En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

ça vient d'être publié
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 28 min 42 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 2 heures 27 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 5 heures 37 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 6 heures 11 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 7 heures 4 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

il y a 8 heures 25 min
décryptage > Social
Mobilisation contre la réforme

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

il y a 8 heures 45 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 56 min 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 2 heures 16 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 3 heures 40 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
Première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 4 heures 35 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 5 heures 54 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 6 heures 47 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 7 heures 20 min
décryptage > France
Mobilisation gouvernementale

Agiter la menace des casseurs ou la stratégie gouvernementale du parti de l’ordre

il y a 8 heures 14 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Edouard Philippe n'a pas peur de 1995, mais le reste de la macronie, si; La réforme de l'islam de France au point mort; Ces familles qui financent leurs enfants terroristes; Quand les enseignants d'extrême gauche aggravent le communautarisme
il y a 8 heures 35 min
Cheating game
Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post
il y a 22 heures 42 min
Les entrepreneurs parlent aux Français

Mur de la Honte. Mur des C... : cette semaine Heetch et Yves St Laurent

Publié le 06 mars 2017
J’ai honte. Honte cette semaine d’être français. Honte d’être dans un pays qui trahit les entrepreneurs.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
J’ai honte. Honte cette semaine d’être français. Honte d’être dans un pays qui trahit les entrepreneurs.

J’ai honte. Honte cette semaine d’être français. Honte d’être dans un pays qui trahit les entrepreneurs. Honte d’appartenir à un pays où certains entrepreneurs utilisent leur puissance pour avilir la femme à l’aube de la journée qui lui est consacrée le 8 mars. Honte que la justice de mon pays soit au service de la destruction de l’esprit d’entreprendre. Honte que la classe politique reste muette sur tous ces sujets. Honte. Honte. Honte.

Jeudi aura été la journée de la Honte. Jeudi un Juge dogmatique dans son approche, violent dans son réquisitoire, haineux dans sa description de la situation, condamne à mort des entrepreneurs. Ils sont accusés d’avoir violé une Loi injuste, qui a changé 1000 fois en 2 ans, et d’avoir exercé une activité qui est à peu de choses près celle de Blablacar version urbaine, que personne ne penserait à attaquer (heureusement d’ailleurs).

Un Juge et un procureur, dont on sent toute la haine de l’entreprise poindre et transpirer dans chacun de leurs mots, heureux de pouvoir briller devant un auditoire qu’ils ont si rarement l’occasion d’avoir et leur permettre de déverser une bile qui ressemble fort à la lave du volcan. Impatient de détruire ce qu’il recouvre. Une vitrine et une chambre d’écho pour le trotskisme d’état, la haine du jeune et de l’entreprise, qu’il peut enfin déverser en le camouflant derrière un écran de fumée juridique.

Un procès dans lequel on a vu débarquer plusieurs centaines de parties civiles !! Plus nombreux que les clients de Heetch pratiquement. Tous les taxis étaient là. Ces prolétaires du transport qui se sont et se laissent encore tondre en bons moutons par G7 et Taxis Bleus qui les saignent depuis 30 ans, sans qu’ils ne trouvent mot à redire, se révoltent tout à coup contre une société qui réalise…..1.5M d’euros de chiffre d’affaire. Le chiffre d’affaire de 15 taxis environ (déclaré en tous cas). Avec 1.5M d’euros de chiffre, Heetch mettrait en péril une profession dont le chiffre s’élève en centaine de millions d’euros à Paris. Pour transporter des clients qui n’ont pas les moyens de prendre un taxi, pour des clients qui cherchent à rentrer en banlieue le samedi soir où aucun taxi ne souhaite les ramener, par des chauffeurs qui gagnent ainsi la somme faramineuse de 6000eur par an, vous avez bien entendu, 6000eur par an. De quoi contribuer à amortir de coût de leur voiture, dans un pays où la pauvreté gagne du terrain.

Le jugement ? Pas un jugement, une exécution. Dans un pays qui a supprimé la peine de mort, on semble l’avoir maintenu pour les entrepreneurs. Une amende qui correspond à 1/3 de son chiffre d’affaire, au profit de taxis qui n’en ont pas souffert. Il fallait y penser, une indemnisation sans préjudice. Nouveau concept de droit au service du combat politique.

Conséquence. J’espère que nos amis vont faire Appel et interpeller, avec l’aide de l’Observatoire de l’Ubérisation, les politiques, terrés dans leur campagne sans contenu et leur déballage de linge sale permanent, afin qu’ils prennent leur responsabilité et fassent de Heetch un nouveau blablacar urbain. Un moyen pour des jeunes de rentrer sain et sauf chez eux, ramenés par des jeunes qui réduisent le coût de leur voiture. Bref du covoiturage !

Les conséquences sont proche du strike dont on rêve au bowling. Une seule boule et plusieurs victimes, ces magistrats doivent friser le nirvana:

L’entrepreneur. Une entreprise brisée, qui au mieux survivra en s’exilant à l’étranger. Super bénéfice pour la France ! L’activité, les taxes, les emplois et les bénéfices sociaux et fiscaux vont filer au froid, en Suède. Merci Mr le Procureur. Une grosse incitation pour l’esprit d’entreprise en France.

