En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

03.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

La sensation Schalke 04 face à l'Inter Milan

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 3 heures 54 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 6 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 8 heures 20 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 8 heures 46 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 9 heures 55 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 10 heures 33 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 11 heures 34 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 3 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 4 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 4 heures 11 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 4 heures 57 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 8 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 9 heures 7 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 10 heures 53 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 12 heures 8 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 5 heures
© DR
© DR
Bonnes feuilles

"#SNCF mon amour !" : dans le train, l'enfer, c'est les autres...

Publié le 30 octobre 2016
Depuis dix ans, Valérie prend le train en gare de Rouen, à 7h59, direction la capitale ! Si tout va bien, elle arrive à 9h15 à la gare Saint-Lazare, rebaptisée Saint-Bazar par les habitués. Si tout va bien... car les épreuves en tout genre ne manquent pas ! Entre les retards, les suppressions de rames, les grèves, les incivilités et des usagers aussi fatigués que fatigants, les journées sont parfois longues... Les chroniques ferroviaires 100% authentiques d'une femme appartenant aux millions d'usagers qui se rendent quotidiennement sur le lieu de travail en train, Transilien ou RER ! Extrait de "#SNCF mon amour !" de Valérie Duclos, aux éditions Michalon 2/2
Valérie Duclos est journaliste. Elle dirige le service Art de vivre de Version Femina et a publié de nombreux livres goumands et pratiques (First éditions, Mango, Hachette pratique...).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Duclos
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Valérie Duclos est journaliste. Elle dirige le service Art de vivre de Version Femina et a publié de nombreux livres goumands et pratiques (First éditions, Mango, Hachette pratique...).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis dix ans, Valérie prend le train en gare de Rouen, à 7h59, direction la capitale ! Si tout va bien, elle arrive à 9h15 à la gare Saint-Lazare, rebaptisée Saint-Bazar par les habitués. Si tout va bien... car les épreuves en tout genre ne manquent pas ! Entre les retards, les suppressions de rames, les grèves, les incivilités et des usagers aussi fatigués que fatigants, les journées sont parfois longues... Les chroniques ferroviaires 100% authentiques d'une femme appartenant aux millions d'usagers qui se rendent quotidiennement sur le lieu de travail en train, Transilien ou RER ! Extrait de "#SNCF mon amour !" de Valérie Duclos, aux éditions Michalon 2/2

#Cause toujours

Dans mon train d’ailleurs, il y a des couples ou des gens qui voyagent deux par deux. Et dans les duos, il y en a toujours un qui parle pour deux. Imaginez le nombre de matins où le voyage est pollué par une femme qui sait tout mieux que tout le monde…

"Je leur avais bien dit, à la direction, mais ils ne veulent jamais m’écouter !"

Commence donc par t’écouter toi-même et réfléchis avant de parler ! Ta direction doit avoir envie, tout comme moi, de te passer par la fenêtre !

Les pipelettes, je les repère dès le quai de la gare. Elles sont au taquet, réveillées depuis 6h du matin, brushing impeccable, ongles faits, tenue savamment pensée pour monter à la capitale le temps d’un séminaire, d’une réunion avec les grands patrons… Et ça parle, ça parle ! Parce qu’en fait, elles angoissent, les pipelettes. Au lieu de réfléchir à ce qui les attend, de se concentrer sur une journée peut-être décisive pour leur avenir, elles parlent et parlent encore.

Il y a les pipelettes et les "grands n’importe quoi".

Monique est avec sa copine Josiane. C’est le débat du siècle, la conférence de presse à ne pas manquer.

– Les régimes, ça fait pas maigrir !

Incroyable mais vrai, il y a des gens comme cela, dans la vraie vie, qui détiennent des vérités foudroyantes.

Monique, 80 kilos à ma droite, philosophe avec Josiane, 75 kilos bien tassés à ma gauche, et pendant 1h10 de trajet, tout en se goinfrant de biscuits pour gamins, elles vont échanger sur tous les régimes qu’elles ont essayés. Elles sont copines avec Dukan, Cohen, Weight Watchers (mais elles n’ont pas bien compris l’histoire des points !). Dès qu’une jolie fille passe dans le couloir, le duo infernal balance : "Ben moi, ça, ça ne me fait pas rêver !" Menteuses.

Et des comme ça, il y en a presque tous les jours ou presque ! Les brèves de comptoirs sont célèbres. Les brèves de rails existent aussi.

(...)

Le mardi matin suivant, le wagon est quasiment vide. Dans ce cas, chacun va là où le cœur lui en dit, sans faire vraiment attention aux places réservées, sachant que les employés du rail n’ont pas toujours le temps de mettre les petits papiers en place.

Malgré tout, il leur fallait leurs places réservées. Un couple d’Allemands. Un accent à couper au couteau. Un sac à dos XXL avec des bouteilles d’eau de chaque côté, des cartes…

Mais où partent-ils donc tous les deux ?

Ils ont la cinquantaine grisonnante. Elle a attaché ses cheveux avec des petites pinces en plastique en forme de papillons. Artifice adorable dans la chevelure d’une enfant mais là, proprement ridicule. À peine installée, elle organise sa tablette. Bouteille d’eau : OK. Tasse de café en carton : OK. Canette de je-ne-sais-pas-quoi : OK. Tout est prêt pour l’expédition du siècle. Faut-il lui rappeler que le voyage durera dans le meilleur des cas 1h10 ? Cela dit, elle a fondamentalement raison, il peut aussi durer, dans le pire des cas, 5-6 heures. Comme un Paris-New-York, en quelque sorte.

C’est sans oublier le sandwich, qu’elle sort de son sac de victuailles. Chien crevé, rat écrasé, je ne sais ce qu’il y a dans le sandwich, mais l’odeur est terrible à 8h du matin. Et elle mange, tandis que lui parle la bouche pleine.

Mes proches le savent, c’est quelque chose qui me rend folle, mon minimum légal dans le domaine de l’éducation : on ne parle pas la bouche pleine. A-t-on quelque chose de si capital à dire que cela ne puisse attendre la fin de la mastication ? J’ai sans doute été très dure avec mes enfants pour leur inculquer cela mais c’est capital. La base, l’essentiel, en tous les cas sous mon toit.

Maintenant elle lèche ses doigts bruyamment, ouvre une canette et se verse – il est 8h15 – un petit verre de vin blanc. Ce que je pensais être une boisson énergisante est en fait un petit vin blanc sec. Prévoyante, la grande voyageuse en a deux. Au cas où.

Le sandwich au rat crevé terminé, le couple en sort un autre. Au pâté, je pense (le simple fait de l’écrire me donne encore des nausées tant le "parfum" était écœurant).

Je craque. Je n’en peux plus. Je veux un wagon pour moi. Une voiture avec chauffeur. Un hélicoptère. J’adore mon job, les gens avec qui je travaille, ma petite vie parisienne… mais franchement, certains matins ne sont pas humains.

Et pour ajouter à ma mauvaise humeur, pas de contrôleur en vue. Deuxième jour cette semaine sans présence du képi. Combien de billets achetés, compostés et jamais contrôlés ? Après "Où sont les femmes ?", les usagers de la ligne Le Havre-Paris vont chanter "Où sont les contrôleurs ?". Est-ce la polémique autour des rames trop grandes qui les fait tout petits, quasi invisibles depuis quelques jours ? C’est sûr que le buzz sur les réseaux sociaux ne cesse d’enfler. Tête de vache arrachée, billet de train XXL (parce que la SNCF aurait confondu millimètres avec centimètres), nouvel uniforme trop grand… La blague est conjuguée à l’infini. Elle ne durera qu’un temps.

Extrait de "#SNCF mon amour !" de Valérie Duclos, publié aux éditions Michalon, le 3 novembre 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

03.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

La sensation Schalke 04 face à l'Inter Milan

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires