En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 7 heures 51 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 9 heures 17 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 10 heures 17 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 11 heures 42 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 14 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 17 heures 42 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 20 heures 14 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 21 heures 13 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 8 heures 44 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 9 heures 44 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 11 heures 20 sec
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 12 heures 21 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 14 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 17 heures 34 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 17 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 18 heures 57 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 21 heures 47 min
Les entrepreneurs parlent aux Français

Attaques terroristes de Paris : les entrepreneurs pleurent avec les Français

Publié le 16 novembre 2015
Nous sommes, comme tous les Français, en deuil. Mais comme tous les Français, nous attendons des décisions. Des actes. Forts. Décisifs. Exactement ce que nous pensions avoir en Janvier après l’émouvant et combatif discours du maître des prestations scéniques de choc, Manuel Valls, à l’Assemblée nationale, et que nous attendons encore.
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous sommes, comme tous les Français, en deuil. Mais comme tous les Français, nous attendons des décisions. Des actes. Forts. Décisifs. Exactement ce que nous pensions avoir en Janvier après l’émouvant et combatif discours du maître des prestations scéniques de choc, Manuel Valls, à l’Assemblée nationale, et que nous attendons encore.

Il n’y a pas de honte à pleurer. Ceux qui font pleurer, en revanche, sont une honte. Mais eux n’ont pas honte. Ils sont fiers de renier ce qui alimente la source de l’humanité. On pourrait rappeler que le respect de la vie, est ce qui sépare l’animal de l’être humain. Mais les animaux sont plus respectueux de la vie que ces barbares fanatisés. La compassion, l’amour, l’incapacité à atteindre d’autres êtres humains sont notre signe distinctif. Ces malades ne sont pas des être humains. Ils sont le négatif de l’empreinte humaine, les déchets d’une société malade, la honte qui met en perspective ceux qui continueront à considérer la vie comme l’objectif ultime de toute civilisation.

Le 11 septembre 2001, j’étais dans la capitale suédoise pour discuter un partenariat avec l’un des leaders de la formation digitale. Dans le hall d’entrée de leur immeuble trônaient d’immenses écrans TV. Alors que je sortais du RV, et de l’immeuble, pour attraper le taxi qui allait me ramener à l’aéroport, mon œil fut attiré par une image impossible. L’une des tours du world Trade Center était frappé de plein fouet par un avion lancé à pleine vitesse. Pendant quelques secondes, je crois même, quelques minutes, parce que le son des écrans n’était pas actif, toutes les personnes arrêtées comme moi devant ces images, se mirent à les commenter, incrédules. Nous avons tous pensé que nous assistions à la bande annonce d’un film à gros budget. Personne ne pouvait accepter l’idée que nous assistions à une scène réelle. A aucun moment. Il aura fallu que le son soit activé et que nous écoutions en boucle, éberlué, les commentaires de la journaliste de CNN, pour accepter que l’impensable s’était produit. Donnant une nouvelle lumière à cette expression qu’aiment tant les entrepreneurs « comme il ne savait que c’était impossible, il l’a fait ». Malheureusement cette maxime fut utilisée par cette secte barbare qui se révélait avec éclat au monde, en s’attaquant à un symbole de la puissance américaine, pour y faire un maximum de morts.

La mobilisation des gouvernements, l’effroi qui s’en suivi, la solidarité mondiale qui s’organisa et la volonté affichée de mettre fin à ces agissements, nous laissa à penser que nous vivrions assez longtemps pour voir la fin de ces fous fanatiques. Si nous avions su !

En 2002, installé au Maroc, pour développer mon entreprise à l’étranger, je prends l’avion, encore, pour Oujda. Cette ville frontière entre le Maroc et l’Algérie. Arrivé à Oujda, mais encore dans l’avion, je bavardais quelques minutes avec le Ministre Marocain de l’économie de l’époque. Un brillant homme. Et au moment de nous lever, et de quitter l’avion, son aide de camp l’arrête et lui parle à l’oreille. Il me regarde, me salue et m’indique qu’il vient de se produire un attentant à Casablanca et qu’il doit immédiatement repartir. Une bombe venait de tuer dans un restaurant juif de Casablanca. Dans un pays, où traditionnellement, les juifs avaient été respectés et préservés, sur un fonds de culture commune et de traditions croisées. Arrivé à mon hôtel, je voyais les images à l’écran. Moins impressionnant que New York, mais tout aussi inquiétant. L’accident unique prenait une allure de suite et allait se reproduire avec une tragique continuité ensuite. Jusqu’à vendredi soir. D’année en année, de mois en mois, chaque pays est devenu la cible de ces attentats aveugles, qui tuent sans discernement, non plus des symboles, mais n’importe quelle personne qui se trouve sur son trajet meurtrier.

Et nous voilà, presque 15 ans après 9/11, plus en larmes que jamais, avec autant de morts que de questions posées. Pourquoi ? Pourquoi n’avons nous pas appris de nos erreurs ? Commises en Irak, nous les avons reproduites en Lybie et en Syrie. Armant ceux qui les retournaient contre nous le lendemain. Pourquoi avons nous la sensation qu’on pardonne moins à un conducteur sans permis, qu’à un récidiviste fiché et radicalisé ? Pourquoi sous prétexte maintenir un « dictateur », souvent mis en place par l’occident, comme el Assad, préférons nous laisser un Etat islamiste gangréner le Moyen-Orient, trafiquer armes, drogue et pétrole, se dotant ainsi de moyens sophistiqués pour attirer des extrémistes du monde entier et tuer massivement partout où leur folie les guide ?

Beaucoup de questions et peu de réponses et d’actions, pendant ces 15 années. Mais le prix payé augmente et ces séries, nous le savons, vont continuer et s’enchaîner sans fin. Sauf si nous y mettons les moyens. Des moyens que nous connaissons. La stupeur et l’horreur que ces attentats provoquent chez les êtres humains que nous sommes constituent le carburant de ces meurtriers. Il faut donc les stopper. A tous prix.

Nous sommes, comme tous les Français, en deuil. Mais comme tous les Français, nous attendons des décisions. Des actes. Forts. Décisifs. Exactement ce que nous pensions avoir en Janvier après l’émouvant et combatif discours du maître des prestations scéniques de choc, Manuel Valls, à l’Assemblée nationale, et que nous attendons encore.

La mémoire des 300 victimes et blessés de vendredi, exige d’être à la hauteur, à la hauteur du bien le plus précieux de l’humanité. La vie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 16/11/2015 - 17:48
Il est encore en train de pleurer celui là ?
Un entrepreneur, ça doit anticiper : pleurer maintenant alors que le pire est à venir...!
Un entrepreneur, cela n'attend pas en pleurant "Des actes forts et décisifs" de l'état , cela trace son chemin en fonction des circonstances, quelles qu'elles soient.