Les jeunes. Nous aimons gâcher l’argent du contribuable en campagnes publicitaires aussi coûteuses qu’inutiles pour améliorer la sécurité routière et allons jeter en pâture nos jeunes, le week-end, à tous les moyens de transports (vélo, autolib..) qui leur permettront de risquer leur vie pour rentrer chez eux. Merci Mr le Procureur.

Les jeunes encore. Ceux qui réussissaient, en banlieues principalement, à s’en sortir en amortissant le coût de leur voiture au prix de leur temps et de leurs soirées. Des jeunes courageux qu’on accuse de ne pas chercher d’emploi, qui vont bosser, durement, le week-end pour transporter nos enfants pendant que leurs amis s’amusent en boîte. Merci Mr le Procureur.

Le digital. Nous avons désespérément besoin de champions du digital en France, nous venons de nous priver de prendre le leadership mondial sur cette activité. Demain un américain puissant viendra l’imposer et nous nous plaindrons de ces méchants capitalistes étrangers qui par leur puissance auront pu, sans payer d’impôt en France, nous imposer leur modèle. Nous espérons que nos amis de France Digitale, et autres associations, se joindront les défendront avec autant de fougue qu’ils défendent le digital tout court.

Moi. Je suis atterré. Dégoûté. Chaque semaine nous offre, des attentats déjoués, des politiques pourris, et maintenant des Juges minables. Il faut vraiment aimer ce pays et ses habitants, pour y croire encore.

Déjà au sol, dépité, voilà que mon regard s’arrête, à mon retour de Toulouse, pour une conférence sur l’Ubérisation, sur une publicité qui de très loin me rappelait une figure de style de type Jean Paul Goude.

Arrivé devant l’affiche, la honte m’envahit. Cela n’a plus rien de Goude. Yves St Laurent, exhibe en 4*3, des femmes anorexiques, offertes, avilies, humiliées, aux yeux de touristes et de clients censés être élevés, impressionnés par le génie de la mode du luxe à la Française.

J’ai alors cherché du regard le message, qui aurait pu expliquer, peut être, que cette image pitoyable soit au service d’une noble cause. La libération féminine de la prostitution, de l’exploitation sexuelle, bref une cause. Pour une marque comme YSL, dont le créateur a élevé la femme et sa liberté au rang de valeur quasi républicaine, je ne pouvais imaginer que cette campagne ne soit…..qu’une campagne ! Eh bien si. Cette femme pliée en deux, offerte à une brute invisible mais si présente par l’imaginaire, les traits défaits comme après un viol, et montée sur roller histoire de bien faire comprendre que cela facilitera le va et vient du violeur, n’est au service que des boutiques YSL.

Le grand Yves doit se retourner dans sa tombe, lui qui éleva les femmes noires notamment en leur donnant accès à la lumière, voit d’en haut la nouvelle directrice générale, une femme (sic), leur creuser une tombe. Vous imaginez Catherine Deneuve, en bas résille, ou Katoucha, premier mannequin noire de YSL, qui luttait contre l’excision, courbée en deux, les jambes écartées, montée sur des rollers, sans même un vêtement à proposer ? Honteux. Minable.

Heureusement le mouvement a pris de l’ampleur, plusieurs centaine de milliers de « followers » touchés, des journalistes, politiques, sportives, soutiennent un mouvement que j’ai lancé, avec le hashtag #YSLretiretapubdegradante, afin d’obtenir le retrait de cette minable publicité. Nous n’avons trouvé qu’un égaré du boboland Parisien qui aura trouvé comme prétexte la reprise d’un travail artistique passé, pour défendre la pub au nom de l’art. En clair, le délire publicitaire l’emporterait sur le respect de la femme, et il faudrait la maintenir pour les 0,01% qui comprennent la beauté de la démarche artistique, même si elle choque les 99,9% qui restent.

Triste semaine. Triste temps. Triste société. Baudelaire et son spleen me rejoignent contre mon gré.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

Grève du 5 décembre : bloquer le pays est-il une stratégie payante ? Petit retour sur les conflits des 50 dernières années

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

02.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Voilà comment j'ai rendu deux personnes antisémites…

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Plongeur
- 07/03/2017 - 08:09
La fin de Heetch
Autoriser Heetch eut été un blanc seing pour les anarchistes de tout poil.
Nombre de pays dans le monde ne s'y sont pas trompés, l'Allemagne a même interdit Uber dans des grandes villes, les USA ont fait de même, l'Inde a interdit cette activité. Alphabétiser les jeunes de banlieue serait autrement plus productif. Lisez l'article du Point pour comprendre comment s'organise le transport de personnes non règlementé, faux permis, blanchiment d'argent sale, combines, magouilles etc.sont les mamelles de ce que Mr Jacquet pense être la solution. Prenez un taxi Mr Jacquet et demandez lui quel est son quotidien 70H de travail pour moins de 1000€ net.
joseph jean
- 06/03/2017 - 21:14
super
a quant le mur des cons , avec certains rappeurs, certains journalistes et acteurs . Inutile de dire des noms !! faut arréter la non mais
clint
- 06/03/2017 - 21:07
Ca sent Sens Commun et l' Opus Dei !
Heureusement qu'il y a encore des valeurs de gauche fortement ancrées en France !