En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

04.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Camelia Jordana accuse la police française de "massacrer quotidiennement des gens pour leur couleur de peau"

07.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 4 heures 13 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 7 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 8 heures 24 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 9 heures 2 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 10 heures 58 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 12 heures 15 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 14 heures 22 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 14 heures 53 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 15 heures 33 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 16 heures 23 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 4 heures 28 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 7 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 8 heures 39 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 10 heures 6 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 11 heures 36 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 14 heures 39 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 15 heures 8 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 16 heures 46 min
Loups de mer

Les marins comme Loïck Peyron sont-ils les derniers aventuriers de notre époque ?

Publié le 07 janvier 2012
Loïck Peyron et son équipage ont franchi la ligne d'arrivée du Trophée Jules Verne. Nouveau record pour le skipper sur ce tour du monde à la voile. Mais malgré des technologies de plus en plus performantes, les aléas confèrent encore à la régate le charme de l'aventure.
Rémy Fière est journaliste.Il est rédacteur en chef adjoint de L'Equipe Magazine.Il est l'auteur de plusieurs livres sur des figures de la voile, notamment Portraits légendaires de marins (Tana, 2010) et Robinson des mers (J'ai lu, 2003, avec Yves...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Fière
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rémy Fière est journaliste.Il est rédacteur en chef adjoint de L'Equipe Magazine.Il est l'auteur de plusieurs livres sur des figures de la voile, notamment Portraits légendaires de marins (Tana, 2010) et Robinson des mers (J'ai lu, 2003, avec Yves...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Loïck Peyron et son équipage ont franchi la ligne d'arrivée du Trophée Jules Verne. Nouveau record pour le skipper sur ce tour du monde à la voile. Mais malgré des technologies de plus en plus performantes, les aléas confèrent encore à la régate le charme de l'aventure.

Atlantico : Les coureurs du Dakar sur terre, les marins du Trophée Jules Verne sur mer… L’actualité donne en ce moment de possibles exemples d’aventure sportive et de grands espaces. L’aventure, la vraie, serait donc encore possible aujourd’hui ?

Rémy Fière : Cela dépend de ce qu’on entend par le terme « aventure ». De nos jours le mot est relativement galvaudé. Tout est aventure. Il y a des aventures industrielles,  économiques,  des humaines,  et bien évidemment des aventures sportives. Cependant ce concept n’est plus du tout le même que ce qu’il pouvait représenter au début du XXe siècle, où des espèces de dingues partaient à l’assaut du pôle Sud, tentaient d’escalader les plus hautes montagnes, ou encore de faire le tour du monde à la voile. Tout cela représentait une réelle aventure, car cela comportait un côté pionnier. Cet aspect a désormais un peu disparu.

Cela reste évidemment une aventure que de partir faire le tour du monde à toute vitesse que ce soit en solitaire ou en équipage. Cependant c’est un peu différent d’il y a un siècle.

 

Est-ce une performance sportive hors du commun, telle une régate autour du monde, qui s’en rapproche le plus ?

Oui sans doute, bien que la manière de naviguer ait considérablement évolué. On ne navigue plus aujourd’hui comme on le pouvait à l’époque de Tabarly. Cela reste une aventure mais relativement maîtrisée.

 

Les progrès technologiques ne dévoient-ils pas l’aventure et son charme ?

Je ne pense pas que ce soit plus facile ou plus accessible. On parle d’aventure sportive : ce terme recouvre la notion de record à battre ou de course à gagner.  Ce n’est pas une question de matériel dont on dispose. Certes aujourd‘hui ils possèdent  des GPS, des cartes marines,  ils sont sans cesse en communication avec la terre. Ils possèdent des voiles qui se lèvent à l’aide de moteurs électriques.  Ces évolutions technologiques me paraissent normales.

Cependant, cela n’élude pas le concept d’aventure. C’est une façon d’aller toujours plus vite, ce qui est le propre du sportif. Le parcours reste le même. Peyron va l’entreprendre en 43-44 jours  alors qu’il y a dix ans c’était en 80 jours, et en 200 il y a un siècle. Mais cela ne signifie pas une disparition de l’aventure, simplement c’est comme si l’on demandait à un pilote de F1 de courir avec des Talbot  de 1930. Les voitures aussi ont évolué.

