En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 5 heures 25 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 6 heures 52 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 11 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 13 heures 34 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 16 heures 4 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 16 heures 59 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 17 heures 16 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 6 heures 9 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 13 heures 11 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 15 heures 36 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 15 heures 58 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 16 heures 14 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 45 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 17 heures 3 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 17 heures 16 min
Atlantico Business

Tout arrive : Moscovici ferme le paradis fiscal de Monaco…

Publié le 24 février 2016
En visite "officielle" à Monaco, Pierre Moscovici, commissaire européen, a négocié la fin des secrets bancaires de Monaco. Le Rocher en tremble.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En visite "officielle" à Monaco, Pierre Moscovici, commissaire européen, a négocié la fin des secrets bancaires de Monaco. Le Rocher en tremble.

Cette affaire qui pourrait n'être qu'anecdotique prouve au moins que Pierre Moscovici, commissaire européen a plus de pouvoir que le Pierre Moscovici qui était ministre de l'Economie à Paris.

Affaire anecdotique parce que ça devait bien arriver un jour, tout le monde en parlait. La Suisse, le Liechtenstein et la principauté d’Andorre y sont passés et ont abandonné le sacrosaint secret bancaire. Celui qui autorisait toutes les turpitudes financières et fiscales.

Monaco qui avait encore dissimulé quelques belles fortunes américaines, anglaises, russes ou mêmes originaires du Moyen-Orient, faisait de la résistance. Avec la complicité française parce que la France avait tout intérêt à protéger le statut fiscal de Monaco, et ne pas chercher à savoir d’où venait l'argent.

D'abord parce que les Français eux-mêmes ne pouvaient pas en profiter. Donc la morale franco-française était sauve. Un Français ne pouvait pas cacher son argent à Monaco. Quant à l'argent des autres qui, pour plein de raisons venait se cacher à Monaco, il entrait dans la zone euro et de plus était consolidé dans la balance des paiements française. C’était tout bénéfice.

Les ministres français n'ont donc jamais fait beaucoup d'efforts pour normaliser la situation du Rocher.

Ce que Pierre Moscovici n'avait pas entrepris quand il était à Bercy, il vient de l'obtenir au nom des Européens de Bruxelles. En fait, Bruxelles, fidèle à ses pratiques, a réalisé ce que les pays membres n'osaient pas faire. Ce n’est pas la première fois. Mais passons !

Monaco va désormais se rapprocher dans ses pratiques financières, des grandes démocraties européennes en acceptant de signer l'accord d’échange automatique d'informations fiscales. En clair, les banques installées à Monaco ne pourront plus se prévaloir du secret pour refuser de donner des informations aux pays qui voudront en savoir plus sur la situation de certains de leurs ressortissants.

En fait, Monaco s’est résolu à suivre le chemin emprunté par les autres paradis fiscaux européens à commencer par la Suisse. Pour des raisons d'image et surtout sous l'amicale pression de Bruxelles.

Alors les choses ne vont pas devenir transparentes du jour au lendemain. Monaco a obtenu comme la Suisse un délai de deux ans avant de s’aligner sur la réglementation. Deux ans pour permettre aux exilés fiscaux pour choisir leur destin. Soit ils trouvent un accord avec l'administration fiscale française qui leur permettra de blanchir cet argent à un prix acceptable. Soit ils se mettent à chercher un nouvel exil fiscal dans le monde. Il en reste mais il faudra aller plus loin, en Asie ou dans les Caraïbes.

Du côté de Bercy on espère récupérer un bon milliard d’euros par an sur deux ans en provenance d’exilés repentis qui souhaiteraient rester sous le soleil du Midi. Le Rocher sera fiscalement moins clément, mais il restera avantageux. Les Russes et les émirs qui voudront mettre de l'argent à Monaco seront aussi visibles que s’ils avaient choisi une agence de la BNP à Paris, mais moins imposés. Les fraudeurs eux n'auront aucun intérêt à rester.

Les banques internationales installées à Monaco en ont déjà tiré les leçons. Alors qu’en 2010, il y avait encore 50 établissements financiers, il en reste aujourd'hui une trentaine. C’est encore beaucoup pour un village de 2 km carrés peuplé de 37 000 Monégasques.

Le problème est que l'industrie financière faisait vivre 4000 salariés et gérait plus de 100 milliards d'actifs internationaux. Alors, comparé à Londres c’est une miette, mais pour la Côte d'Azur c’était important.

Monaco cherche donc un autre modèle économique que celui qui était fondé sur le blanchiment de l'argent plus ou moins sale. La vocation sera toutefois de continuer à attirer les grosses fortunes qui auront droit à un régime fiscal plus light qu'ailleurs, mais en toute légalité.

Signe des temps, l'immobilier qui a toujours été extrêmement cher à Monaco n’a pas baissé. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 25/02/2016 - 09:06
L'UE de Mitterrand, Delors, Lamy, Giscard...
et de Mosco-le-vicieux est en train de se déliter totalement à l'Est: l'Autriche est en rébellion ouverte contre la politique de colonisation inversée de Merkel ( car vider les forces vives du proche et du Moyen-Orient et de l'Asie, c'est une nouvelle façon de coloniser ces pays et asservir leurs peuples en contributeurs de la gériatrie allemande...). En quelques semaines, les Autrichiens ont détruit l'anschluss qui les liaient à l'Allemagne totalitaire et sont en train de recréer l'Autriche-Hongrie, contre les technocrates bruxellois...les débuts de la 3eme guerre mondiale, qui a toujours germé dans les Balkans?...
jurgio
- 24/02/2016 - 22:20
Encore un qui va bien dormir
La captation d'argent est un sport de gauche obsessionnel.
brennec
- 24/02/2016 - 18:22
L'herbe sera plus verte ailleurs.
Il y aura toujours des paradis fiscaux, tant qu'il y aura des enfers fiscaux. Les fortunés qui y ont intéret trouverons toujours une banque ou un pays pour leurs affaires.