En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ovni : l’U.S. Navy dévoile des vidéos de "phénomènes aériens non identifiés" ; Un fossile rare datant de 10 millions d’années éclaire l’évolution de l’Homme
il y a 4 min 4 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Les aléas financiers : l'épée de Damoclès au-dessus des agriculteurs

il y a 18 min 6 sec
décryptage > Education
Plus vert que ça tu meurs

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

il y a 28 min 15 sec
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les quatre coins du cœur" : un roman "inédit" de Françoise Sagan, publié aux éditions Plon

il y a 45 min 18 sec
décryptage > Social
Manifestation

Acte 45 des Gilets jaunes : ni retour en force ni convergence des luttes

il y a 1 heure 17 min
pépites > Social
Maintien de l'ordre
Incidents en marge de la Marche pour le climat : la préfecture estime avoir "maîtrisé" la situation
il y a 13 heures 32 min
pépites > High-tech
Révolution
Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"
il y a 15 heures 56 min
light > Insolite
"La vérité est ailleurs"
Echec de l'invasion de la zone 51
il y a 16 heures 47 min
light > Sport
Débuts prometteurs
Coupe du monde de rugby au Japon : première victoire pour le XV de France face à l'Argentine (23-21)
il y a 18 heures 55 min
décryptage > Société
"The Meritocracry Trap"

How meritocracy changed our lives into an endless competition

il y a 21 heures 9 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Le chemin intérieur des prêtres face à la crise des vocations

il y a 9 min 48 sec
décryptage > Finance
Bonnes feuilles

L'opacité de l'utilisation des deniers publics : un véritable fléau français

il y a 22 min 24 sec
décryptage > Société
Etat nounou, Papa Macron

Enfance : ces autres besoins nettement plus urgents que d'accompagner les parents pendant les 1000 premiers jours de leurs bébés

il y a 39 min 53 sec
décryptage > Economie
Etat des lieux

A la suite de politiques de Quantitative Easing, l'ensemble des banques centrales du monde se trouvent dans un corner

il y a 1 heure 32 sec
pépite vidéo > Culture
Emotion
Le coq de Notre-Dame de Paris est exposé pour les Journées du patrimoine
il y a 12 heures 56 min
pépite vidéo > Social
Infiltration
Les images de la Marche pour le climat perturbée par les black blocs
il y a 14 heures 2 min
pépite vidéo > International
Bruit des bottes
Les Etats-Unis vont envoyer des renforts militaires dans le Golfe après les attaques en Arabie saoudite
il y a 16 heures 28 min
pépite vidéo > Media
Rivalité
Valérie Trierweiler confirme que Ségolène Royal avait exigé son départ de la rédaction de "Paris Match"
il y a 17 heures 42 min
pépites > Social
Mobilisation
Gilets jaunes : 163 interpellations à Paris, des black blocs ont perturbé la manifestation pour le climat
il y a 20 heures 6 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

il y a 22 heures 31 min
Ich bin syndiqué

"La différence principale entre les syndicalistes français et allemands ? Eux ne tombent pas dans la contestation systématique"

Publié le 18 janvier 2012
Le président de la République reçoit ce mercredi les partenaires sociaux pour trouver un terrain d’entente sur des mesures pour l’emploi. La majorité érige très souvent l’Allemagne en modèle, et en particulier son mouvement syndical qui permettrait un dialogue social plus serein et abouti. Quelles leçons tirer du modèle syndical allemand ?
René Lasserre est Professeur des Universités et Directeur du CIRAC (centre d'information et de recherche sur l'Allemagne contemporaine).Il a récemment publié Relations sociales dans les services d'intérêt général : Une comparaison France-Allemagne (co...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
René Lasserre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
René Lasserre est Professeur des Universités et Directeur du CIRAC (centre d'information et de recherche sur l'Allemagne contemporaine).Il a récemment publié Relations sociales dans les services d'intérêt général : Une comparaison France-Allemagne (co...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République reçoit ce mercredi les partenaires sociaux pour trouver un terrain d’entente sur des mesures pour l’emploi. La majorité érige très souvent l’Allemagne en modèle, et en particulier son mouvement syndical qui permettrait un dialogue social plus serein et abouti. Quelles leçons tirer du modèle syndical allemand ?

Atlantico : Le président de la République reçoit ce mercredi les partenaires sociaux pour un sommet social sur le thème de l'emploi. La majorité érige très souvent l’Allemagne en modèle, et en particulier son mouvement syndical. Quelles sont les grandes différences entre les syndicats français et allemands ?

René Lasserre : Ma première remarque concerne la représentativité des syndicats. En France, le taux de syndicalisation dans le privé plafonne à 5%. Chaque grand syndicat peut prétendre seulement à 1 ou 2 % des salariés. Les syndicats français sont une minorité agissante qui bénéficie de privilèges d’audience qui ne sont absolument pas justifiés. Le mouvement syndical allemand est beaucoup plus fortement représentatif. Il est d’ailleurs aussi fortement représenté au niveau local. Les syndicats allemands ne sont pas des espèces de partis politiques sociaux comme en France.

