En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 heure 28 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 4 heures 52 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 7 heures 1 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 7 heures 48 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 7 heures 49 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 9 heures 16 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 2 heures 23 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 6 heures 18 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 7 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 7 heures 47 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 7 heures 51 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 8 heures 11 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 8 heures 50 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 9 heures 20 min
© SAUL LOEB / AFP
© SAUL LOEB / AFP
Explosif

David Friedman, l’ambassadeur nommé par Trump en Israël qui préfigure d’un changement radical de la politique américaine dans la région

Publié le 23 décembre 2016
En nommant David Friedman, soutien de la colonisation israélienne en Cisjordanie, au poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Donald Trump renonce au rôle de médiateur qu'avaient les Etats-Unis dans la région du Proche-Orient.
Roland Lombardi est consultant géopolitique indépendant et associé au groupe d'analyse JFC-Conseil. Il est docteur en Histoire contemporaine, spécialisation Mondes arabes, musulman et sémitique. Il est membre actif de l’association Euromed-IHEDN et...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Lombardi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Roland Lombardi est consultant géopolitique indépendant et associé au groupe d'analyse JFC-Conseil. Il est docteur en Histoire contemporaine, spécialisation Mondes arabes, musulman et sémitique. Il est membre actif de l’association Euromed-IHEDN et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En nommant David Friedman, soutien de la colonisation israélienne en Cisjordanie, au poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Israël, Donald Trump renonce au rôle de médiateur qu'avaient les Etats-Unis dans la région du Proche-Orient.

Atlantico : Dans quel courant s'inscrit David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël nommé par Donald Trump ? Dans quelle mesure sa nomination représente-t-elle une rupture avec la traditionnelle politique d'équilibre des Etats-Unis au Proche-Orient ?

Roland Lombardi : David Friedman est un avocat de 57 ans. C’est un ami personnel de Donald Trump. Durant la campagne électorale de ce dernier, il fut avec Jason Dov Greenblatt, l’un de ses deux conseillers sur l’Etat hébreu. Il parle hébreu couramment et se définit comme un soutien indéfectible d’Israël. La principale rupture avec la politique officielle actuelle de Washington, qui considère la construction des colonies comme un obstacle à la paix, résiderait dans le fait que Friedman, quant à lui, estime que ces mêmes colonies ne sont pas une entrave à cette paix.

Peut-on s'attendre à ce que sa nomination favorise les forces politiques israéliennes les plus radicales en faveur d'une solution à un seul Etat (celui d'Israël) ? Israël peut-il à terme devenir un Etat pratiquant une politique d'apartheid ?

Lors de l’annonce de la future nomination de David Friedman au poste d’ambassadeur des Etats-Unis en Israël, un éditorialiste du journal israélien Haaretz avait écrit que les positions très à droite de Friedman faisaient passer Netanyahu pour un "gauchiste" ! Néanmoins, la droite israélienne, qui s’est déjà félicitée de la victoire de Donald Trump, devrait rester très prudente, également quant aux choix de Friedman comme ambassadeur en Israël. D’abord, car c’est Donald Trump et son administration qui insuffleront la politique américaine dans la région et non M. Friedman. En effet, Donald Trump et Benyamin Netanyahou sont de vrais amis. Ils ont d’ailleurs eu les mêmes mécènes lors de leurs campagnes électorales respectives, notamment un ami commun, le milliardaire Sheldon Adelson… Même s’il a fait, surtout au début de sa campagne, de nombreuses déclarations contradictoires sur le conflit israélo-palestinien, lorsqu’il s’est d’ailleurs déclaré "neutre" sur le sujet, le candidat républicain s’est finalement révélé être un farouche supporter de l’Etat hébreu. En tant qu’ami sincère d’Israël, Trump sera sûrement respecté et écouté par les Israéliens. Mais grâce à ce statut, il pourra être beaucoup plus exigeant et surtout, leur demander beaucoup plus que ne l'ont fait ses prédécesseurs… Même l’annonce sur le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem peut s’avérer être, au final, un moyen de pression supplémentaire afin d’obtenir, en échange, plus de concessions de la part des Israéliens.

