En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Media
Contamination de l’information
Reporters sans frontières a lancé "l’Observatoire 19" de la liberté de la presse en pleine crise du coronavirus
il y a 8 min 52 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Siècle des Quatre Empereurs" de Rémi Kauffer : un formidable récit historique, une gigantesque fresque humaine et une épopée haletante

il y a 1 heure 48 min
pépites > Santé
Données des Ehpad communiquées
Covid-19 : plus de 6.500 morts en France, selon les derniers chiffres dévoilés par Jérôme Salomon
il y a 5 heures 32 min
pépite vidéo > Economie
Leçons de la crise
Jacques Attali estime que "commencer à parler" maintenant "du déconfinement est une plaisanterie du 1er avril"
il y a 7 heures 3 min
pépites > Santé
Recommandations
Covid-19 : l'Académie de médecine se prononce pour le port obligatoire du masque, même pour les modèles "alternatifs"
il y a 8 heures 53 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir se noircit et quand le bleu devient plus bleu : c’est l’actualité toujours pas déconfinée des montres
il y a 11 heures 37 min
pépites > France
Polémique
Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse
il y a 12 heures 46 min
pépites > Justice
"Bombe" sanitaire
Coronavirus : les prisons françaises comptabilisent 6.266 détenus en moins depuis le début du confinement
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Politique
Contagion

Abjurez le libéralisme et vous serez sauvé !

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Economie
Ralentissement

Inflation en chute libre : la déflation est en marche et nous ne réagissons pas (assez)

il y a 15 heures 40 min
pépites > International
Aux origines du virus
Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert
il y a 36 min 51 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chanson bretonne, L’Enfant et la Guerre, Deux contes" de J.M.G. Le Clézio : l’émotion des souvenirs d’enfance. 2 contes sensibles et subtils

il y a 2 heures 7 min
light > France
Manœuvres militaires
Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement
il y a 6 heures 6 min
Avec modération
Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique
il y a 8 heures 3 min
light > Culture
"Magie" du confinement
J.K Rowling lance un site Internet dédié à Harry Potter en cette période de confinement
il y a 9 heures 25 min
pépites > International
Bilan présidentiel
Coronavirus : Donald Trump révèle qu'il a été testé une nouvelle fois et qu’il est toujours négatif
il y a 12 heures 3 min
pépite vidéo > Politique
"Restez chez vous" pour sauver des vies
Le gouvernement a un message clair : "ne partez pas en vacances" et "respectez le confinement"
il y a 13 heures 22 min
pépites > Education
Calendrier bouleversé
Jean-Michel Blanquer révèle que les épreuves du bac 2020 et du brevet seront remplacées et validées par le contrôle continu
il y a 14 heures 14 min
décryptage > France
Face à la crise

L’incapacité bureaucratique française face au Covid-19

il y a 15 heures 12 min
décryptage > International
Le bon vieux temps ?

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

il y a 16 heures 21 min
© Reuters
© Reuters
Insécurité, où es-tu ?

Campagne présidentielle, faux policiers et quartiers mis à sac : et pendant ce temps là, l’insécurité au quotidien poursuivait son petit bonhomme de chemin

Publié le 20 janvier 2017
Près de 3,7 millions de crimes et délits ont été enregistrés en France en 2016. Une statistique qui connaît une hausse inquiétante, mais qui peine pourtant à trouver sa place dans les débats des candidats à la présidentielle.
Laurent Obertone est journaliste diplômé de l’ESJ de Lille. Après avoir travaillé pour un hebdomadaire français, il s'est consacré à l'écriture de "La France orange mécanique" (2013, Editions Ring). Il est l'auteur de "La France Big Brother"...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Obertone
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Obertone est journaliste diplômé de l’ESJ de Lille. Après avoir travaillé pour un hebdomadaire français, il s'est consacré à l'écriture de "La France orange mécanique" (2013, Editions Ring). Il est l'auteur de "La France Big Brother"...
Voir la bio
Xavier Raufer
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet. Dernier en date:  La criminalité organisée...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Près de 3,7 millions de crimes et délits ont été enregistrés en France en 2016. Une statistique qui connaît une hausse inquiétante, mais qui peine pourtant à trouver sa place dans les débats des candidats à la présidentielle.

Atlantico : Dans une récente étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, La violence en France affiche une hausse de 4%. Ce chiffre vous parait-il représentatif de la situation ? 

Laurent Obertone : Il est toujours délicat de commenter un chiffre global, mais certains indicateurs sont en effet inquiétants. Ce qui l'est par-dessus tout, c'est l'indifférence des médias et des pouvoirs publics. Par exemple, selon l'Observatoire, nous avons dépassé la barre des 430 viols commis chaque jour en France. Un tel chiffre ne provoque pourtant aucune réaction, ni des associations féministes, ni de nos grands médias, si prompts à s'indigner des viols commis en Inde… J'ai écrit "La France Orange Mécanique" voici quatre ans. La situation n'a cessé d'empirer, et l'indifférence de demeurer. 

Xavier Raufer : "La violence" est une abstraction creuse. En réalité la France - précisément, certaines zones urbaines et périurbaines de la métropole - est dans une spirale anarchisante. Notre pays glisse dans la violence au quotidien, d'abord et surtout alimentée par des bandes criminelles juvéniles à la périphérie des métropoles, et par l'extravagant pillage de certains clans nomades ; tous déchainés par l'impunité dont ils jouissent dans les faits. Voici l'héritage de Mme Taubira et de l'ectoplasme-ministre qui lui a succédé, homme invisible et semblant perdu. Bien entendu, nos bases documentaires disposent d'un luxe de faits et de données prouvant tout cela.

Ensuite : 4% de hausse ? Cela signifierait que "la violence" est également répartie en métropole, ce qui bien sûrest faux. La campagne profondeest encore un peu épargnée, alors que l'hyper-violence installée début 2015 ravage d'abord les couronnes périurbaines - voirele centre des villes. Or c'est là où l'appareil de sécurité de l'Etat défaille. Les centres-villes ont des policiers, la campagne profonde a encore des gendarmes ; entre les deux, la sécurité publiquevacille dans la couronne périurbaine : effectifs dégarnis, manque de coordinations efficaces, etc. - problème constant depuis un demi-siècle. Or cette "France abandonnée", qui à présent subit la vague criminelle, forme presque la moitié de la population métropolitaine, soit quelque 30 millions d'habitants.

Comment expliquer cette augmentation de la violence quotidienne ? 

Laurent Obertone : Les facteurs principaux de cette violence sont ignorés. L'effondrement du capital social, le laxisme judiciaire, le refus (politique et idéologique) de faire appliquer la loi, le refus de prendre en compte la criminalité des individus issus de l'immigration, antiracisme oblige… Le sentiment d'impunité fait des dégâts. Il faut aussi compter avec une densification des trafics, une concurrence de plus en plus rude entre des bandes rivales de plus en plus nombreuses…

Xavier Raufer : Je le répète depuis le début 2015 - et ce diagnostic n'a jamais été démenti. M. Cazeneuve&co., plus les médias à leurs bottes, se bornent ànier le réel et ajoutent chaque jour une nouvelle couche de maquillage sur le cadavre de la sécurité en France, qui se décompose visiblement. Ne prenons ici qu'un exemple : le 8 octobre passé, dans la cité hors-contrôle de la Grande Borne (Grigny - Viry-Châtillon) une meute criminelle a délibérément voulu griller vifs des policiers dans leur voiture (deux blessés graves). Cent jours après, nul n'a été arrêté-du moins jusqu'à ce matin. Dans la France de M. Cazeneuve, on peut tenter de tuer des policiers et, à ce jour, s'en tirer sans une égratignure. Telle est l'indéniable réalité.

Plus largement, voici ce qui s'est passé depuis Charlie Hebdo et l'Hyper-Casher : l'appareil français de sécurité a subi un choc si violent, qu'il est faussé, cassé de l'intérieur, comme certaines voitures après un accident : l'extérieur paraît indemne mais sous le capot, tout est déréglé, rien de fonctionne normalement.

Début 2015, profitant du choc, il fallait refonder tout cet appareil de sécurité, créer un service antiterroriste ramassé, agile, proactif ; et, comme tous les actuelsterroristes sont d'ex-voyous hybrides, doter la France du service de renseignement criminel qui lui manquetant - ainsi, Mme Kardashian, M. Pagny et les touristes du Golfe ne se feraient pas piller à tout bout de champ.

