En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Philippe Juvin: "Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État"

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 9 heures 30 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 12 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 13 heures 42 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 14 heures 19 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 16 heures 15 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 17 heures 33 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 19 heures 39 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 20 heures 10 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 20 heures 51 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 21 heures 40 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 9 heures 45 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 12 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 13 heures 56 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 15 heures 24 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 16 heures 54 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 18 heures 12 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 19 heures 56 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 20 heures 25 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 21 heures 12 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 22 heures 4 min
© Capture d'écran / BFMTV
© Capture d'écran / BFMTV
Post-digestion

Mélenchon en vieux sage, Le Pen sans martingale, Fillon éteint : choses vues dans un demi-sommeil

Publié le 05 avril 2017
Le débat d’hier était long et ennuyeux, c’est indéniable, mais il s’est tout de même passé deux trois choses qui valent le coup d’être commentées après décantation.
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le débat d’hier était long et ennuyeux, c’est indéniable, mais il s’est tout de même passé deux trois choses qui valent le coup d’être commentées après décantation.

Mélenchon

 

La palme du repositionnement marketing revient au boss de la France insoumise, qui abandonne le treillis et les envolées du tribun chaviste pour le look et le ton d'un enseignant retraité plein de bon sens. Il ne lui manque que la veste en velours, la pipe en écume et le collier de barbe mais ça viendra peut-être d’ici quelques jours.

Mais je crois qu'il me fiche au moins autant les jetons que Marine Le Pen en termes de potentiel catastrophe. A l'international, c'est la sortie de l'Europe et le rapprochement avec Bachar et Poutine. A la maison, c'est l'augmentation massive de la fiscalité et des dépenses, une forme subtile de dictature du prolétariat en guise de constitution et même pas le pétrole vénézuélien pour tenir le coup avant l'effondrement.

Macron

Emmanuel Macron a surtout évité de faire des vagues, ce qui était malin vu sa position mais ses coaches devraient lui apprendre à ne pas se laisser moucher sur ce qui apparaît comme son principal point faible : être trop souvent d'accord avec tout le monde même sur des évidences.

Dans un débat ou une réunion, on « upstage » plutôt son interlocuteur en commençant par dire qu'il a raison, OK, mais en ajoutant un « je dirais même plus » suivi d'un argument qui puisse l'écrabouiller en toute gentillesse. Je fais ça tout le temps, je pourrais lui montrer comment ça fonctionne.

 

Poutou

 

Poutou, à qui je m'identifie vestimentairement (mais ça s'arrête là), a tout de même été le seul à mettre les pieds dans le plat sans mettre de gants (ce qui est métaphoriquement intéressant) au sujet des crapuleries de Fillon et de Le Pen.

Sans lui, tout ça n'était même pas mentionné, ce débat ultra-soporifique étant pourtant censé permettre à ceux qui ne suivent cette campagne que de loin de savoir à qui ils ont affaire.

Le Pen

C’est le point point positif pour moi, pas forcément pour vous : Le Pen a peut-être perdu sa martingale. Asselineau est encore plus anti-Europe, Arthaud plus anti-libérale, moins faussement laïque et plus grande gueule, et Dupont-Aignan plus présentablement xénophobe pour les faux-culs. On ne peut jamais être sûr de rien mais sa qualification pour le second tour n'est plus aussi évidente. Ça serait vraiment cool.

Fillon

Le candidat LR est comme éteint. C’est ironique parce que, sans les carambouilles en série, il dominait probablement tout ce beau monde de la tête et des épaules avec son côté raisonnable et ses, hum, costumes bien coupés. Il peut encore être au second tour évidemment, et même carrément gagner, mais ça sent plus le baroud d’honneur que l’attente du second souffle.

Asselineau, Cheminade, Lassalle

Asselineau (je ne vérifie pas l'orthographe, j'ai la flemme, il y a peut-être un n en plus), Cheminade et Lassalle sont les trois candidats qui prouvent que cette histoire des 500 signatures n'est un frein à rien et qu'on peut faire une campagne en cassant son PEL.

Trois farfelus sans conséquences, mais qui renvoient les abstentionnistes à leur propre inconséquence : si une offre aussi variée ne vous suffit pas, si vous trouvez qu'un débat à 48 serait plus démocratique, présentez-vous (bon, on me rappelle que Troadec ne les pas eues, ses signatures, mais il n’avait qu’à pas assassiner toute sa famille).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 12/04/2017 - 16:03
Attention, danger !
Jean-Luc Mélenchon veut quitter l'OTAN et l'UE pour fonder une alliance bolivarienne avec le Venezuela, Cuba, l'Iran et la Russie... Et c'est vraiment dans son programme!
Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen sont tous deux des énamourés de la Russie.
L'un pour sa fascination soviétique et l'autre pour sa nouvelle "philosophie" eurasiste de recyclage du Nazisme.
Rien que des proximités politiques avec des autocrates.
Quand on vous disait que les extrêmes se rejoignent!
Pauvre France!
bd
- 12/04/2017 - 15:59
Emmanuel Macron: La logique pragmatique (2)
Pantin, sans expérience, disant ce que d'autres puissances l'enjoignent à dire? 

Dont acte, il a 39 ans, c'est vrai, et sans doute donc moins d'expérience que des hommes et femmes politiques rompus aux joutes électorales. 

Il suit une ligne cognitiviste, ce qui pour tout pédagogue, est particulièrement parlant. 
Il faut des constats, argumentés, intellectualisés, et de ces constats, découlent des solutions. 
Cela s'appelle du pragmatisme. 
Il ne prétend pas que toutes ces solutions seront un succès. 
Il explique le droit à l'échec (pour lui comme pour tout le monde en promettant le droit au chômage pour tous).
Mais on tente, on essaie, parfois cela marchera, parfois non.
Mais, bon sang, qu'est-ce que ça fait du bien justement d'entendre quelqu'un qui peut ne pas être totalement sûr de lui et dire : «on va faire ensemble».
Cela permettra à chacun, individuellement, de se sentir meilleur, en ayant le sentiment légitime d'avoir participé à l'élévation de la société dans son ensemble.
Là où tous les politiques depuis plus de 40 ans expliquent à longueur de temps sur Les plateaux télé savoir exactement ce qu'il faut faire, et qu'une fois élus, ils semblent d'un coup avoir tout oublié.
bd
- 12/04/2017 - 15:59
Emmanuel Macron: La logique pragmatique (1)
Parce qu’Emmanuel Macron peut être d'accord avec des gens de droite et de gauche, il n'aurait pas d'idée?

Nous souffrons tous depuis des années de voir des lois élaborées sous un gouvernement être détricotées par le suivant.
"En Marche!" n'est pas comme les autres.
Le rôle d'un Président dans un pays mature est, en effet, de trouver le dénominateur commun entre des personnes et des positions différentes, pour avancer, pour que le pays, en tant que nation, avance.

Est-ce que les politiques qui divisent, qui pointent du doigt l'autre, sont plus claires pour l'électorat?
Il est temps de comprendre que ceux qui jouent à diviser, à opposer, sont des apprentis sorciers.