En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 1 min 50 sec
décryptage > Religion
Double impasse

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

il y a 12 min 37 sec
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 17 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 18 heures 36 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 22 heures 46 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 23 heures 31 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 23 heures 57 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 8 min 17 sec
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 6 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 18 heures 31 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 22 heures 18 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 23 heures 5 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 23 heures 26 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 23 heures 40 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 1 jour 10 min
Atlantico Business

Mélenchon, Hamon, Le Pen : ces candidats qui proposent des usines à rêves, alors qu’elles ne seront, en fait, que des fabriques à cauchemars

Publié le 23 février 2017
La bataille des chiffres cache les dossiers clefs, mais que les candidats ne veulent pas traiter pendant la campagne : le rôle de l’Etat, l’Europe et le droit du travail.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La bataille des chiffres cache les dossiers clefs, mais que les candidats ne veulent pas traiter pendant la campagne : le rôle de l’Etat, l’Europe et le droit du travail.

Cette campagne présidentielle lamentable où les montagnes de chiffres cachent les dossiers qu’il faudrait traiter : le rôle de l’Etat et de l’Europe, le droit du travail. 

Cette campagne présidentielle est désespérante et la majorité des électeurs est désespérée. Une campagne désespérante, parce qu’une campagne n’a jamais été aussi incertaine et tronquée. Si les candidats continuent, ils vont s’embourber dans une bataille de chiffres qui partent dans tous les sens et terminer dans un championnat de France du mensonge. 

Tout se passe comme si les hommes politiques avaient, pour être élus, non seulement un droit, mais un devoir de mensonge.

Plus grave : plus de la moitié du corps électoral s’apprête à voter pour des candidats dont les promesses sont utopiques, irréalisables et souvent complètement invraisemblables. Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Marine Le Pen, des gens intelligents, éduqués, bac + 5…, sont sur le marché de l’illusion ou de la manipulation populiste. 

Quant aux autres candidats, il ne faudra pas trop les pousser pour qu’ils naviguent à la frontière de la réalité. François Fillon est sorti de la rigueur qui commandait son programme. Emmanuel Macron reste flou et discret. Il a sans doute raison. 

Ce qui est inquiétant, c’est que, plus de la moitié du corps électoral est prêt à voter pour des candidats qui se situent hors du système économique dans lequel nous vivons. Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Benoît Hamon ne croient pas à la mondialisation. Ils ne croient pas aux bienfaits du libre échange, ils ne croient pas à l‘Europe, ni à l‘économie de marché. 

Alors, que la mondialisation ait entrainé des dysfonctionnements et des inégalités, c’est une évidence. Que l’Europe mériterait un fonctionnement politique mieux huilé, c’est une évidence. Que l’économie de marché ait besoin de régulation, c’est aussi évident. 

Mais quoi qu’on en dise, la mondialisation, l’économie de marché, l’Union européenne ont offert des opportunités de création de richesses extraordinaires. 

Quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, la globalisation, le progrès technologique, les organisations concurrentielles sont difficilement évitables. Ils sont le produit de notre histoire et de notre culture depuis les grandes catastrophes guerrières du siècle dernier. 

Ce qui est troublant dans cette campagne présidentielle, c’est que les candidats ne veulent pas entrer dans la réalité des dossiers. Ils se fourvoient dans des montagnes de chiffres en croyant ainsi gagner en crédibilité. En fait, ils nourrissent la suspicion. 

Les électeurs ne désignent pas un expert comptable, ils désignent un guide, un éclaireur... 

Trois dossiers sont systématiquement occultés par les candidats à la présidentielle. 

D’abord : le rôle de l’Etat. Si tous les candidats dénoncent l’excès de dépenses publiques (donc le risque de pression fiscale accrue), tous sont évidemment d’accord avec la nécessité de faire quelques économies, mais tous ne parlent que de rabotage. Or, il faudra passer par une réduction du périmètre de l’Etat. S’interroger très sérieusement sur les activités et les fonctions qui relèvent d’une gestion publique et celles qui pourraient relever d’une gestion privée. Le rôle de l'Etat et des administrations est de revenir sur les fonctions purement régaliennes : la police, la justice, les impôts. 

L’essentiel de ce que fait l’Etat aujourd’hui pourrait être transféré dans la sphère de l'économie de marché. 

Ensuite, le rôle de l’Europe. L’Europe est un sujet tabou. Les politiques ne parlent de l’Europe que comme un bouc émissaire facile à toutes les faiblesses. L’Europe, l’Union européenne et l’euro incarnent pourtant la plus belle aventure humaine et politique de ce siècle. 

Enfin, le droit du travail. Il est évident que l’organisation mise en place après la Deuxième Guerre mondiale est autobloquante. Le progrès technologique a bouleversé le rapport au travail et démonétise le statut de salariés. Les contrepouvoirs syndicaux sont trop faibles et le modèle social, qui est pourtant une des formes de progrès historique, est en perdition parce que son financement est fondu sur le salariat qui est, lui même, en perte de vitesse. 

Ces trois dossiers absolument incontournables sont l’objet de toutes les attentions certes, mais ces attentions débouchent sur des bricolages qui ne donnent aucune assurance sur la pérennité du système. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

07.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (30)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
decibel
- 24/02/2017 - 12:15
Merci l'enclume
Merci l'enclume de parler de la source ,du "prêt, feu , partez", dans l'immonde course à l'enrichissement personnel qui se pare depuis , du doux nom de Politique. Merci.
l'enclume
- 24/02/2017 - 11:20
Merci Mitterrand le fossoyeur de la France
Ce qui me fait huuurler de rire, ce sont les gogos qui par manque de courage attribuent à l'Europe, leurs turpitudes. L'Europe, c'est ce qu'en ont fait les dirigeants de chaque pays, ce sont eux les responsables de ce désastre. D'autre part, j'ai gravé dans ma mémoire l'élection de Mitterrand en 1981, l'euphorie générale, 101 promesses, toutes plus généreuses les unes que les autres, et puis deux ans et après 2 dévaluations du Franc, LA RIGUEUR dans toute sa splendeur, les pauvres deviennent de plus en plus pauvres, les riches copains s'enrichissent encore plus en rachetant une bouchée de pain des entreprises fragilisées par tant de démagogie. Rappelez vous les combines Tapie, qui a fait fortune sue les cadavres défaillants, etc, etc, Si vous souhaitez que cela se reproduise, votez pour élire l'un des trois cités par Sylvestre. Lui n'oublie pas la pauvreté qui s'est considérablement accentuée, d'ailleurs, la France ne s'est toujours relevée de ce désastre économique. ps :
Mitterrand est même allé jusqu'à créer un ministère du temps libre.
Anguerrand
- 23/02/2017 - 21:54
Le QI de certains FN
est trop bas pour admettre les vérités de Mr Sylvestre. Merci de continuer à nous parler " économie " comme à une époque avec les communistes les FN sont incapables de raisonner et même de nous expliquer les avances et les inconvénients du passage au franc.