En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
L'habit ne fait pas le moine
Elle simule un voyage à Bali depuis Ikea
il y a 5 heures 56 min
pépites > International
La gestion politique du Coronavirus
Un avocat chinois arrêté pour avoir critiqué la gestion de l'épidémie par les autorités
il y a 6 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Le fantôme d'Aziyade" de Pierre Loti : Quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 9 heures 7 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Société
Engagez-vous qu'ils disaient

Piot Pavlenski : artiste, voyou, les deux ?

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Politique
Honneur au courage malheureux

Municipales : Agnès Buzyn meurt et ne se rend pas

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Economie
Jalousie

Pourquoi Renault n’a pas fini d’être jaloux de Tesla

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite : le secteur de l‘assurance fait le pari d’être moins cher et plus efficace que la sécurité sociale ...

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 16 heures 5 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 1 jour 7 heures
pépites > International
Le Camp des saints
La population grecque redoute l'invasion migratoire
il y a 6 heures 19 min
pépites > Politique
Nouveau rebondissement
La compagne de Piotr Pavlenski mise en examen
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Tu seras un homme, mon fils" de Pierre Assouline : Un portrait inattendu, saisissant et remarquable de Rudyard Kipling

il y a 9 heures 36 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

il y a 12 heures 4 min
décryptage > Politique
A l'école du politique

Quatre leçons de l’affaire Griveaux : du narcissisme à la sécurité nationale en passant par la politique

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Religion
Pas d'amalgames

Les Imams d'Europe se mobilisent contre la radicalisation… sans grandes perspectives de succès

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Politique
Pas d'union à l'horizon

Municipales : Marine Le Pen maintient sa fervente opposition à l’union (locale) des droites

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 1 jour 6 heures
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 1 jour 7 heures
Des milliers d’étoiles jaunes…

Vous voulez vraiment savoir qui chasse les enfants juifs des écoles publiques ?

Publié le 09 mars 2016
La réponse était - en partie - hier sur Atlantico. Mais à mots couverts.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La réponse était - en partie - hier sur Atlantico. Mais à mots couverts.

Devant un tribunal, on jure de dire "la vérité, toute la vérité". La vérité sur l’angoisse qui étreint les Juifs de France sortait de la bouche des deux intervenants interviewés par le site. L’un est le patron de l’Union des étudiants juifs de France, l’autre est président du Fonds social juif unifié. Des positions officielles qui les contraignent à pratiquer l’ "understatement". Faute de quoi, ils seraient aussitôt accusés de "banlieuphobie" et d’ "islamophobie".

Toute la vérité - celle qui leur est interdite -, vous la trouverez dans une lettre envoyée au rectorat de Paris par une mère dont, pour des raisons évidentes, nous protégeons l’anonymat. Lisez-la. Et même si elle vous paraît longue, lisez-la jusqu’au bout. Elle dit tout. Tellement mieux que les discours officiels dénonçant l’antisémitisme. Des discours qui s’apitoient sur les victimes, mais sans jamais dire qui sont les agresseurs. 

Monsieur l’Inspecteur d’académie.

Je sollicite votre bienveillance pour une demande de changement de collège en classe de 4e pour mon fils X… , et ce au regard des faits décrits ci-après. 

Mon fils a intégré le collège X… pour l’année scolaire 20..-20.., en classe de 5e. Les premiers jours, sentant l’hostilité féroce à l’égard des Juifs, mon fils s’est bien gardé de répondre aux provocations en taisant son état de Juif : aucun signe ostentatoire, médaille ou autres, de sa religion n’a été montré. 

Par malheur, au cours d’un changement de vêtements au vestiaire, en cours d’éducation physique, un élève a surpris mon fils et s’est empressé de répéter à toute la classe le signe juif de la circoncision. A partir de ce moment, ce fut pour mon enfant un véritable calvaire. Mon enfant a été molesté, insulté, traité de "sale youpin !", et cela durant toute l’année scolaire. Il a même commencé à être racketté. 

Jour après jour, nous vivions un véritable cauchemar. La majorité des élèves de sa classe sont d’origine arabo-musulmane. Je suis stupéfaite de ce qu’aucun professeur n’ait eu le courage de s’interposer entre les élèves et mon fils. 

L’école de la République est agonisante et je n’ai pas le pouvoir d’y faire grand-chose. Je n’ai pas non plus les moyens d’envoyer mon enfant dans un établissement privé pour protéger son intégrité physique et mentale. 

Ce qui se passe au Moyen-Orient ne doit pas être un prétexte au lynchage des élèves juifs. Nous avons déjà donné. Les grands-parents maternels de mon fils ont été raflés et l’étoile jaune de la famille est remise au goût du jour. 

Elle est terrible cette lettre. A pleurer de rage. A donner une envie irrésistible d’aller aux sorties de certains lycées et collèges pour distribuer des tracts rappelant aux agresseurs l’infamie de l’antisémitisme et aux victimes qu’elles ne sont pas seules. La Ligue des droits de l’Homme et le MRAP ont des militants nombreux et dévoués. Le Conseil français du culte musulman aussi. Vous pensez qu’on les verra devant les établissements scolaires ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Outre-Vosges
- 21/01/2017 - 09:08
Éclaircissement pour @kiles
Je suppose que les camarades musulmans savaient que ce garçon n’était pas des leurs (peut-être, par exemple, se singularisait-il en travaillant en classe). Voyant qu’il était circoncis ils en ont déduit logiquement qu’il ne pouvait être qu’un sale youpin.
kiles
- 02/08/2016 - 10:31
Quelqu'un peut m éclairer ?
La circoncision présente t-elle des caractéristiques différentes selon qu'elle ait été opérée par un rabbin ou un imam ?
Je croyais que juifs et musulmans étaient circoncis pareillement. Alors comment identifier les uns par rapport aux autres ? Curieuse cette lettre.
Merci à ceux ou celles qui pourraient m'aider à comprendre.
Joly Maurice
- 10/03/2016 - 23:37
L'avenir est sombre.
Tout indique que la radicalisation des "chances" importées s'amplifie. Cette haine du juif est absolument immonde et les coupables pourtant connus ne sont pas désignés par nos bobos au gouvernement empêtrés dans leurs "belles idées" du politiquement correct. Un paradoxe honteux et révulsant de lâcheté!