En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

06.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

06.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 1 heure 3 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 1 heure 54 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 5 heures 11 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 7 heures 21 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 8 heures 1 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 8 heures 32 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 9 heures 6 min
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 9 heures 47 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 1 heure 29 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 4 heures 57 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 6 heures 55 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 7 heures 32 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 8 heures 28 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 9 heures 2 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 9 heures 59 min
© Flickr
© Flickr
Avantage démographique

Comment le vieillissement de la population européenne va ralentir la croissance du continent et pourquoi la France pourrait bien s’en tirer

Publié le 23 août 2016
Le vieillissement démographique de la zone euro et de sa main-d’œuvre risque de ralentir l’augmentation de la productivité dans les années à venir et pourrait avoir un effet très négatif sur l'activité économique. La France, moins soumise à ce phénomène, pourrait tirer son épingle du jeu.
Gilbert Cette
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilbert Cette est professeur d'économie associé a l'Université d'Aix-Marseille.  Co-auteur avec Jacques Barthelemy de « Travailler au XXIème siècle », Editions Odile Jacob, 2017.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le vieillissement démographique de la zone euro et de sa main-d’œuvre risque de ralentir l’augmentation de la productivité dans les années à venir et pourrait avoir un effet très négatif sur l'activité économique. La France, moins soumise à ce phénomène, pourrait tirer son épingle du jeu.

Atlantico : Selon une publication du FMI, le vieillissement démographique de la zone euro et de sa main-d’œuvre risquerait de ralentir l’augmentation de la productivité dans les années à venir. Ainsi, les salariés de plus de 50 ans verraient leur productivité décroître. Quelles incidences sur la croissance, qui est à long terme principalement influencée par la productivité ? 

Gilbert Cette : Le vieillissement de la population en âge de travailler peut effectivement impacter la croissance de la productivité, dans un sens d’ailleurs pas totalement évident. Mais l’enjeu premier pour les perspectives de croissance de la productivité n’est pas là. Il est surtout dans le possible choc technologique que les pays les plus avancés peuvent connaitre sur la prochaine décennie. L’ampleur de ce possible choc est elle-même très incertaine, mais elle pourrait être très forte. On observe une absence de consensus sur cette question cruciale, certains économiste étant très pessimistes, d’autres au contraire très optimistes. Mais il est clair que si les rythmes actuels de croissance de la productivité devaient se prolonger durablement, les difficultés pour de nombreux pays avancés à affronter des problèmes comme le désendettement public, le vieillissement de la population, la soutenabilité de la croissance… seront très fortes.

La France, dont la vitalité démographique est plus soutenue que ses partenaires, est-elle également concernée par ce phénomène ? La France sous-estime-t-elle les bienfaits de son avantage démographique ?

Le vieillissement de la population a comme première conséquence préjudiciable de réduire le ratio entre actifs et inactifs. En d’autres termes, il élève pour les actifs la charge du financement des pensions, et autres éléments de niveau de vie, de la population âgée. Si les gains de productivité demeuraient faibles, l’augmentation du pouvoir d’achat des actifs, déjà affaiblie par ces faibles gains, le serait aussi par les transferts vers les âgés, dont les retraités. A cet égard, la France bénéficie d’une démographie dynamique, qui diminue ce risque. Mais cette démographie dynamique est liée à de multiples facteurs, parmi lesquels des politiques familiales fortes. Il est impératif de ne pas affaiblir les éléments qui, dans ces politiques, contribuent à nous assurer une démographie dynamique.

Quels sont les moyens permettant de contrer un tel phénomène ? N'est-il pas déjà trop tard ? Les pouvoirs publics en ont-ils conscience ? Quelles sont les actions d'ores et déjà prises par les gouvernements et celles qui doivent encore être mises en place ?

Les politiques économiques doivent bien sûr demeurer très actives dans le domaine familial afin qu’elles contribuent au mieux à la natalité et donc au dynamisme de la population. Mais ces politiques doivent aussi éviter, comme c’est actuellement le cas pour certaines, de désinciter certaines personnes d’âge actif, et en particulier les mères de jeunes enfants, à s’éloigner du marché du travail. Un mise en cohérence des politiques visant à concilier à la fois des aides pour les gardes d’enfants et des incitations clairement tournées vers la participation au marché du travail est indispensable. Héla, pour le moment, des dispositions de la PAGE peuvent inciter des parents de jeunes enfants à quitter le marché du travail. Et bien sûr, en parallèle, les politiques visant à dynamiser la productivité du travail sont indispensable. On entre ici sur le terrain des réformes structurelles, sur lequel la France a beaucoup à faire.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
DESVESSIESPOURDESLANTERNES
- 23/08/2016 - 23:03
reformes structurelles
ce n'est pas en laissant nos "sur-diplômés" a l'école jusqu'à 30 ans tout en faisant bosser les vieux jusqu'à 70 que l'on pourra augmenter la productivité.
Mais avant d'augmenter la productivité il faut qu'il y ait production et donc plus de boulot et moins de chômage qu'aujourd'hui.
Et puis augmenter la productivité pourquoi faire ?