européens. Le frottement entre ces deux familles d’origine et le mouvement En marche peut être positif. Après tout, les partisans d’Emmanuel Macron sont souvent les enfants de parents qui avaient voté Hollande, Sarkozy ou même Fillon. Des Bobos de droite ou de gauche. Qu ils habitent la bastille ou la place de l’Odéon . 

Entre la gauche libérale et les libéraux de droite, il n’y a pas d’incompatibilité idéologique. la cohabitation ou la coalition serait possible et vivable.  

En revanche, cette France-là, libérale, européenne, qui a voté Emmanuel Macron beaucoup pour barrer la route a Marine le Pen, ne représente que la moitié du corps électoral. L’autre moitié est peuplée d’extrémistes de droite, d’extrémistes de gauche, d’écologistes, ou d’insoumis... Bref, des français qui s’opposent  au systeme dans lequel on vit, parce qu’ils n’ont pas pu rattraper le train de la mondialisation. 

Ils ont profité de la première phase de la mondialisation parce qu’elle a apporté des baisses de prix, mais ils sont tombés lors de la deuxième phase quand cette même mondialisation a fait disparaitre des emplois industriels. Comme la France, contrairement aux pays de l’Europe du nord, ne s’est pas réformée à temps, cette France-là s’est retrouvée sur le carreau, sensible aux discours de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon. Beaucoup se sont réfugiés dans l écologie radicale ? 

Elle va s’agiter à nouveau lors des législatives et face aux premières réformes Macron. 

Le nouveau président ne peut pas, comme Jacques Chirac l’avait fait,  les ignorer. Il doit dans l’exposé des réformes, compenser les efforts demandés par plus de sécurité, la fameuse flexi-sécurité de la loi travail. Mais il doit aussi revaloriser les partenaires sociaux, qui pour l’instant et en dehors de la CFDT, se préparent à faire de la résistance. 

Il faudra donc amortir un peu les projets de reformes sociales sans toutefois attenter à leur efficacité sur le terrain de la compétitivité, mais il faudra aussi donner des gages aux syndicats qui étouffent. Les gages pour les syndicats se résument à du financement et a quelques pouvoirs de contrôle ou de surveillance dans les entreprises.

Avec un peu d’habileté, de charme et de renouveau par la jeunesse rien de ce qu’il faut faire est impossible à réunir pour fabriquer  un compromis. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

05.

Ecoutons ce que dit Mélenchon : si Jeremy Corbyn a perdu, c’est de la faute des Juifs…

06.

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

07.

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

06.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 10/05/2017 - 15:10
JMS, vous avez oublié la moitié de votre cerveau
Macron est audible à droite sur les questions économiques et européennes, quoique sur ce dernier point, il semble particulièrement naïf et oublieux des questions supranationales qui fâchent. En revanche, il est effrayant de bien-pensance et d'amateurisme pour tout ce qui touche à la sécurité intérieure et extérieure, ainsi qu'au continuum immigration-délinquance-terrorisme. Ces questions là sont très importantes pour les électeurs de droite. Macron pense qu'il n'y a que le fric dans la vie. JMS un peu aussi. Pas nous.
ikaris
- 10/05/2017 - 13:48
Article indigne !
C'est lamentable de voir ce vieux schnock de Papy Sylvestre s'extasier sur l'élection de Micron au seul motif qu'il est jeune (donc implictement con). Ces libéraux à la petite semaine nous ont forcé à accueillir des cohortes d'immigrés pour faire baisser les salaires en aggravant le chomage et maintenant ils veulent supprimer l'état providence ... et après ça on dit que Marine allait déclencher une guerre civile ! Papy, tu as oublié les maths que tu as appris il y a 70 ans : ce n'est pas la moitié des français qui a élu Micron mais un petit tiers sous la pression forcenée des médias ... donc quand on considère que 2/3 des français sont des "extremistes" et / ou des ratés est on qualifié pour écrire la moindre ligne sur la vie politique ?
Paulquiroulenamassepasmousse
- 10/05/2017 - 12:07
Ça dépend lesquels...
Les patrons fonctionnaires du CAC40 auraient préféré Fillon pour que rien ne bouge, car son programme était irréalisable.
Les vrais patrons, ceux qui ont crées leur entreprise préfèrent Macron qui est le seul capable de dévérouiller l'emploi en contournant le code du travail par l'ubérisation de la société.