En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

07.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 8 heures 58 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 10 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 11 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 12 heures 13 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 13 heures 36 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 14 heures 34 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 14 heures 48 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 15 heures 56 min
décryptage > Société
Gilets Jaunes

Violence des casseurs, erreurs de maintien de l’ordre : pourquoi nous devons réapprendre la gestion démocratique des foules

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 40 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 12 heures 16 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 13 heures 38 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 14 heures 27 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 14 heures 42 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 15 heures 40 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 16 heures 17 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Peur de la science et règne de l’émotionnel : les deux mamelles de la panne du progrès

il y a 18 heures 43 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Immigration : pourquoi la France n’est pas historiquement le pays d’accueil que l’on prétend

Publié le 26 novembre 2015
Un essai en forme de décryptage, à rebours des idées reçues, à la fois état des lieux du phénomène dans son actualité et mise en perspective historique des ressorts, enjeux et problématiques d’une réalité complexe. Extrait de "L’immigration - Faut-il avoir peur de l’avenir ?", de Gérard A. Jaeger, publié aux éditions Eyrolles (1/2).
Historien et philosophe, spécialiste des grands bouleversements des sociétés, Gérard A. Jaeger est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages -pour la plupart de référence- portant sur les rapports entre réalité des faits et rumeur. Parmi ses récentes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gérard A. Jaeger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Historien et philosophe, spécialiste des grands bouleversements des sociétés, Gérard A. Jaeger est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages -pour la plupart de référence- portant sur les rapports entre réalité des faits et rumeur. Parmi ses récentes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un essai en forme de décryptage, à rebours des idées reçues, à la fois état des lieux du phénomène dans son actualité et mise en perspective historique des ressorts, enjeux et problématiques d’une réalité complexe. Extrait de "L’immigration - Faut-il avoir peur de l’avenir ?", de Gérard A. Jaeger, publié aux éditions Eyrolles (1/2).

La première question qu’il faut se poser est la suivante : la France est-elle historiquement le pays d’accueil que l’on prétend ? Les partisans d’une immigration inconditionnelle l’affirment, or ce n’est pas vraiment le cas et cette volonté d’asseoir cette certitude ne sert pas les arguments qui pourraient toucher son opinion publique, lasse des discours récurrents et moralisateurs. Il n’y a pas besoin de se référer au passé le plus ancestral pour être convaincu de la nécessité d’adopter une attitude repensée. Hélas la réalité de l’histoire en matière de migrations est toute pragmatique, elle fait fi des grandes idées philosophiques et juridiques sur la mobilité des hommes. Ce sont les logiques économiques et politiques qui en rythment malheureusement la cadence et les modes de fonctionnement. C’est ainsi qu’on est passé de « l’étranger » à « l’immigré », raccourci de l’expression « travailleur immigré ». La terminologie moderne, qui prend naissance au cours de la seconde moitié du xixe siècle, désigne un mouvement abstrait de populations qui néglige l’existence des hommes dans le processus.

À partir du moment où le flux migratoire du nord vers le sud s’est inversé, un glissement sémantique s’est opéré qui a dégradé l’image du migrant. Celui qui part a donc des légitimités de déplacement qu’on ne lui reconnaît plus lorsqu’il arrive sur le territoire de l’Autre. En outre, l’immigré n’est plus un migrant dès lors qu’il se sédentarise et fait aussitôt figure d’indésirable. C’est le phénomène dit de « l’escalier migratoire » : les premiers défrichent, les suivants s’installent et subitement l’opinion prend conscience d’une situation sans appel qu’elle doit gérer sur le long terme.

>>>>>>>>> A lire également - Immigration : pour en finir avec le fantasme du métissage identitaire

Quand tout se passe bien, c’est-à-dire si le migrant se plie aux exigences de l’accueillant, la machine tourne au rythme régulier d’une économie qui absorbe les flux. Pour autant, elle fait fi de la sociabilisation et de l’intégration des nouveaux venus, ce qui conduit à des dérégulations récurrentes de la part de toutes les parties.

Extrait de "L’immigration - Faut-il avoir peur de l’avenir ?", de Gérard A. Jaeger, publié aux éditions Eyrolles, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

07.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

06.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 21/11/2015 - 11:00
On commence à faire le procès de l'immigration?
C'est bon signe, mais c'est déjà dépassé! Aujourd'hui, les Francais doivent élire des politiciens qui anticipent l'avenir, et virer ceux qui font le procès de leur passé en pleurnichant sur ce qui a été mal réalisé ou aurait dû être fait...la France n'a plus de temps pour ces états d'âmes! Il faut prendre en charge une situation créée par les gauchistes immigrationnistes ( UMPUDIMODEM inclus) et la gérer au mieux: stopper immédiatement toute immigration, obliger l'UE à abroger Shengen et instituer un contrôle aux frontières, si l'UE n'est pas capable de l'imposer aux pays gauchistes, Italie et Grèce ( l'Espagne de Rajoy semble avoir trouvé la solution, elle!). Et stopper le terrorisme d'état immigrationniste qui a colonisé les médias, grâce à l'entrisme des khmers rouges Filipetti et Pellerin...dehors, les socialos archaïques!