En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 7 min 22 sec
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 3 heures 18 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 7 heures 31 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 8 heures 53 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 10 heures 21 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 12 heures 13 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 14 heures 3 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 2 heures 31 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 5 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 8 heures 23 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 9 heures 29 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 10 heures 36 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 11 heures 26 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 12 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 13 heures 46 min
pépites > People
Retraite
Après 50 ans de carrière, le couturier Jean Paul Gaultier dit adieu aux défilés haute couture
il y a 1 jour 4 heures
© Capture d'écran France Inter
Marceline Loridan-Ivens sur France Inter en janvier 2015.
© Capture d'écran France Inter
Marceline Loridan-Ivens sur France Inter en janvier 2015.
Sainte colère

Marceline Loridan-Ivens : la femme qui ose ce que personne n’ose

Publié le 08 novembre 2015
Elle appelle les choses (et les gens) par leur nom. Et – inestimable privilège – on l’écoute sans la lyncher.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elle appelle les choses (et les gens) par leur nom. Et – inestimable privilège – on l’écoute sans la lyncher.

Un restaurant russe à Saint-Germain-des-Prés. Et un des plus beaux soirs de ma vie. A table, en face de moi, une jeune fille de 86 ans. Un homme s’approche de nous, la paume ouverte et tendue vers elle : "Pourriez-vous me faire un autographe sur la main ?" Elle s’exécute de bonne grâce. L’homme se penche et baise respectueusement sa main.

Jamais je ne me suis senti aussi honoré que lors de ces quelques heures qu’elle a bien voulu m’accorder. La jeune fille de 86 ans s’appelle Marceline Loridan-Ivens. Elle est un peu connue et devrait l’être beaucoup plus : pour le 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, radios et télévisions se sont disputé sa présence. Marceline Loridan-Ivens avait 15 ans lorsque, avec tant d’autres enfants et adolescents juifs, elle a été envoyée dans ce camp de la mort. Quand on a été déportée à 15 ans et qu’on en est revenue, on a 15 ans pour toujours.

Curieusement (pour les journalistes qui lui tendent le micro) ce n’est pas de ça qu’elle parle. Le monde d’hier, elle l’a raconté dans un livre*, façonné comme une lettre à son père qui n’est pas revenu. Tout y est : les bébés et les enfants juifs qui, les premiers, étaient acheminés vers les chambres à gaz, la sélection des cobayes qu’on allait dépecer pour des expériences médicales, car il fallait bien qu’on sache si les Juifs étaient des humains comme les autres…

De ça, donc, Marceline Loridan-Ivens ne parle pas ou très peu. C’était hier. Elle parle d’aujourd’hui, de la France d’aujourd’hui. Les journalistes sont gênés. Ils voudraient entendre Auschwitz : elle leur dit La Courneuve. Ils espèrent un cri contre les bourreaux nazis : une voix ferme, avec un merveilleux accent de gouaille parisienne, évoque la haine des Juifs qui sert de combustible à la racaille des cités. Marceline Loridan-Ivens dit : "les Arabes". Les autres disent bien : "les Juifs".

Elle a été souvent conviée dans des établissements scolaires pour évoquer son expérience et montrer le film qu’elle en a tiré. Les écoles que Marceline Loridan-Ivens visite et a visitées sont aux antipodes de Louis-le-Grand, de Stanislas ou d’Henri-IV. Elle sait où elle met les pieds, mais elle en a vu d’autres. Pendant la projection, la lumière s’éteint : on entend des bruits divers, des gloussements, des ricanements. La mort des Juifs, ces élèves-là n’en ont rien à battre… A l’exception bien sûr de ceux que cette mort réjouit.

Quand la lumière revient, elle s’adresse à la classe de sa voix douce et ferme : "Il me semble que certains d’entre vous n’ont pas apprécié. Discutons-en." Silence. Alors, avec tout le mépris dont elle est capable, elle lance : "Vous êtes des lâches !" Elle le raconte à la radio et n’omet pas de préciser que les lâches qu’elle dénonce sont issus de l’immigration maghrébine.

M.Loridan-Ivens : "Pourquoi mettre un enfant au... par franceinter

Silence très gêné des journalistes. Marceline Loridan-Ivens a dit un gros mot. L’embarras dans le studio est perceptible. Mais qui oserait traiter Marceline Loridan-Ivens de raciste ou d’islamophobe ? Ce qu’elle n’est pas, évidemment. Et ce qu’on reproche avec une bêtise dégoulinante à tant d’autres qui pensent comme elle sans avoir son éblouissante stature.

Marceline Loridan-Ivens ne se résume pas à Auschwitz. Elle a vécu les plus passionnantes aventures de l’après-guerre. Du rêve au cauchemar. Sa route n’est pas passée par Haïfa où elle aurait pu débarquer avec d’autres jeunes Juifs pour faire le coup de feu contre les Arabes et créer en 1948 l’État d’Israël. Caméra au poing, elle a, avec son mari, le grand cinéaste Joris Ivens, pris le chemin du Vietnam où l’oncle Ho paraissait tellement plus attachant que Staline. Elle est allée filmer de près la Chine de Mao : l’Orient était rouge et, croyait-elle, ce rouge allait illuminer le monde. Une tragédie pour tous ceux qui ont vu dans ces années-là leurs illusions se fracasser.

Aujourd’hui, Marceline Loridan-Ivens regarde la France de près. C’est ici chez elle. Sa terre, son domicile, loin, très loin d’Auschwitz selon toute apparence. Puis, un jour, Auschwitz est revenu. "Quand j’ai entendu lors du Jour de Colère des centaines de manifestants crier : “Juif, la France n’est pas à toi !” j’ai failli me jeter par la fenêtre." Depuis Marceline Loridan-Ivens est en colère. Il y a de saintes colères.

* Et tu n’es pas revenu, Marceline Loridan-Ivens, Grasset.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

07.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
C3H5.NO3.3
- 15/11/2015 - 14:42
Ca viendra, langue de pivert
Encore deux ou trois attentats, et ça viendra...
langue de pivert
- 09/11/2015 - 19:07
oups "jour de colère" désolé !
Imaginons une manifestation où il se crierait "musulman la France n'est pas à toi" ? Ça tournerait en boucle dans tous les médias avec émissions spéciales ! Valls ; Cazeneuve ; Taubira ; Hollande s'indigneraient matin, midi et soir pendant 15 jours ! Il y aurait des arrestations, des gardes-à-vue, des jugements, des condamnations ! Mais pour des juifs ? Rien ! Ils partent...la racaille reste et vote Hollande !
langue de pivert
- 09/11/2015 - 18:49
L'exécutif est complice !
§§§ "Vous êtes des lâches !" Elle le raconte à la radio et n’omet pas de préciser que les lâches qu’elle dénonce sont issus de l’immigration maghrébine. §§§ Convaincre cette engeance c'est mission impossible ! Leurs semblables criaient "mort aux juifs" dans les rues de Paris pendant "les jours des colère" ! Ils baignent dans la haine des juifs dans leur milieu familial et communautaire depuis leur naissance...qu'ils y pourrissent c'est pas un problème ! Qu'ils se souillent dans leur bauge ! Le vrai problème c'est que l'exécutif, en laissant crier "mort aux juifs" en toute impunité dans les rues de Paris, c'est comme si ils le criaient eux même ! En tant que représentant de la France ils la salissent et salissent tout ses habitants ! Ils me salissent ! J'accuse cet exécutif "d'antisémitisme par approbation d'incitation au meurtre " !