En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

DSK®: une marque américaine à la conquête du marché français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 22 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 sec
décryptage > Sport
Ligue des Champions

Bruges - PSG : 0-5, Avec un Mbappé fulgurant, le PSG caracole en tête de son groupe

il y a 1 heure 6 min
décryptage > Société
Il n'y a rien à voir...

La haine des bien-pensants : ils voient tous ceux qui ne pensent pas comme eux comme des invalides !

il y a 1 heure 33 min
décryptage > Politique
Dilemme cornélien

To Be (un réformateur) or not to Be, That’s the Question pour Emmanuel Macron

il y a 1 heure 57 min
décryptage > France
Chiffres

La France, élève modèle sur le front du (non) creusement des inégalités économiques

il y a 2 heures 30 min
décryptage > International
Atlantico-Business

Justin Trudeau garde le pouvoir mais pour quoi faire ?

il y a 3 heures 25 min
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 19 heures 23 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 21 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 1 jour 25 min
décryptage > France
Repli ?

Une France, deux sentiments nationaux concurrents ?

il y a 40 min 56 sec
décryptage > Société
Tout nouveau, tout beau

L'amour sur Instagram ? C'est de l'art !

il y a 1 heure 20 min
décryptage > Science
Quête des origines

Pourquoi les résultats des tests génétiques faits à distance doivent être traités avec la plus grande prudence

il y a 1 heure 43 min
décryptage > Social
Non-violence

"Résistance civile non-violente" et destruction de la démocratie

il y a 2 heures 6 min
décryptage > International
Revendications

Du Chili au Liban en passant par l’Espagne, une révolte mondiale monte contre les abus de la fiscalité

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Politique
Représentation

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 22 heures 41 sec
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 1 jour 24 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 1 jour 1 heure
© DR
L'île fait face à une vague de protestation contre la cherté de la vie.
© DR
L'île fait face à une vague de protestation contre la cherté de la vie.
Urgence

La crise à la Réunion annonce-t-elle une explosion sociale en métropole ?

Publié le 28 février 2012
L'île fait face à une vague de protestation contre la cherté de la vie. Elle pourrait n'être que le miroir réfléchissant d'une France qui tarde trop à appliquer des recettes économiques qui ont marché partout ailleurs...
Nicolas Bouzou est économiste et essayiste, fondateur du cabinet de conseil Asterès. Il a publié en septembre 2015 Le Grand Refoulement : stop à la démission démocratique, chez Plon. Il enseigne à l'Université de Paris II Assas et est le fondateur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Bouzou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Bouzou est économiste et essayiste, fondateur du cabinet de conseil Asterès. Il a publié en septembre 2015 Le Grand Refoulement : stop à la démission démocratique, chez Plon. Il enseigne à l'Université de Paris II Assas et est le fondateur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'île fait face à une vague de protestation contre la cherté de la vie. Elle pourrait n'être que le miroir réfléchissant d'une France qui tarde trop à appliquer des recettes économiques qui ont marché partout ailleurs...

Les troubles qui embrasent l’île de la Réunion ne doivent pas être pris à la légère. En effet, ils pourraient bien préfigurer l’évolution sociale d’autres territoires d’outre-mer, mais aussi de la métropole si l’on accepte de comprendre que les mêmes causes doivent produire les mêmes effets.

En effet, économiquement, les économies ultra-marines constituent une loupe grossissante du modèle économique et social français. Le chômage est élevé en métropole. Il l’est encore plus à la Réunion. La démographie est dynamique en métropole. Elle l’est encore plus à la Réunion. Le poids du secteur public est important en métropole. Il l’est encore plus à la Réunion. Il y a un socle sectoriel compétitif en métropole. C’est vrai aussi à la Réunion. Le problème, c’est que c’est bien le modèle français qui est aujourd’hui en quasi-faillite.

La crise des pays européens est avant tout une crise de surendettement public. De la même façon que des ménages peuvent se retrouver en situation de surendettement, les Etats de l’OCDE souffrent aujourd’hui de deux maux : une dette élevée, et une croissance structurellement faible, c’est-à-dire des recettes fiscales peu dynamiques.

Il faut bien comprendre les conséquences potentielles de cette dégradation : un coût de financement de l’Etat, de la Sécurité Sociale et des collectivités locales bien plus élevé que le coût actuel, avec un terrifiant effet boule de neige sur les finances publiques, à l’instar de ce qu’ont connu la Grèce et le Portugal et, dans une moindre mesure, l’Espagne et l’Italie.

Les territoires d’Outre-Mer – et la Réunion, malgré ses particularités, ne fait pas exception – bénéficient de transferts publics importants, qui prennent essentiellement quatre formes :

  • Premièrement, la participation de l’Etat (et de l’Europe) aux investissements d’infrastructures.
  • Deuxièmement, des avantages fiscaux et sociaux, qui vont d’une TVA à taux spécifique à un taux avantageux d’impôt sur les bénéfices des entreprises, en passant par les mécanismes de défiscalisation des investissements dans le logement neuf.
  • Troisièmement, des transferts sociaux liés au niveau élevé du taux de chômage (30% de la population active dans le cas de la Réunion).
  • Quatrièmement, une proportion de fonctionnaires très élevée (30% des salariés de la Réunion), qui bénéficient en outre d’un traitement supérieur à celui des fonctionnaires métropolitains.

Le bilan précis de ce soutien reste en partie à faire. L’économie réunionnaise affiche une croissance économique élevée (5% par an environ) ce qui se traduit par une hausse rapide de l’emploi (2,5% par an). Néanmoins, ces performances sont insuffisantes dans la mesure où l’emploi progresse moins vite que la population active.

Le changement de modèle de l’économie réunionnaise ces prochaines années (le passage d’une « économie de consommation » à une « économie de production ») n’est donc peut-être pas une mauvaise chose. Mais avant d’atteindre ce nouveau point d’équilibre, bien des désordres sont à prévoir.

C’est bien pourquoi il faut raccourcir cette phase de transition en rendant les territoires ultra-marins plus productifs plus vite. Je me souviens, il y a un peu plus d’un an, avoir soutenu cette thèse devant l’Agence Française de Développement. Mes propos avaient provoqué un mini-scandale. Sans fausse modestie, les événements me donnent pourtant bien raison.

La croissance économique de l’île devra donc désormais s’appuyer beaucoup plus sur le secteur privé. L’économie locale peut-elle croître aussi vite avec un moindre soutien public ? Oui si les politiques publiques sont infléchies avec courage.

Finalement, il est temps d’appliquer à la Réunion les recettes économiques qui, partout ailleurs, ont marché, en actionnant trois leviers.

D’abord, augmenter le niveau de formation de la population (les difficultés de communication écrite toucheraient ici un adulte sur cinq selon l’INSEE ; un drame social, mais aussi économique).

Ensuite, rendre l’économie plus concurrentielle pour inciter les entreprises à investir et à augmenter leur productivité.

Enfin, s’insérer économiquement dans la géographie locale. En effet, les entreprises réunionnaises ont la chance de se trouver positionnées sur un axe Afrique du Sud – Inde incroyablement porteur. Pourtant, l’Inde n’est que le 8ème client de l’Ile, et l’Afrique du Sud est un partenaire commercial marginal (ne parlons pas de pays pourtant en très forte croissance comme le Mozambique).

Il existe pourtant sans doute des moyens de bénéficier de cette position géographique, notamment pour les entreprises du secteur de l’agroalimentaire (mais aussi du tourisme !), qui peuvent tout à la fois mettre en avant leur savoir-faire local et l’image de la marque France.

Finalement, l’actif le plus précieux de la Réunion, ce ne sont pas les transferts publics : c’est sa population, jeune et mélangée. Deux formidables atouts au sein d’un monde vieillissant et mondialisé. Dans ce territoire comme ailleurs en France, il est donc urgent de replacer le curseur de la politique économique sur la production. Sinon, c’est la crise voire la guerre sociale assurée !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

02.

Ce que François Hollande semble ne (toujours) pas comprendre à la nature de la crise de défiance qui déstabilise les démocraties occidentales

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Le prince William est "inquiet" pour son frère

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

07.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

01.

DSK®: une marque américaine à la conquête du marché français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

06.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 29/02/2012 - 00:11
On sera sauvé par le civisme !!
Tous ceux qui paient des impôts, donc les riches, vont être complètement matraqués, car par mesure d'égalité il faut que ceux qui touches 2 fois plus que le SMIC, redistribuent leurs surplus vis à vis des RMI / RSA : c'est dans la même logique que pour la répartition du travil gràce aux 35H.
Si ce n'était pas dramatique, je me réjouirais de la gueule que fera le candidat socialiste quand les taux d'emprunts galoperont.
Mais la solution c'est Mitterand / Marchais en 81, on nationalise les banques ! Pauvres .... !
benj117
- 28/02/2012 - 20:22
Désole, je ne voulais pas dire listes,
je voulais dire économistes!
benj117
- 28/02/2012 - 20:20
Le jour ou nos listes arrêterons
de faire de la croissance démographique le saint-graal de la croissance économique, alors je me remettrai a leur faire confiance!! A L'heure actuelle, la seule chose que permet notre splendide croissance démographique, c'est de fabriquer de nouveaux pauvres, ou de nouveaux emmigres qui iront enrichir l'Allemagne dans les années a venir!! Cela les allemands, les chinois, et les neo-zélandais l'ont bien compris, ces derniers benificiant d'une croissance a deux chiffres! Comme vous dites, Mr Bouzou, aujourd'hui la réunion, et demain la France entière.