Au sujet de l’Iran, là encore la droite israélienne devrait calmer ses ardeurs. Certes, le candidat Trump a accusé Téhéran d’être également un vecteur du terrorisme international. Il a par ailleurs dénoncé l’accord sur le nucléaire iranien signé en juillet 2015, évoquant même son éventuelle abrogation. Je pense que nous aurons sur ce dossier le premier exemple de promesses non tenues du nouveau président. En effet, Trump ne pourra pas (ni ne le voudra réellement) tenir ses engagements. D’abord, car il s'agit d'un accord multilatéral et les Etats-Unis ne peuvent pas l'annuler au nom de la Russie, de la Chine et de l'Union européenne. Ensuite, si le rapprochement entre Moscou et Washington devient effectif, les Russes seraient de parfaits médiateurs sur ce dossier sensible. Et enfin, l’Iran, l’Etat phare du chiisme, est (re)devenu incontournable dans la région et surtout, un formidable marché pour les sociétés américaines qui sont déjà, ne l’oublions pas, très bien introduites à Téhéran…

De plus, faut-il rappeler que dès 2001, après le choc du 11 septembre, quelques experts et officiers américains avaient déjà proposé de "lâcher" l’Arabie saoudite pour se tourner vers l’Iran ? On sait aujourd’hui qu’ils n’ont pas été entendus mais le général Flynn, principal conseiller du candidat Trump sur le Moyen-Orient et futur conseiller à la sécurité nationale, était de ceux-là. D’ailleurs, lorsqu’il était en poste en Irak et en Afghanistan, l’ancien patron du renseignement militaire avait renoué et développé discrètement des contacts avec les services secrets iraniens afin d’avoir leur soutien en Irak et en Afghanistan, notamment contre les talibans…

Ajoutons que Rex Tillerson, l’ancien PDG d’ExxonMobil, l'une des multinationales pétrolières et gazières les plus puissantes de la planète et futur secrétaire d’Etat (ami par ailleurs de la Russie !), mais aussi James Mattis, l’ancien général des Marines, vétéran de l’Afghanistan et d’Irak et futur secrétaire à la Défense, connaissent très bien la région, même si leurs positions sur celle-ci ont souvent été divergentes par le passé. Toutefois, ils sont tous les deux des pragmatiques et non des idéologues et sur le conflit israélo-palestinien, ils sont au moins d’accord sur un point : la solution à deux Etats… comme finalement David Friedman et ce, malgré ses déclarations en faveur des colonies israéliennes !

Enfin, rappelons aussi que la solution des deux Etats est aussi acceptée par nombre d’Israéliens comme Netanyahu lui-même et beaucoup de responsables militaires. C’est d’ailleurs dans leur propre intérêt, à la fois pour des raisons démographiques et sécuritaires.

Quelles seraient les conséquences d'une telle évolution, pour les premiers concernés (les Israéliens et les Palestiniens) mais aussi pour les Etats-Unis et leurs alliances régionales ? Peut-on considérer que la Russie serait la grande gagnante de la perte d'influence américaine dans la région ?

Grâce à sa politique claire et cohérente dans la région, la Russie a marqué beaucoup de points dans la région depuis ces dernières années. Elle est surtout redevenue une puissance crainte et respectée, avec laquelle il faut dorénavant compter. Même sous l’ère soviétique, Moscou n’avait jamais atteint un tel leadership dans la zone. Assurément, la Russie est en train de s’imposer comme le principal juge de paix au Moyen-Orient.

L’Etat hébreu entretient déjà une profonde coopération commerciale, technologique et militaire avec Moscou. Pour ce qui traite de la lutte contre le terrorisme ou encore depuis l’intervention russe en Syrie, les généraux des deux nations se rencontrent régulièrement… De fait, les Israéliens, sans le dire, voient assurément dans les Russes des alliés potentiels. Par ailleurs, pour certains stratèges israéliens, la Russie représente déjà un partenaire sérieux, fidèle, puissant et cohérent et, qui plus est, susceptible de contrebalancer, ou du moins maîtriser, l’influence de l’Etat phare du chiisme et l’autre puissant allié de la Russie dans la région, l’Iran. Signe des temps, en août dernier, Poutine faisait savoir qu’il était prêt à organiser et accueillir un sommet israélo-palestinien, initiative soutenue par l’Egypte et très bien accueillie à la fois par les Israéliens et les Palestiniens…

Toutefois, la Russie ne peut pour l’instant raisonnablement se substituer à l’allié américain, la seule grande et réelle puissance technologique, financière et militaire dans le monde. Elle demeurera encore longtemps le principal soutien politique et militaire de l’État hébreu.

D’autant plus que, ne soyons pas naïfs, les Etats-Unis ne se détourneront jamais totalement du Moyen-Orient, surtout avec la nouvelle administration… Et au final, si le réalisme revient à l’honneur à Washington et si les promesses de rapprochement avec la Russie pour combattre enfin l’islam politique se confirment, il y aura peut-être un véritable espoir pour la région…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

L'Etat cherche de l'argent

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

LR : le tigre de papier

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires