En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
Zone franche
"A votre écoute" : France Inter joue l’impertinence authentique, les auditeurs décrochent
Publié le 20 janvier 2012
Effectivement, il est toujours aussi impossible de rire de tout avec n’importe qui. Mais c’est bien plus rigolo comme ça, à vrai dire…
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Effectivement, il est toujours aussi impossible de rire de tout avec n’importe qui. Mais c’est bien plus rigolo comme ça, à vrai dire…

Une curieuse petite émission met les auditeurs de France Inter en pétard depuis quelques jours. C'est que la « généraliste » de Radio France ― qui est aux enseignants à collier de barbe et aux militants de RESF ce que Sud Radio est aux bouchers-charcutiers et aux fans de Marine Le Pen ―, lorsqu’elle fait dans l’humour, évite généralement d’être trop ambiguë.

Un billet de Sophia Aram à la fin d’une interview d’Éric Besson ou de Nadine Morano, par exemple, c’est la garantie d’une bonne tranche de rigolade 100% progressiste à écouter les neurones en pilotage automatique. On sait qui est le méchant, on sait qui sont les gentils, et même les enfants en bas âge peuvent être abandonnés sans supervision devant la TSF : aucun risque pour leurs petites esgourdes délicates.

Ce n’est pas exactement la même chose avec « A votre écoute coûte que coûte », parodie désopilante de ces émissions de libre-antenne où le bon docteur Machin prodigue conseils et opinions éclairés. Chaque jour à 12h20, le duo « Philippe et Margaret de Beaulieu » (des pseudos ; ne faites pas comme Télérama qui les traque sans succès dans les pages jaunes depuis une semaine) reçoit ainsi les appels de quidams en détresse et les enfonce un peu plus dans leur malheur à coups de recommandations surréalistes proférées avec le plus grand des sérieux.

A ce travailleur immigré se plaignant de vivre avec sa nombreuse progéniture dans un logement insalubre, on suggère benoîtement de déménager fissa (« Vous savez, le plomb sur les murs, c’est pas très bon pour les enfants »), même si on le félicite chaudement pour l’efficacité de ses gonades.

A cette mère de famille tabassant son gamin, on rappelle que c’est malheureusement interdit, qu’elle pourrait avoir des ennuis et que, si le mioche se plaint d’être « tripoté dans le pantalon par son tonton », c’est sans doute qu’il est un vilain affabulateur qu’il faut bien vite remettre à sa place.

Le reste est à l’avenant et, à l’exception de François Rollin sur France Culture, c’est un ton décalé que l’on n'a effectivement plus l’habitude d’entendre sur le service public. A fortiori dans la foulée immédiate des « Affranchis », l’émission la plus mièvre et la plus loupée jamais imposée à la tranche 11h00/12h00 d'Inter.

S’il était mort ― ce que je ne lui souhaite pas parce que je le respecte comme on respecte un mentor ―, Claude Villers (« Le tribunal des flagrants délires » entre mille autres merveilles mises en ondes) se retournerait sans doute dans tous les sens dans sa tombe en grommelant à l’écoute du fiasco cucul-la-praline d'Isabelle Giordano. Enfin, s’il était mort et qu’on captait la FM six pieds sous terre, évidemment…

"Il est scandaleux que ces personnages soient rémunérés avec l'argent du contribuable"

Le gros souci des auditeurs qui font le siège du standard depuis une semaine et s'indignent à qui mieux-mieux sur le mini-site d' « A votre écoute », c’est qu’ils ont du mal avec le second degré. Et que, lorsqu’ils finissent par saisir que, non, on ne conseille pas vraiment à cette épouse maladivement jalouse de faire chier son mari encore davantage et qu’il s’agit surtout de s’en payer une bonne tranche, c’est la « qualité de l'humour » qu’ils se mettent à débiner.

L’e-mail courroucé d’une auditrice vaut d’ailleurs à ce point son pesant de cacahouètes que je le reproduis ici (j’espère qu’elle ne nous demandera pas de droits d’auteurs et qu'elle me pardonnera d'avoir corrigé ses fautes d'orthographe mais d'avoir laissé la syntaxe en l'état) :

« Ce jour le 18 janvier 2012, j'ai été scandalisée par les propos indécents des deux personnes qui animent la nouvelle émission après celle des affranchis entre 12h20 et 12h30.  Une personne ayant un accent africain a été moquée d'une façon inadmissible. Ces deux personnes ont tenu des propos indignes à ce monsieur leur expliquant qu'il logeait dans une chambre d’hôtel de 9m2 pour 7 personnes et signalant la présence de plomb. La présentatrice lui a répondu, je cite, " ha ! vous êtes en vacances, profitez en bien et ne donnez pas de plomb à vos enfants" et le présentateur lui a parlé dans le langage "petit nègre", je cite, "moi pas avoir compris".

D'autre part il est scandaleux que ces personnages soient rémunérés avec L'ARGENT DU CONTRIBUABLE [NDLR : les capitales figurent dans l’original du courrier].  Une émission sans intérêt, vivement qu(elle capote, et qu'on remette les affranchis. Copie à M. le Président de RADIO FRANCE et envoi par mail à M. le médiateur. »

Étonnant, non ? Pas autant que l’émission proprement-dite, d'accord, mais un courrier pareil lui vaudrait effectivement d’être recrutée comme gagwoman par la production.

Autrement, j’ai encore loupé Sophia Aram ce matin parce que j'étais à la salle de gym. Elle a dit des trucs marrants sur Sarkozy ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
02.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Colis piégé à Lyon : pourquoi la menace terroriste ne parviendra pas à prendre cette élection en otage
05.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
06.
Ce qui explique la nouvelle vague d'eugénisme
07.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
Commentaires (27)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Fabrice del Dingo
- 25/01/2012 - 16:20
Brouiller l'écoute que coûte
Emission pas drôle. Titre nul. Et répété !

Animateurs pitoyables l’un qui s’occupe du corps l’autre de l’esprit. L'esprit ?

Contenu de l’émission, quoique le mot soit ambitieux pour ce qu’il cache : 5 minutes de niaiseries abyssales. Qui est l’auteur des ces textes indigents ? Guaino ? Hervé Morin ?

On pourrait virer les 2 et les remplacer par un duo Aram Modiano, qu’on se marre un un peu.
katsof
- 24/01/2012 - 13:26
"Et que, lorsqu’ils finissent
"Et que, lorsqu’ils finissent par saisir que, non, on ne conseille pas vraiment à cette épouse maladivement jalouse de faire chier son mari encore davantage et qu’il s’agit surtout de s’en payer une bonne tranche, c’est la « qualité de l'humour » qu’ils se mettent à débiner."
et quand on a compris dès le début que c'était "pour de rire" on a le droit de ne pas aimer ce type d'humour ?
Lepongiste
- 21/01/2012 - 08:16
stef Votre humour de cours de récréation
est sans limite !