En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"De l'autre côté, la vie volée" de Aroa Moreno Duran : le soleil se lève à l'est

il y a 1 heure 20 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand coulent les heures de bronze et quand roulent les nanobilles dorées : c’est l’actualité des montres à la veille de l’hiver
il y a 2 heures 3 min
décryptage > Social
Réforme protéiforme

Docteurs Jekyll et Mister Hyde de la réforme des retraites : ces cerveaux de gauche qui l’ont conçue... avant de la vomir

il y a 2 heures 40 min
pépites > France
Agression
Un homme qui menaçait des policiers avec une arme blanche a été "neutralisé" à la Défense
il y a 3 heures 45 min
décryptage > International
Vote

Elections algériennes : manifestations et abstention record, le peuple algérien plus déterminé que jamais à en finir avec les années Bouteflika

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Santé
Activité physique

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

il y a 5 heures 50 min
décryptage > France
Clownerie généralisée

Retraites : le jeu des 7 erreurs

il y a 6 heures 47 min
pépites > People
Urgence
Patrick Balkany hospitalisé pour d'importantes douleurs au dos
il y a 1 jour 41 min
pépite vidéo > Politique
Cohue
Grève : couloirs bondés et scènes improbables dans les transports parisiens
il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Politique
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 11 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Trois femmes (l'échappée)" de Catherine Anne : une interprétation séduisante

il y a 1 heure 43 min
décryptage > France
Réforme

Retraites : Macron / Philippe, une dangereuse course à l’échalote technocratique

il y a 2 heures 26 min
pépites > International
Algérie
Présidentielle algérienne : Abdelmadjid Tebboune, l'ancien Premier ministre de Bouteflika, est élu dès le premier tour avec 58,15% des voix
il y a 3 heures 1 min
décryptage > Culture
Check news

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Science
Art préhistorique

La première œuvre figurative de l’histoire vient d’être découverte. Elle date d’il y a 44 000 ans

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Europe
Brexit

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
La grande illusion

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

il y a 7 heures 8 min
décryptage > Société
Ville de demain

Bâtiment, immobilier, transports : ces vraies initiatives pour une ville plus durable

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Economie
Nouvelle ère ?

Première réunion de l’ère Lagarde : la BCE peut-elle se saisir des problèmes structurels qui minent la zone euro ?

il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Politique
1979 all over again

Royaume-Uni : des législatives parties pour marquer l’histoire

il y a 1 jour 5 heures
© Reuters
© Reuters
Prétexte

Reconduction de la grève : pourquoi il faut distinguer l’opposition de la CGT à la loi Travail des motivations bien différentes de SUD et FO

Publié le 08 juin 2016
Alors qu'un accord sur l'organisation du travail entre la direction de la SNCF et les syndicats devaient être trouvé ce mardi, SUD et FO ont reconduit la grève tandis que la CGT s'en remet au vote des assemblées générales des cheminots. Si ce mouvement de grève est en partie lié à une opposition à la loi Travail, les organisations syndicales semblent utiliser le retrait de la loi El Khomri comme un prétexte pour obtenir des avantages.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors qu'un accord sur l'organisation du travail entre la direction de la SNCF et les syndicats devaient être trouvé ce mardi, SUD et FO ont reconduit la grève tandis que la CGT s'en remet au vote des assemblées générales des cheminots. Si ce mouvement de grève est en partie lié à une opposition à la loi Travail, les organisations syndicales semblent utiliser le retrait de la loi El Khomri comme un prétexte pour obtenir des avantages.

Atlantico :  Au regard des différents conflits, et de leur résolution (ou non), que nous apprend cette reconduction de grève sur les motivations réelles des grévistes, notamment en ce qui concerne le retrait de la loi El Khomri ?

Eric Verhaeghe : Dans le cas de la SNCF, la loi El-Khomri ne peut constituer qu'un prétexte à la grève, puisque l'essentiel de la loi ne s'appliquera pas à l'entreprise de transport. D'ailleurs la convention collective du rail ne prévoit pas que la SNCF puisse signer des accords moins favorables que les accords de branche. Donc, l'article 2 de la loi ne constitue pas une menace pour les cheminots. 

 

A quel point peut on estimer que la loi El Khomri sert les organisations syndicales comme un argument pour obtenir certains avantages ? Y'a-t-il des mouvements dont l'existence découle directement d'une opposition à la loi El Khomri ?

La vraie raison de la grève est donc ailleurs. Son explication essentielle tient à la cascade d'accords nécessaires à la préparation de l'ouverture du rail à la concurrence d'ici à 2020. Une très improbable branche du rail, dont la SNCF est le colosse et le cyclope, a négocié une convention collective nouvelle, qui s'ajoute à ce qui avait été négocié pour le fret depuis 2007. En plus de cette convention collective de branche, la SNCF doit ajouter des accords d'entreprise, notamment sur l'organisation du travail. Voilà, pour les syndicats, deux bonnes occasions de faire monter les enchères. Une première occasion a consisté à faire monter les enchères sur la négociation de branche. La suivante sur la négociation d'entreprise. C'est précisément à cette phase que nous assistons.

Le plus curieux tient au calendrier. La direction de la SNCF a décidé d'ouvrir l'accord d'entreprise à la signature juste au début de l'Euro. Politiquement, il ne pouvait y avoir de choix plus malheureux que de faire coïncider un événement sportif national avec la conclusion d'une négociation aussi sensible. Guillaume Pépy ne pouvait ignorer qu'il tenterait le diable. Sans surprise, donc, les cheminots les plus durs, ceux de la CGT, utilisent le levier de l'événement national pour faire pression sur le gouvernement en prenant le pays et son image en otage. On peut s'en indigner, mais c'était si prévisible. 

Quelles sont les "avancées"(ou avantages) ayant été obtenues par les syndicats grâce au "point d'ancrage" El Khomri ? 

Dans la pratique, on ne peut évidemment analyser la situation autrement que comme un couac ou une manifestation supplémentaire d'amateurisme de l'équipe au pouvoir. L'ensemble s'est organisé autour d'une machine infernale, avec une obligation d'organiser les négociations d'entreprise dans la foulée des négociations de branche. Cette obligation était fixée par l'accord de branche initial. Depuis le début, c'est-à-dire depuis 2007, le patronat du rail prend d'ailleurs ce sujet à l'envers. Il a multiplié les concessions très favorables aux salariés dans le fret avant de négocier sur l'ensemble de la branche, puis a fixé un calendrier de négociation qui est royal pour la pression syndicale. 

Sur le fond, on ne peut ici mettre en cause la seule rigidité de la CGT. La responsabilité patronale est forte dans la stratégie de négociation qui était trop tentante pour les syndicats contestataires.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Jean-Paul Delevoye avale des couleuvres, Marine Le Pen perd cadres et militants, Arnaud Lagardere se fait attaquer par des financiers britanniques, Rachida Dati se rebelle contre Gerard Larcher; Le Qatar derrière les listes communautaires ?

02.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

03.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

04.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

05.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

06.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

07.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

06.

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Liberte5
- 08/06/2016 - 14:54
Le patron c'est l'Etat, celui qui commande c'est F. Hollande et
le gouvernement. G. Pépy sert d'intermédiaire avec les syndicats qui ont plus de pouvoir qu'il n'en a. Les acteurs sont rodés. Il y a toujours négociation et à la fin c'est toujours les syndicats qui gagnent. Jamais, mais vraiment jamais, les Français. Qui eux doivent payer. C'est ainsi depuis 1945.
tubixray
- 08/06/2016 - 09:04
Patronat de la SCNF ????
M. Verhaeghe vous vous laisser aller à la novlangue sociétale ?... Le patron de la SNCF c'est l'état, Guillaume Pépy n'est que l'assistante sociale de ce monopole soviétique; il prend son rôle à cœur même si les derniers développement lui donnaient l'apparence d'une certaine fermeté !