Le mouvement syndical allemand est aussi beaucoup plus unitaire. Il n’y a pas le pluralisme syndical que l’on a en France et qui conduit à un émiettement à la fois des organisations et des points de vue.

La troisième grande différence entre le syndicalisme français et allemand est la prise de responsabilité. Le syndicalisme allemand prend et partage des responsabilités. Alors qu’en France les syndicats sont essentiellement revendicatifs et contestataires. Le syndicalisme allemand est bien entendu un organisme puissant de défense des salariés mais il est également une force de proposition.

 

Iriez-vous jusqu’à dire que les syndicats français sont plus politisés ?

Je ne dirai pas « politisés » au sens partisan du terme car leur identification partisane est souvent très complexe et relèverait même de l’exégèse... Je pense qu’ils sont plutôt très idéologiques. Ils ne sont pas dans la logique de l’économie de marché et de l’entrepreneur. Ils ont adopté une logique de contestation du système plus que de réforme et d’amélioration des dispositifs existants comme cela existe en Allemagne.

Une entreprise, ce n’est pas seulement le patron et le propriétaire. C’est aussi une communauté d’intérêt (qu’on le veuille ou non) entre des gens qui investissent et des gens qui travaillent. Si ces deux acteurs ne s’entendent pas, cela ne peut pas donner de bons résultats. Justement, l’entreprise allemande, représente à la fois le patrimonial et le syndical. Il y a comme un accord de fond sur la raison d’être de l’entreprise.

 

 

Comment expliquez-vous le très faible taux de syndicalisation en France ?

Personne n’empêche les gens de se syndiquer. Si les salariés ne se tournent pas plus en masse vers les syndicats c’est qu’ils n’y trouvent pas leur compte. On a les adhérents que l’on mérite…

Je pense que l’un des facteurs de la baisse du syndicalisme en France est l’interventionnisme de l’Etat. Ce n’est pas à l’Etat de défendre les intérêts des salariés, c’est aux syndicats de faire cela. Cela revient à leur couper l’herbe sous le pied. Mais je crois que les syndicats sont finalement très contents d’avoir ce relai de l’Etat car sans cela ils n’auraient pas la puissance et l’audience qu’ils ont.

Sans avoir besoin de l’Etat, les syndicats allemands sont une puissance qui parle d’égal à égal aux patrons. Ils ont une position d’influence qui est sans commune mesure avec celle qu’il y a en France. Branches par branches, ils font une sorte de pacte compétitivité avec les patrons. Une entreprise plus solide c’est des emplois plus solides et moins rémunérés. Cela encourage l’innovation et le développement.

 

Concrètement, par quoi devons-nous commencer pour transposer le modèle allemand en France ?

Il faut d’abord cesser de déclarer tous les grands syndicats français représentatifs en supprimant la clause de représentativité et en négociant avec ceux qui sont réellement représentatifs.

Il faut ensuite créer un système par entreprise. On donnerait la possibilité à un syndicat dans l’entreprise (le plus représentatif) de négocier pour tous les autres. Le but est d’unifier à terme les instances de représentation dans l’entreprise. Il faut cesser ce système avec « 36 » représentations dans lequel chacun partage ses billes. Un conseil d’entreprise géré par le syndicat majoritaire et rien d'autre.

 

Propos recueillis par Jean-Benoît Raynaud

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

02.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

03.

Elle est réservée aux "femmes, meufs, gouines, personnes trans, intersexes, non binaires"

04.

Un CRS frappe violemment un Gilet Jaune

05.

Comment la méritocratie a transformé nos vies en une (pénible) compétition sans fin

06.

Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène

07.

Google affirme avoir atteint la "suprématie quantique"

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

04.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Lepongiste
- 20/01/2012 - 08:02
La différence entre les syndicats Français et Allemands !!
Les Français chantent toujours l'internationale.....
vangog
- 20/01/2012 - 00:25
"Acquis sociaux" ou "privilèges sociaux"? ou est l'EGALITE?
Quand un fonctionnaire Français va travailler en Gadeloupe, son Salaire est multiplié par 1.5, ses points de retraite comptent double, son voyage, son logement et son déménagement sont payés par l'état. Quand un salarié privé va travailler en Guadeloupe, il ne gagne pas plus, paie tous ses frais et il remboursera la dette de l'état indigent par ses impôts, ceux de ses enfants, petits enfants etc..
Anaxagor
- 19/01/2012 - 19:57
L'Etat dans l'état.
Incapables de vivre de leurs seuls adhérents, ce sont fonctionnaires comme les autres. Ils excellent dans les protections des droits des fonctionnaires. Mais sont complètement incompétents en ce qui concerne le Privé. D'ailleurs, ils sont pour beaucoup dans le démantèlement d'entreprises de ce pays. Casser pour mieux régner.