 

Les marins apparaissent tout de même comme aventuriers des temps modernes, ceux qui repoussent continuellement leurs limites face à des éléments parfois très hostiles ? On pense à Yves Parlier, au Vendée Globe, qui avait réparé seul son mât cassé en trois, refusant toute assistance…

Ce qu’il a fait est absolument génial. Aux yeux des humains qui sont restés à terre et qui ne sont pas experts de la chose maritime c’est effectivement de l’aventure ultime.  C’est magnifique. Cependant si vous demandiez l’avis d’experts en la matière, comme Michel Desjoyeaux ou d’autres qui sont des sportifs de haut niveau, ce n’est pas quelque chose qui les a touchés particulièrement.

Les marins qui participent à la course du Vendée globe et qui sont là pour gagner sont certes un peu admiratifs, mais à leurs yeux ce n’est rien d’autre que du bricolage.

 

Aujourd’hui, l’aventure est donc plus une recherche de la performance qu’une belle histoire ?

La voile a évolué comme ont évolué tous les sports. Au début il existait un côté effectivement un peu baroudeur, symbolisé par Tabarly, qui partait tout à coup traverser l’Atlantique, sans rien dire à personne, et puis réapparaissait dans la brume et gagnait une course. 

Désormais derrière une course comme le Vendée globe  il y a des enjeux économiques, financiers,  et des sponsors qui ont beaucoup investi… C’est devenu avant tout une épreuve sportive. Ce n’était pas le cas lors de la première édition.  Les marins nous envoyaient des bouteilles à la mer pour raconter leurs courses : là, effectivement, le processus d’aventure était extrême.

La voile, aujourd’hui, fonctionne essentiellement grâce à la communication. Des entreprises investissent dans les bateaux en échange d’une certaine visibilité médiatique. Il existe un côté où il faut absolument faire parler de soi.

 

Le succès du livre de Sylvain Tesson "Dans les forets de Sibérie" montre que dans l’imaginaire collectif, la solitude reste presque un exploit. Est-elle une partie intégrante de l’aventure ?

C’est une question très française. En Nouvelle-Zélande, les marins solitaires sont ceux qui n’ont pas d’amis et qui sont incapables de naviguer en équipe. La conception de la navigation en solitaire est très française. L’aventure est la même que l’on soit seul ou en équipage. Le fait d’être tout seul démultiplie  juste cette notion-là, qui fait tellement  « bander » les gens qui suivent les courses. L’aventure peut être collective et avoir autant de force que lorsqu’elle est individuelle.

 

Les marins sont-ils les derniers sportifs aventuriers, ou peut-on, par exemple, considérer les coureurs du Dakar de la même façon ?

Le Dakar comme la voile sont des aventures  où ceux qui y participent essaient de maîtriser un maximum d’éléments.  Gagner le Dakar ou le Vendée Globe n’est plus juste une aventure, c’est une aventure industrialo-commercialo-sportive. Il faut de l’argent dans tous les cas.

Propos recueillis par Romain de Lacoste

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Septentrionale
- 08/01/2012 - 08:59
comme le sourire de l'ange
apparaît sur nos écrans des hommes avec un tempérament rayonnant une beauté à vous couper le souffle
Septentrionale
- 08/01/2012 - 08:54
cette face laide de la France
ns avons dû assister pendant des mois au spectacle qu'un hara-kiri libérait
une gauche dégoûlinante avec ses potes ses médiapotes ses communicants et ses petits suppôts de la perversité de l'argent du pouvoir par ce couple malsain qui exhibe la laideur du monde et le visage démasqué du PS qui soutient à présent, bien aidé par les médias, un capitaine de pédalo
Septentrionale
- 07/01/2012 - 20:03
la mer
reste envers et contre tout un élément puissant et un vaste champ d'aventures à travers le globe
une méconnaissance des éléments occasionne des propos infondés