En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

03.

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

04.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

05.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

06.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

07.

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 21 min 20 sec
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 2 heures 11 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 4 heures 27 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 5 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 7 heures 13 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 9 heures 45 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 23 heures 29 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 1 heure 20 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 3 heures 51 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 6 heures 5 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 6 heures 51 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 9 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 20 heures 29 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 23 heures 47 min
Nourriture du futur

Viande in vitro : entre faux espoirs et vraies solutions, comment gérer les pénuries alimentaires ?

Publié le 08 mars 2012
Jamais à court d'idées, les chercheurs tentent d'imposer la culture de la viande in-vitro. Objectif : pouvoir gérer les pénuries alimentaires. Une promesse alléchante, certes, mais qui rencontre des barrages éthiques, bioéthiques et psychologiques.
Jean-François Hocquette, Dominique Bauchart, Brigitte Picard et Isabelle Cassar-Malek
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Hocquette, Dominique Bauchart, Brigitte Picard et Isabelle Cassar-Malek sont chercheurs à l'INRA, spécialistes de qualité, physiologie, et nutrition de la viande bovine. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jamais à court d'idées, les chercheurs tentent d'imposer la culture de la viande in-vitro. Objectif : pouvoir gérer les pénuries alimentaires. Une promesse alléchante, certes, mais qui rencontre des barrages éthiques, bioéthiques et psychologiques.

Une conférence de presse par des chercheurs hollandais à Vancouver le 20/02/2012 intitulée « Le premier hamburger fait avec des cellules souches bientôt une réalité » repose la question de la production artificielle des viandes.

Les experts s’accordent aujourd’hui autour de défis importants : d'abord, un accroissement démographique sans précédent, qui implique d’accroitre la production agricole pour satisfaire les besoins alimentaires (notamment en protéines) sans cesse croissants de la population humaine ; puis un changement des conditions climatiques préjudiciable à nos conditions de vie et en partie imputable aux activités humaines souvent polluantes; et enfin, une demande croissante des citoyens-consommateurs pour une alimentation plus saine et équilibrée, dont la production serait plus respectueuse du bien-être animal et des conditions environnementales. Face à des défis aussi importants et complexes, des innovations technologiques sont attendues. Un rapport de l’assemblée nationale (n°286 du 24/01/2012) insiste sur l’importance de ce processus d’innovation, « conséquence de la recherche », « conséquence des besoins de la population » et « facteur de dynamisme économique et social ». Dans ce contexte, des chercheurs hollandais proposent une innovation de rupture : la production de viande in vitro.

En effet, les chercheurs savent mettre en culture des cellules souches ou des cellules musculaires et les faire se multiplier dans des boîtes de Pétri ou des tubes sous atmosphère gazeuse contrôlée et dans un milieu contenant entre autres des nutriments (acides aminés, sources d’énergie, minéraux..), des facteurs hormonaux de croissance, et des antibiotiques. Ainsi, il est possible d’obtenir en laboratoire, mais avec un très faible rendement, une couche fine de fibres musculaires qui tapisse le fond des boîtes de culture.

En recherche, ce modèle est utilisé pour étudier le développement du muscle et comprendre l’origine de maladies comme les myopathies. Toutefois, pour une utilisation en production de viande, la culture in vitro ne permet pas de générer un tissu complexe, le muscle, qui contient des fibres musculaires mais aussi du collagène et des lipides. Ainsi est-il possible aujourd’hui de produire en faible quantité un agglomérat de cellules musculaires qui ne ressemble ni tout à fait à du muscle ni à un steak.

Pour passer au stade de la production industrielle, il serait nécessaire d’accroître les rendements des cultures de cellules grâce à l’utilisation d’incubateurs géants et d’améliorer la technologie pour aboutir à de la viande avec ses différentes composantes et qualités (nutritionnelle et sensorielle). Au delà des aspects technologiques, les coûts envisagés sont encore exorbitants (200 à 250 000 euros pour un hamburger) et les impacts environnementaux non négligeables (notamment en termes de consommation d’énergie) bien que très difficiles à évaluer. 

Comme toute innovation, la production de viande artificielle doit être évaluée à la fois en termes technologiques, économiques et sociétaux. Ce principe figure dans le fondement de la recherche publique dont les objectifs et les programmes sont co-construits de façon transparente en partenariat entre les chercheurs et les acteurs de la société.

Concernant l’acceptation par les consommateurs-citoyens, nombreux sont ceux qui souhaitent des produits aussi naturels que possible. La production de viande en incubateur nécessiterait des quantités importantes d’antibiotiques et d’hormones artificielles, au détriment de l’image naturelle du produit et l’on connait le refus d’une grande part des consommateurs pour le bœuf aux hormones, d'ailleurs interdit en Europe. D'autre part, au nom du principe de précaution, on peut aussi s’interroger sur les éventuelles modifications épigénétiques qui pourraient survenir lors de la culture des cellules in vitro.

Enfin, les consommateurs apprécient la diversité des caractéristiques des viandes (blanches, rouges, à cuisson lente ou rapide) et la diversité de leur saveur en fonction des morceaux ou des conditions de production des animaux.

La viande artificielle comme l’avait imaginée René Barjavel (Ravages) n’est pas encore pour demain et l’élevage a encore de beaux jours en perspective. Face aux impacts reconnus de l’élevage sur l’environnement (notamment la production de méthane par les herbivores), des leviers d’action existent pour en minimiser les effets. De plus, l’élevage a aussi des impacts positifs sur l’environnement, notamment dans l'entretien des paysages, le maintien de la biodiversité végétale et sur le tissu économique et social qui a besoin d'un maintien d’un tissu rural dans les zones difficiles où seul le pâturage est possible.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires