En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 5 heures 15 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 7 heures 17 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 8 heures 22 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 9 heures 29 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 10 heures 14 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 13 heures 6 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 13 heures 41 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 14 heures 10 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 5 heures 41 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 6 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 8 heures 8 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 8 heures 56 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 9 heures 45 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 10 heures 29 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 38 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 13 heures 53 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 14 heures 40 min
© Pixabay
© Pixabay
Les entrepreneurs parlent aux Français

La France n'aime pas le numérique, des politiques aveugles feront de nous un peuple de nains du digital

Publié le 17 mai 2016
La stupeur. L’étonnement. L’incompréhension. Il semble que toutes les institutions mettent le pied sur le frein face au numérique. On freine, on freine, sans vraiment savoir pourquoi. Les institutions françaises et les politiques, vêtus de la même incompétence et atteints du même aveuglement semblent dire aux leader du digital : "Allez créer des emplois ailleurs, chez nous c’est avec les règles du milieu du siècle dernier ou bien circulez !"
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La stupeur. L’étonnement. L’incompréhension. Il semble que toutes les institutions mettent le pied sur le frein face au numérique. On freine, on freine, sans vraiment savoir pourquoi. Les institutions françaises et les politiques, vêtus de la même incompétence et atteints du même aveuglement semblent dire aux leader du digital : "Allez créer des emplois ailleurs, chez nous c’est avec les règles du milieu du siècle dernier ou bien circulez !"

Si notre pays s’était permis un début de réflexion, suivi d’une consultation de ceux qui connaissent et travaillent sur cette nouvelle économie, de façon équilibrée et objective, et que la conclusion de ce travail avait été de tout « mettre » sur la case Urssaf, on aurait pu être déçu, mais au moins le débat aurait eu lieu. Au lieu de cela, l’Etat donc on connaît le côté « très éclairé », proche du terrain, et doté d’une vision ouverte et articulée sur le digital, sort du garage des chars de l’armée rouge et tire dans le tas. Pauvre France !

Sur ces sujets, 2 grands absents, Emmanuel Macron, considéré comme ouvert et libéral et Axelle Lemaire, censée être chargé du numérique. 2 personnes dont nous avons à la fois une bonne image, et dont on pensait qu’ils portaient l’espoir d’une vision nouvelle. Silence total, rien ne bouge chez eux sur le sujet. Pas une déclaration fracassante. Le numérique est « En marche » mais sans eux…

En tant que cofondateur de l’Observatoire de l’Ubérisation (www.uberisation.org), je me dois de rester neutre et objectif, même si le citoyen qui vit dans la couche immédiatement inférieure, explose devant l’hystérie collective qui frappe nos gouvernants. Il ne s’agit en aucun cas de donner un blanc seing et de laisser aux VTC, le beurre et l’argent d’Uber, mais de développer une vision au lieu de prétendre jouer aux inquisiteurs de base, qui brûlent les sorcières numériques du fait d’un délit de faciès digital.

Quels sont les 4 actes, les 4 péchés capitaux de nos élites dépassées par la vitesse de la nouvelle économie ?

Acte 1. On interdit UberPop. Coupable de pouvoir donner à ces milliers de jeunes en état de survie, un complément de revenu qui leur permettrait de relever la tête, voir plus loin, voir un avenir possible. Dès le départ, on ne tenta pas de comprendre, de prendre en compte ceux qui prenaient, après leur 8h de travail quotidien, leur voiture personnelle pour transporter des Parisiens malades de transports en communs sales, souvent en panne ou en retard, dénués de toute sécurité et, comble de l’ironie pour le métro, pollués comme la rue de Rivoli aux heures de pointe. On ne s’interroge pas sur la raison qui les pousse à un tel courage, une telle abnégation. On interdit. Fin de la partie, carton rouge avant même la première faute. La faute capitale était de trouver une solution au pouvoir d’achat, à l’emploi, qui ne soit pas apportée par l’Etat, mais pas une société privée, américaine de surcroît !

Acte2. On commence à chatouiller Heetch. Des jeunes qui ramènent des jeunes, pour un prix faible, un prix suggéré sans être imposé, avec une limite de 7000 euros par an de revenus. Bref, une forme de covoiturage, proche de ce que fait Blablacar. Mais Blablacar, pour une raison inconnue, est sanctuarisé, et Heetch « luciférisé ». Ils ramènent ces jeunes, qui pourraient être nos enfants, en banlieue, à toute heure de la nuit, à la place de taxis qui ne veulent plus y mettre les roues. Allez, ils sont déjà quasi interdits. Trop vertueux. On ne peut quand même pas devoir la vie de nos enfants à autre chose qu’à des campagnes sur la sécurité routière aussi déprimantes qu’inutiles et inefficaces!!

Acte 3. La loi El Khomri, qui était plutôt partie d’un bon sentiment, même si en rebaptisant Khomri, une Loi qui aurait du porter le nom de Macron, elle était entachée du pêché originel, d’usurpation. Bardée d’amendements de toute nature, par des députés manifestement assez inoccupés pour avoir le temps de déposer 5000 demandes de modification de la Loi, de la gauche stupide à la droite cynique, elle a laissé au passage une petite signature, sous forme de tatouage sur le secteur du numérique. En imposant, ou suggérant fortement, une présence syndicale pour ce secteur, composé d’indépendants qui choisissent ce métier pour être enfin libérés d’un système et de syndicats qui ont tout fait pour que leur job n’existe jamais, et qui, en guise de récompense, les voient réapparaître dans l’équation grâce au législateur. Bravo les artistes.

Article 4. Les amendements AirBnb. Brillant aussi. Proposés par la gauche et validés par la droite, qui dans un bel élan d’aveuglement et d’incompétence, ont montré cette fois, avec un sens aigu du timing, ce que pouvait signifier l’union nationale tant réclamée par les français. Savoir s’associer pour le bien supérieur de la nation. Cette union, nous la souhaitons tous, et la seule fois où ils décident de la mettre en œuvre, c’est au nom de l’intérêt inférieur de l’incompétence. « Je ne comprends pas donc je tue », je rejette. Questionnés sur le sujet, certains amis sénateurs avouaient devant un café avoir voté avec le groupe, sans se poser de questions. Sans commentaire. Le pouce baissé par le leader de la meute évite la réflexion des petits soldats de la cécité numérique.

Sur le logement, la loi a déjà une dizaine de couches de législation qui ont déjà tout prévu. Pas de place pour le moindre courant d’air. Et pourtant, en regardant au microscope, nos élus ont décelé une infime faille. Et l’ont vite colmatée. Avec une obligation déclarative, comme au bon temps de la guerre ou du communisme. On déclare à la milice, et on porte bien haut son étoile jaune, marquée « numérique danger ». Au même moment, Sapin, un homme qui doit aimer les tombes, pousse à la délation fiscale. Pétain doit se retourner d’aise dans sa tombe. La délation comme mode de bonne administration. J’ai honte pour mon pays. Celui des lumières et de la démocratie, qui a vaincu avec l’aide des américains, la dictature sanguinaire qui coûta la vie à près de 20 millions de personnes. Courte mémoire.

La France va devenir un champ de ruine du digital, un monde dans lequel les générations futures viendront se promener avec amusement, afin de découvrir ces générations passées, qui auront condamné leur avenir au nom du passé.

Que faire alors ? Passer la Nuit Debout à la Halle Freyssinet, pour réclamer l'allègement de la peine de mort du digital en peine correctionnelle ? Se jeter semi nus, façon Femen, sur les législateurs, qui manifestement doué d’une libido hors norme, pourraient bien aimer cela ? En tous cas, il faut appeler à un Grenelle (n’ayons pas peur des mots) du digital, grâce auquel nous pourrions nous doter d’une vision, de valeurs, d’un projet de société qui intègre le numérique au lieu de le rejeter, et de prendre des mesures en conséquences. Exactement ce que l’observatoire de l'ubérisation prépare pour le mois d’octobre. Mais j’en viens à penser qu’au train où vont les choses, octobre c’est trop loin. Il faut au plus vite décider du statut des actifs en France, le rendre plus lisible et plus cohérent et faire une place, sans requalification, à ceux qui souhaitent rester indépendants, sans chercher à faire leur bonheur à leur place. Entendre ces centaines de milliers d’hommes et de femmes, qui ne veulent pas d’un système « normal », tracé par le passé, alors que le digital formate l’avenir.

Il faut écouter ceux qui savent, le font, l’organisent, le vivent, le pensent, concerter et écouter, réunir autour de la table, l’Etat et le Privé, les parties prenantes, et proposer un « New deal ». Prendre des mesures au service d’une vision est plus digne d’un pays démocratique en panne de croissance que de rétablir une gestapo, une dictature aveugle, au service d’un système qui souhaite se maintenir sous le prétexte fallacieux et mensonger, de la préservation des acquis et du respect de la Loi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires