En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 7 heures 31 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 8 heures 20 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 9 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 11 heures 25 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 12 heures 15 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 15 heures 36 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 16 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 17 heures 22 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 7 heures 58 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 9 heures 9 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 11 heures 44 sec
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 11 heures 36 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 15 heures 12 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 15 heures 55 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 16 heures 59 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 17 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
Convalescence

Croissance : la France marche mieux, mais avec des béquilles..

Publié le 14 novembre 2015
Après une croissance nulle au second trimestre, la machine est repartie au troisième trimestre avec une progression de 0,3% et surtout 14 000 emplois nets créés. Michel Sapin a retrouvé le sourire, mais ne pourra pas lâcher ses béquilles.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après une croissance nulle au second trimestre, la machine est repartie au troisième trimestre avec une progression de 0,3% et surtout 14 000 emplois nets créés. Michel Sapin a retrouvé le sourire, mais ne pourra pas lâcher ses béquilles.

En fait, le bonheur d’un ministre tient à peu de chose. Une progression de 0,3% et tout est bouleversé. La vie, l’avenir. C’est du moins ce que le gouvernement et le parti socialiste proclament. "Le vent tourne et vous verrez, François Hollande gagnera son pari".

Si seulement c’était vrai ! Tout le monde serait content. D’autant que ça n’est pas parce que le pari de François Hollande serait gagné qu’il pourrait, lui, gagner la présidentielle. 

Le jeu de la politique doit être un peu plus compliqué. D’autant qu’en économie, la spéculation sur les chiffres macro-économiques ne mène jamais très loin. 

C’est vrai que la performance réalisée au 3e trimestre est meilleure que prévue. 0,3% d'acquis alors que Bercy n’attendait que 0,2%. Sur 2015, l’économie française a donc déjà engrangé  1,1%. La croissance de cette année sera donc, à coup sûr, supérieure à 1,1%.

Pour Michel Sapin, le pays est sorti du trou noir et a retrouvé le chemin de la reprise. 

Alors officiellement, les composantes de la croissance sont plus favorables. Les moteurs sont dégrippés. La consommation a progressé de 0,3% pour les produits manufacturés et surtout les investissements se sont redressés de 0,7% après un 0,8% au 2e trimestre. 

Dans ces conditions, le gouvernement a mis l’accent sur les effets bénéfiques de l’action gouvernementale : le climat de réforme, la faiblesse des taux d’intérêt et de l’euro (encore que les exportations n’en ont pas profité) ainsi que l’impact du CICE, qui a sans doute favorisé l’investissement dans les entreprises. Le gouvernement estime que la tendance restera positive en 2016 compte tenu des facteurs de soutien que le gouvernement place aujourd'hui sur la fiscalité. 

On peut croire cette perspective et même souhaiter qu’elle se réalise. Ceci étant, il ne faut pas rêver. La reprise française est bien tardive par rapport au reste du monde, elle survient au moment où le ralentissement mondial se confirme et surtout elle est beaucoup plus molle que partout ailleurs. 

Le vrai problème de cette reprise française, c’est qu’elle est imputable à deux ressorts qui ne dépendent pas de nous directement. 

Cette reprise française est appuyée sur deux béquilles que sont la BCE et le prix du pétrole. Le reste relève du bavardage spéculatif

On ne mesure pas assez les effets de la baisse des prix de l'énergie qui, depuis presque deux ans, ont redistribué une masse de pouvoir d’achat aux économies privées. Le prix du pétrole a été divisé par plus de deux. Rien que pour l’automobiliste qui achète son litre de gazoil pour 1,10 euro en moyenne, là où il approchait les 2 euros, avec une voiture qui ne consomme plus que 4 litres aux 100 km.

Quant à la BCE, il est évident que la générosité de sa politique monétaire avec un rachat d’actifs qui représente 60 milliards par mois et des taux directeurs proches de zéro a fortement contribué à alimenter l’activité en liquidités. L’euro a baissé, et les taux d’intérêts sont restés très bas.

Partout dans le monde, la reprise de croissance a été portée par la baisse des prix de l'énergie et les politique accommodantes des banques centrales. Ces deux facteurs ont été très importants mais il faut savoir qu'ils expliquent aussi par contrecoup le ralentissement des pays émergents. Ce qui a terme déséquilibre les conditions de la croissance mondiale. 

La préoccupation de toutes les banques centrales du monde (BCE, FMI, Japon ) est de savoir comment sortir du logiciel actuel . La croissance des activités ne peut pas être indéfiniment tirée par la création monétaire, la baisse des prix de l'énergie et des matières premières. 

Nous sommes aujourd'hui béquillés en France par la monnaie généreusement avancée par la BCE et par des prix de l'énergie importée extrêmement bas.  

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 14/11/2015 - 15:25
Méthode Coué
Méthode Coué dans toute sa splendeur ! Dérisoire, ridicule !
l'enclume
- 14/11/2015 - 14:32
Ne mettons pas la charrue avant les boeufs
N'allez pas trop vite monsieur Sylvestre, il est fort possible que l'insee revoit ses chiffres à la baisse. Cela s'est déjà produit
MONEO98
- 14/11/2015 - 10:46
faut actualiser
les conséquences du 13 novembre sur le rtourisme et le commerce del uxe vont peser lourd