En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

04.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Les bonnes surprises (cachées) du déconfinement pourraient permettre une reprise plus rapide que prévue

07.

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

05.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 3 heures 49 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 3 heures 51 min
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 4 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Bureau des légendes" de Éric Rochant : Mille sabords, quelle série !

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert : un roman noir publié en 1947, réédité en 2020 : l'Épuration trop "pure et dure"...

il y a 5 heures 42 min
pépites > France
Constat radical
Un groupe de sénateurs pointe la propagation de l'islam politique
il y a 7 heures 11 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français
il y a 8 heures 29 min
décryptage > France
Le retour du débat

Retraites : ce qu’il faut comprendre entre les lignes des déclarations sibyllines de Jean Castex

il y a 9 heures 8 min
décryptage > International
Bibi dans l'impasse

Pourquoi Israël va annexer la vallée du Jourdain

il y a 9 heures 42 min
décryptage > Style de vie
Bien Manger pour bien bouger

Que manger avant, pendant et après un entraînement ?

il y a 10 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 3 heures 37 min
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 4 heures 25 min
pépites > France
Ça vole haut
Greenpeace déploie une banderole sur la grue de Notre-Dame pour alerter de l'inaction climatique du président
il y a 5 heures 9 min
pépites > Santé
Accord nocturne
Ségur de la santé : un projet d'accord trouvé dans la nuit
il y a 5 heures 31 min
pépite vidéo > International
Retour en arrière
À Melbourne, le confinement fait son grand retour
il y a 6 heures 56 min
décryptage > Justice
Reforme en marche forcée

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

il y a 8 heures 13 min
décryptage > France
Sécu d'État

Sécurité sociale : les tenants du tout-Etat gagnent du terrain

il y a 8 heures 47 min
décryptage > France
En cas de malheur

Coronavirus : et si une seconde vague arrive en France, serons-nous capables de la repérer et de réagir à temps ?

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Culture
L'art scandale

Monde de l’art : les scandales aussi ont leurs maitres

il y a 9 heures 54 min
décryptage > International
Atlantico Business

Wall Street se résout à voir arriver Joe Biden et anticipe (sans enthousiasme) ce qui peut se passer après Trump.

il y a 10 heures 44 min
© Reuters
© Reuters
Trop chaud pour courir

Cette année, moins de records battus lors des Jeux Olympiques à cause… du réchauffement climatique

Publié le 21 août 2016
Le climat tropical qui règne au Brésil, combiné à la hausse des températures liée au réchauffement climatique, n'a pas favorisé l'arrivée de nouveaux records lors de ces Jeux Olympiques.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le climat tropical qui règne au Brésil, combiné à la hausse des températures liée au réchauffement climatique, n'a pas favorisé l'arrivée de nouveaux records lors de ces Jeux Olympiques.

Il fait de plus en plus chaud sur Terre, et ce n'est pas une bonne nouvelle pour le spectacle. Durant ces Jeux Olympiques de Rio, les records sportifs sont plus durs à battre à cause de la chaleur, rapporte le site Inverse. En effet, selon un rapport publié par l'Observatoire brésilien du climat (Observatório do Clima), la chaleur tropicale qui règne au Brésil, couplée à la hausse des températures liée au réchauffement climatique, rendrait ces exploits sportifs plus difficiles. Pire, les athlètes mettraient leur santé en danger.

Contre-performance

Déjà en 2014, lors de la Coupe du monde de football au Brésil, la chaleur et l'humidité avaient conduit les arbitres à imposer de fréquentes pauses aux joueurs afin qu'ils puissent s'hydrater et recouvrer leur souffle. Dans certains stades, la température excédait les 32 degrés, ce qui rendait l'effort musculaire plus difficile. Pour pallier ce manque de fraîcheur, certaines épreuves olympiques ont été cette fois-ci décalées en fin d'après-midi, après 18 heures, afin que la chaleur ne soit pas trop écrasante.

Il y a bien des statistiques qui prouvent que cette chaleur freine les athlètes dans leurs performances : pour le marathon par exemple, au-delà de 11 degrés, les temps effectués par les coureurs augmentent de deux minutes tous les dix degrés supplémentaires. Autre anecdote, bien que moins scientifique : toutes les équipes de football qui ont joué à l'Arena da Amazônia, à Manaus en pleine forêt amazonienne lors de la Coupe du monde de 2014, ont perdu le match suivant. Peut-être le climat tropical a-t-il poussé les footballeurs à puiser dans leurs ressources, bien vides pour les matches suivants.

Risque sanitaire

Enfin, cette chaleur pourrait menacer la santé des athlètes. Lorsque la température atteint les 32 degrés, les mouvements musculaires sont altérés, la production de sueur peut augmenter de 50%, et les sportifs ne sont plus aptes à se rafraîchir correctement. Le cœur lui-même peut alors entrer en surchauffe, et, passés les 40 degrés, s'arrêter de battre.

Alors que depuis l'année 2000, le Brésil a connu quinze de ses seize années les plus chaudes jamais enregistrées, on peut suggérer que les compétitions sportives seront d'autant plus compliquées à mener. Et dire qu'actuellement, c'est l'hiver au Brésil…

On retiendra cette phrase du professeur Luzimar Teixeira, professeur d'éducation sportive à l'Université de São Paulo, écrite dans le rapport : "Les jours chauds dans les zones polluées, il est plus sain de sortir boire une bière à l'ombre que de faire du sport en extérieur".

Si c'est un expert qui le dit…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/08/2016 - 20:23
Quel réchauffement climatique?????
Depuis 1997, et malgré les rapports alarmistes du GIEC et d'autres prophètes d'apocalypse climatique, la température moyenne du globe a baissé, alors qu'elle aurait dû augmenter de 0,4 degrés (Même Rajendra Pachauri, le Président du GIEC, vient de le reconnaître. Le mouvement de réchauffement climatique semble s'être arrêté...). Si on analyse objectivement les courbes, la température a même baissé de 0,4 degrés depuis 1997, qui avait connu un pic de températures, et avait permis aux idéologues de la décroissance de promouvoir leurs études alarmistes et déclinistes. Car ces crétins continuent d'incriminer le CO², dont la production est le reflet de la croissance, alors que le CO² n'est absolument pas en cause dans le supposé réchauffement climatique. la preuve? la production de CO² augmente très nettement, depuis vingt ans, alors que la température planétaire baisse (http://www.consoglobe.com/zoom-rechauffement-climatique-2876-cg . Les végétaux disent merci à la production industrielle! il semble que les prophètes du réchauffisme soient surtout des idéologues de la décroissance, qui ont transformé le combat anti-capitaliste en combat anti-réchauffiste...encore raté!
vangog
- 21/08/2016 - 20:10
Quel réchauffement climatique?????
Depuis 1997, et malgré les rapports alarmistes du GIEC et dla température