En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

05.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

06.

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 8 heures 29 sec
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 11 heures 26 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 12 heures 21 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 13 heures 6 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 14 heures 4 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 16 heures 20 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 17 heures 7 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 18 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 7 heures 47 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 8 heures 24 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 11 heures 48 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 12 heures 42 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 13 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 17 heures 33 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 19 heures 26 min
© Pixabay
© Pixabay
Edito

Pourquoi le retour de l’inflation va peser sur l’élection présidentielle

Publié le 06 janvier 2017
Ce n’est encore qu’un murmure, mais qui pourrait s’amplifier rapidement. En décembre, les prix ont augmenté de 0,3% après deux mois de stabilité.
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce n’est encore qu’un murmure, mais qui pourrait s’amplifier rapidement. En décembre, les prix ont augmenté de 0,3% après deux mois de stabilité.
Ce n’est encore qu’un murmure, mais qui pourrait s’amplifier rapidement. En décembre, les prix ont augmenté de 0,3% après deux mois de stabilité. Mais c’est surtout en Allemagne que le mouvement parait bien engagé avec un glissement des étiquettes de 1,7% sur un an, proche de ces deux pour cent que la banque centrale européenne avait fixé comme objectif pour éviter une dépression de l’économie qui représentait un danger majeur pour tous ceux qui ne voyaient pas repartir une véritable croissance en Europe.
 
Aujourd’hui, un changement radical parait s’opérer, qui pourrait mettre fin à une longue période où sous l’effet de la mondialisation et du développement de la concurrence internationale, la planète paraissait engagée dans une course interminable à la baisse des prix, des coûts et des taux d’intérêt. On a même vu ces derniers devenir négatifs, un non sens dans un système classique qui commençait à instaurer des distorsions préjudiciables au bon fonctionnement des mécanismes de base . Un retour à la raison est peut-être en marche, mais on est allé si loin dans les excès qu’il ne se fera pas sans conséquences douloureuses.
 
Les premiers signes d’un retournement se multiplient, avec un rebond spectaculaire concernant le pétrole. Le baril qui était tombé autour de trente dollars est remonté en quelques semaines entre 55 et 60 dollars, un niveau auquel il parait être bien accroché depuis un accord entre les pays de l’Opep et la Russie, même si la perspective d’une reprise de la production de gaz de schiste aux Etats-Unis devrait conduire à une certaine stabilisation. Dans la foulée de l’or noir, les prix des matières premières explosent, tandis que l’on assiste partout à des hausses de salaires dont on avait perdu l’habitude en particulier en Allemagne et aux Etats-Unis, qui connaissent déjà le plein emploi favorable à l’amélioration des rémunérations. Conséquence immédiate : les taux d’intérêts sont redevenus positifs. La banque fédérale américaine envisage même de les réhausser à trois reprises cette année en fonction de l’évolution du coût de la vie.
 
Pour l’instant, le changement n’en est qu’à ses débuts, mais il pourrait commencer à produire des effets négatifs au moment de l’élection présidentielle. Car la hausse du coût de la vie va peser sur le pouvoir d’achat qui s’était amélioré pendant la période de baisse des prix du pétrole et des taux d’intérêt. C’est dire que la reprise de la croissance déjà trop molle va se trouver freinée, au détriment de l’emploi qui avait commencé à s’améliorer. La stagnation risque d’être plus que jamais à l’ordre du jour. Autre conséquence inquiétante : le renchérissement du loyer de l’argent va rendre le financement de la dette de plus en plus coûteux. Or, la France se trouve déjà dans une situation inquiétante que François Fillion avait qualifiée il y a plusieurs années déjà comme proche de la faillite. Elle devra émettre cette année pour deux cent milliards d’euros d’emprunts, dépassée seulement en Europe par l’Italie dans ce domaine. Une course de vitesse s’est engagée sur ce dossier, la Banque de France lançant une série d’émission s en ce début d’année pour obtenir des taus de crédits encore corrects. Une première émission de dix milliards s’est bien passée cette semaine, mais l’écart entre les conditions accordées à l’ Allemagne commence déjà à se creuser, d’autant que la dette est financée en majorité par des investisseurs étrangers qui pourraient se montrer de plus en plus circonspects vis-à-vis de notre pays. La situation de notre endettement est donc cruciale, mais en dehors de François Fillion qui prévoit dans son programme un désendettement prioritaire, la question ne préoccupe pas la quasi totalité des candidats à l’élection présidentielle, qui continuent d’élaborer des projets à l’ancienne, basés sur l’augmentation des dépenses publiques sans discernements, en promettant de recourir à une progressivité de l’impôt qui a déjà atteint des niveaux confiscatoires, les prélèvements atteignant jusqu’à 75% des revenus. Ce qui impliquera tôt ou tard des réveils douloureux….
 
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 06/01/2017 - 22:44
@Anguerrand ne pleurez plus sur les 30% de votre
"richesse" perdue! Il en restera encore 70%, et (Oh miracle!) cette dévaluation ne sera palpable que par rapport aux biens étrangers, énergie, sous-traitance chinoise...en compensation, Marine Le Pen diminuera de 30% les taxes gauchistes sur l'énergie (en diminuant de 30% les subventions aux énergies bidons), et vous payerez votre essence le même prix
qu'avant dévaluation...seuls vos tee-shirts fabriqués
en Chine coûteront 30% supplémentaires: pas grave! Vous pourrez continuer à profiter de quasiment toute votre fortune, sans partage...hallelujah!
Anguerrand
- 06/01/2017 - 15:34
Quand on pense que Philippot et MLP
Veulent créer environ 30% d'inflation en revenant au franc ! C'est autant de moins de " richessses" c'est à dire d'appauvrissement des français. Le programme économique fN est irresponsable, sans compter sur des mesures ruineuses comme la retraite à 60 ans. Quand vous verrez que vos 100€ à la caisse d'épargne ne valent plus que 70 francs du jour au lendemain, sans compter sur l'inflation qui se rajoutera à la diminution de votre pouvoir d'achat, vous serez ravis d'avoir voté FN . Vous ne serez même pas débarrassés des musulmans qui selon MLP sont devenu des habitants comme les autres compatibles avec la république.