Or on a planté des arbres, invité des chanteurs, défilé - c'est cela, le maquillage - mais on n'a pas touché à la structure de l'appareil français de sécurité qui à ce jour, est pour l'essentiel inchangé depuis M. Sarkozy.Bien sûr, les bandits petits et grands sentent qu'ils ont la bride sur le cou ; que des ministres fébriles et maladroits ont tout misé sur l'antiterrorisme - alors ils se régalent. Ainsi s'explique la présente vague criminelle.

Ces violences se manifestent dans une ampleur de plus en plus importante. On pense à l'attaque de masse à Juvisy-sur-Orge ce week-end, qualifiée de "guerilla urbaine" par le maire de la ville ou encore aux policiers pris pour cible. Est-ce que les mesures des politiques notamment dans les récents débats des primaires reflètent la réalité de la violence en France ? 

Laurent Obertone : Les politiciens sont terrifiés par l'inquisition morale. Ils se gardent donc d'évoquer de tels thèmes, de peur d'être accusés de faire le jeu du Front national. L'accusateur est aussi bien "les réseaux sociaux" que le grand média, ou le politicien d'en face… C'est ce même mécanisme qui criminalise les inquiétudes des citoyens, qui les prive de liberté de penser, par conséquent de souveraineté. C'est précisément ce qui empêche la France de s'attaquer aux problèmes qui la rongent.

Xavier Raufer : La classe politique est en majorité otage de "communicants" et publicitaires, tous bourgeois-bohèmes (bo-bo) et gauche-caviar. Nul de ces aveugles sociétaux n'a idée du monde réel - d'où leur plantage pour le Brexit et Trump. Pour cette arrogante caste, le crime au quotidien, qui ravage des aires périurbaines dont ils ignorent tout, n'est qu'une "déplorable" (dixit Mme Clinton) et futile série de "faits-divers" - àtaire, pour ne pas faire-le-jeu-de. Ces politiciens sans idées ni projets censurent ainsi ce que leurs gourous veulent qu'ils ignorent.Ace lamentableréflexe, j'ai donné le nom de syndrome de Byzance. Sous l'injonction des gourous d'alors, les "élites" byzantines se fascinent pour le sexe des anges. Or, au même moment, l'armée du Calife est aux murailles. De tels cas d'autisme politico-socialfinissent toujours mal - enfin, pour les autistes. Attendons donc - lucidement.

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

02.

Bayonne : le journaliste Christophe Hondelatte déplore les nuisances sonores du 1er RPIMa en plein confinement

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : où l’on apprend qu’en Afrique du Sud les heures les plus sombres de l’apartheid sont revenues…

07.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 19/01/2017 - 17:45
GGGGRRRRRRR !
livrée ; les foudres s'abatte(nt) ; le tiroir-caisse !
langue de pivert
- 18/01/2017 - 19:00
VOTER SOCALISTE TUE, BLESSE, RUINE !
Il suffit de lire la presse régionale ! Ce n'est que ça ! Vous changez de département : idem ! La France a été livré clef en main aux racailles, aux muzz atteints de rage coranique, à la gent voyageuse violente et voleuse, aux maffia, aux gangs, aux bandes, au "milieu" toujours là, aux dingues meurtriers, aux escrocs, aux envahisseurs du sud et de l'est ! Et malheur au citoyen qui ose lever le nez et se défendre ! Les foudres de la justice s'abatte sur lui sans pitié ! Devant les terroristes cachez vous et fuyez ! Devant les braqueurs tendez le tiroirs-caisses ! Les femmes se font violer dans les rues, les enfants racketter ! Mais l'état nous protège de la grippe ! Vaccinez vous ! Lavez vous les mains ! Ne jetez pas vos kleenex comme des dégueulasses ! Et pour se torcher le cul ? On fait comment Mme Touraine ? Les Français veulent qu'on leur explique ! Ce sont de grands enfants.
Olivier62
- 18/01/2017 - 12:09
Dans la logique des choix de la classe politique !
Comme je l'ai déjà expliqué ici, la délinquance est non seulement acceptée, mais même encouragée en sous-main par la classe politique. Elle fait partie de sa stratégie d'agression systématique et à tous les niveaux envers les populations "de souche". Laisser la délinquance impunie c'est au fond nier leurs droits de citoyens aux français, leur signifier qu'ils peuvent être volées, violés ou tués pratiquement impunément, et cela donne une idée du mépris total dont ils font l'objet de la part des politiciens.