En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 10 heures 16 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 11 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 14 heures 16 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 15 heures 18 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 16 heures 28 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 17 heures 45 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 18 heures 16 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 19 heures 4 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 20 heures 2 sec
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 20 heures 16 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 13 heures 58 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 14 heures 31 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 17 heures 28 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 18 heures 5 sec
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 18 heures 57 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 19 heures 29 min
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 21 heures 8 min
© BFM Business
© BFM Business
Atlantico Business

Après Chrysler et Ford, Renault-Nissan dans le collimateur de Donald Trump (et Carlos Ghosn s‘énerve)

Publié le 10 janvier 2017
Les tweets de Donald Trump secouent l’industrie mondiale de l’automobile. Renault Nissan ne sera pas épargné...
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les tweets de Donald Trump secouent l’industrie mondiale de l’automobile. Renault Nissan ne sera pas épargné...

Donald Trump a commencé à gouverner en envoyant des tweets aux quatre coins de la planète. Méthode curieuse mais efficace. Ces tweets dessinent le repli protectionniste et nationaliste de l’industrie américaine qui était délocalisée. 

Les premiers visés sont les constructeurs automobiles : ou bien vous réinvestissez des productions sur le territoire américain et vous créez des emplois, ou alors je relève les droits de douanes à 35% sur les véhicules fabriques à l’étranger et vendus aux Etats-Unis. 
Ford et Chrysler ont semble-t-il obtempéré en annonçant qu’ils stoppaient des investissements au Mexique pour les relocaliser du côté de détroit. 
Au total et en deux tweets menaçants, Donald Trump peut se vanter d’avoir recréé 5000 emplois aux Etats-Unis. 
 
Tous les constructeurs qui vendent massivement aux Etats Unis courbent l’échine et étudient tous les scenarios possibles pour échapper aux foudres. Carlos Ghosn de passage à las Vegas et en partance pour le salon automobile de Detroit a simplement dit « nous sommes prêts à tout !!! » un commentaire très sibyllin. Prêt à tout quoi ? Tout entendre et surtout tout faire pour s’adapter aux conditions de la gouvernance américaine, sous-entendu, nous serons pragmatiques, soit on relocalise sur le marché américain ce qui est fabriqué au Mexique, soit on paiera les droits de douane de 35% pour les produits qui entreront aux USA. On est prêt à tous, c’est le refrain le plus entendu chez les chefs d’entreprise. Un gouvernement peut décider ce qu il veut, à deux conditions :  
Un, à condition de ne pas changer d’avis tous les deux jours. 
Deux, à condition que la régulation s’applique à tous les concurrents. 
Et d’ajouter que le gouvernement peut aussi, ne pas délivrer la promesse qu’il a faite pendant la campagne présidentielle quand elle va a l’encontre des intérêts du pays. Quand on sait que 70% du programme présidentiel de Trump est irréalisable.
 
Et c’est un peu ce qui agace les chefs d’entreprise américains ou ceux qui travaillent sur le marché US. Si Donald Trump tient la promesse de protéger l'industrie américaine en rapatriant une grande partie du potentiel de production, il court à l’appauvrissement général de l’économie américaine. Et si Carlos Ghosn s’agace tellement des options de Trump, c’est que son groupe Renault Nissan produit au Mexique, 800 000 véhicules par an (presque autant qu'en France,) plus de la moitié de ces voitures sont destinées au marché US.
Toutes mesures de restriction ou cde fermetures du marché américain sera évidemment gravissime pour le groupe.
En fait, si les constructeurs ne font pas état de leur mécontentement et si Renault va rester discret, c’est qu’ils ne croient pas que Donald Trump ira jusqu’au bout de sa promesse. Evidemment ! 
D’abord parce que un déménagement massif des usines mexicaines, mettrait le pays à feu et à sang. Donald Trump n’a pas forcement intérêt à créer un foyer de désordre sur le flanc sud des Etats Unis et surtout il n’a pas intérêt à provoquer une situation sociale dégradées qui incitera les mexicains à passer la frontière pour venir travailler aux USA. Il a beau avoir promis de construire un mur, la frontière restera poreuse. 
En déménageant des usines aux Etats Unis, il rapatrie des emplois certes, mais il se retrouvera dans l'obligation de faire appel à une main d’œuvre immigrée ce qui n’est pas forcement du gout de ses électeurs. 
Ensuite, si Trump élève les droits de douanes sur les voitures importées, cette taxe sera forcément répercutée sur le prix de vente des voitures. Des voitures de premier prix, disons moins de 15 000 dollars sont toutes fabriquées au Mexique. Elles augmenteront de 30 % minimum ?
C’est donc le consommateur américain, électeur de Trump très souvent qui fera les frais de cette préférence nationale sans pour autant gagner des emplois plus intéressants. 
 
Toute la négociation entre les constructeurs, les importateurs et les conseillers de Trump porte sur ce type de raisonnement. Et ce qui s’applique à l’automobile peut très bien s’appliquer aux autres produits importés de Chine par exemple. 
 
L’ambition de Donald Trump sera donc très difficile à réaliser. Il n’est pas sur qu‘il y croit lui-même. 
 
En revanche, les constructeurs américains ont une autre inquiétude dès qu’ils mettent le pied en Amérique. S’ils échappent aux fantaisies de Trump, ils auront plus de mal à éviter la puissance des entreprises digitales. Les Google, Microsoft, Apple, Facebook, Amazon et même Uber ou d’autres n’ont évidemment pas l’intention de développer des constructions automobiles. En revanche, ils investissent des milliards dans la recherche de procédés informatiques qui permettront de rendre les voitures autonomes. Ils investissent dans les capteurs, les radars, les protocoles de connections, les logiciels de localisations, etc. etc., bref tout ce dont, la voiture aura besoin pour fonctionner sans chauffeur. 
La recherche est très avancée, c’est la raison pour laquelle, les patrons de l’automobile mondiale étaient plus nombreux à las Vegas la semaine dernière qu’à Détroit cette semaine. 
Ils savent très bien que la part du digital représentera à l’avenir l’essentiel de la valeur ajoutée de l’automobile. Ce jour-là, Trump ou pas, les constructeurs seront d’une fragilité extrême sauf à développer une innovation qui leur appartiendrait complètement. Ce qui est loin d’être fait. 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anguerrand
- 11/01/2017 - 17:40
A vangog
En tant que fN vous devriez vous réjouir de cette politique, c'est exactement ce que le FN veut comme politique, je ne vous comprend pas. Trump est riche et alors les Le Pen père et fils Le sont aussi mais pas par leur travail. MLP fera t elle comme Trump, renoncer à son salaires, et ses avantages, je le doute d'autant qu'elle touche sa grosse paie du parlement européen sans y mettre les pieds. Elle est loin de ce qu'imaginent les électeurs FN.
Karg se
- 11/01/2017 - 07:11
Plein le c***
de cette folie ultra libérale, libre échangiste et globaliste. Content d'avoir annulé mon abonnement.
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 11/01/2017 - 06:31
deneziere clint sylvestre= même combat
Ce sont les chinois et les mexicains qui payent vos retraites et autres avantages sociaux ? et depuis quand produit délocalisé = moins cher (cf le polo caiman à 124 € made in asia) Les bagnoles sont certainement le produit qui génère les plus grosses marges :remarquez bien que c'est un secret bien gardé de la curiosité es journalistes et qu'au US leur prix est -30% moins cher qu'en europe.
PS : Ghosn s'enerve surtout pour ses bonus mexicains.