En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Ensemble contre le virus
Coronavirus : l'union sacrée du monde politique est-elle possible ?
il y a 2 min 23 sec
pépites > International
Déferlante
Erdogan assure que 18.000 migrants ont traversé la frontière vers l'Europe en une journée
il y a 1 heure 56 min
light > Culture
Fête du cinéma
César 2020 : "Les Misérables" grand gagnant, Roman Polanski sacré meilleur réalisateur
il y a 3 heures 2 min
décryptage > France
La Gare de Lyon, c'est aussi de leur faute…

On sait que 79% des Français éprouvent de la méfiance ou du dégoût à l’égard des politiques. Les principaux - mais pas les seuls - responsables de ce chiffre angoissant : les macronistes !

il y a 3 heures 35 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Premier "flic" de France : le jour où Christophe Castaner est devenu ministre de l’Intérieur

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

"Le Bouquet de tulipes" : la provocation de Jeff Koons face à un marché démesuré de l’art contemporain et un pied de nez à la mairie de Paris

il y a 5 heures 31 min
décryptage > International
Victimes

Syrie : qui peut sauver les populations civiles d’Idlib ?

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Société
Nuances

Tempête sur les César : ces fondamentaux de la nature humaine que ne comprennent pas les guérilleros de la justice morale

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Science
Un jour de plus

29 février : si vous pensez savoir à quoi nous devons les années bissextiles, voilà pourquoi l’explication réelle est plus complexe

il y a 5 heures 32 min
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 20 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le muguet de Noël" : Un pur divertissement

il y a 1 heure 38 min
pépite vidéo > Culture
Polémique
"Bravo la pédophilie !" Adèle Haenel quitte cérémonie des César lors du sacre de Polanski
il y a 2 heures 28 min
décryptage > Santé
Solution PAS miracle

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

il y a 3 heures 28 min
décryptage > International
Epée de Damoclès

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

il y a 3 heures 43 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le discours de François Fillon au Trocadéro : un des tournants majeurs de la campagne présidentielle de 2017

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Europe
Stratégie de communication

Voiture bélier au carnaval de Volkmarsen : le silence risqué des autorités allemandes

il y a 5 heures 31 min
décryptage > International
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

il y a 5 heures 32 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine
il y a 5 heures 32 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 20 heures 50 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Voile intégral et polygamie : ces deux seules mœurs musulmanes que la France ne doit pas tolérer

Publié le 26 octobre 2015
La laïcité comprise comme la neutralisation religieuse de la société n’est pas adaptée à une situation déterminée par le rôle croissant de l'islam, religion des mœurs, qui ne peut exister si ses mœurs ne sont pas reconnues. Au lieu de chercher à effacer les signes religieux, nous devons faire sa place à la religion. Mais à condition que chaque confession reçoive une reconnaissance égale. Extrait de "Situation de la France", des éditions Desclée de Brouwer, de Pierre Manent (2/2).
Normalien, agrégé de Philosophie (Hypokhâgne au Lycée Pierre-de-Fermat à Toulouse, enseignement de Louis Jugnet), il est depuis 1992 directeur d'études à l'EHESS et aujourd'hui au Centre de recherches politiques Raymond Aron et professeur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Manent
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Normalien, agrégé de Philosophie (Hypokhâgne au Lycée Pierre-de-Fermat à Toulouse, enseignement de Louis Jugnet), il est depuis 1992 directeur d'études à l'EHESS et aujourd'hui au Centre de recherches politiques Raymond Aron et professeur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La laïcité comprise comme la neutralisation religieuse de la société n’est pas adaptée à une situation déterminée par le rôle croissant de l'islam, religion des mœurs, qui ne peut exister si ses mœurs ne sont pas reconnues. Au lieu de chercher à effacer les signes religieux, nous devons faire sa place à la religion. Mais à condition que chaque confession reçoive une reconnaissance égale. Extrait de "Situation de la France", des éditions Desclée de Brouwer, de Pierre Manent (2/2).

S’agissant des moeurs musulmanes, il est clair que l’acceptation très large que je recommande entraîne des difficultés de fonctionnement pour les institutions et activités communes aux citoyens français musulmans et non musulmans, c’est-à-dire pour la plupart des institutions et activités sociales. Je n’ai pas l’imagination assez fertile pour concevoir un dispositif qui évite les frictions dans tous les cas. Aussi bien frictions et difficultés sont-elles le lot quotidien des écoles et hôpitaux aujourd’hui. Comment en diminuer le nombre et en atténuer la virulence ? Il me semble que nous pourrions donner plus libéralement aux musulmans qui le souhaitent la possibilité de suivre les moeurs qui leur paraissent obligatoires ou désirables sans être entravés ou mis en accusation. Par exemple, j’ai peine à comprendre comment des hommes politiques de premier plan peuvent mettre à leur programme de « renforcement de la laïcité » l’instauration du menu unique, et du porc obligatoire, dans les cantines scolaires, plaçant ainsi les familles musulmanes devant le choix d’enfreindre un interdit alimentaire ou de retirer leurs enfants de la cantine. On cherche quel bon propos peut être servi par de telles mesquineries. Semblablement je ne parviens pas à partager l’indignation de certains devant la revendication d’heures de piscine différentes pour les filles et les garçons. La mixité est-elle un principe si absolu qu’il ne saurait souffrir aucune exception même pour raffermir la concorde civique ?

Cette dernière suggestion me conduit à considérer ce qui me paraît la seule objection sérieuse à la démarche que je recommande. Une telle politique risque de consacrer, de renforcer et pour ainsi dire d’enkyster dans notre pays ce qui apparaît à l’opinion commune comme la condition subordonnée de la femme musulmane. Le problème assurément mérite réflexion, mais, précisément, il me semble que ceux qui le soulèvent sont souvent bien pressés de conclure et de juger. L’opinion dominante parmi nous tend à se laisser subjuguer par l’autorité, ou emporter par l’évidence des moeurs contemporaines. C’est le seul sujet à propos duquel l’ethnocentrisme est non seulement permis mais obligatoire. Or la question n’est pas de savoir si nos moeurs sont bonnes ou excellentes, elle est plutôt de se demander s’il est raisonnable de juger les moeurs musulmanes selon les critères qui prévalent depuis plus ou moins longtemps parmi nous, ou plus précisément, s’il est raisonnable de vouloir recomposer ces moeurs selon ces critères. Encore une fois, le contrat tacite de l’immigration ne comportait pas que les musulmans dussent adhérer à l’idée occidentale des relations entre les sexes. Ce qui était inclus dans le contrat tacite, c’était la légalité exclusive du mariage monogame. Nous sommes en droit d’interdire la polygamie et nous le faisons,du moins en principe. Pour le reste, les relations entre les sexes sont un sujet d’une telle complexité et délicatesse qu’il est sans doute déraisonnable de damner une civilisation sur cette question.

>>>>>>>>>> A lire également : Comment accueillir les mœurs musulmanes sans qu’elles ne prennent la place de la loi française

L’autre interdiction que nous sommes, je crois, en droit de promulguer, et que nous avons promulguée, sinon appliquée, c’est celle du voile intégral. Si celui-ci est inadmissible, ce n’est pas seulement, ou pas principalement parce qu’il affecte la femme exclusivement et constitue donc un manquement à l’égalité, c’est d’abord et avant tout parce qu’il empêche l’échange des signes par lesquels l’être humain reconnaît l’autre être humain. C’est par le visage que chacun de nous se révèle à la fois un être humain et cet être humain. La visibilité du visage est une des conditions élémentaires de la sociabilité, de cette entreconnaissance qui est antérieure à toute déclaration des droits et la conditionne. Donner à voir le refus d’être vue est une agression permanente contre la coexistence humaine. Jamais les Européens n’ont caché leur visage, sauf celui du bourreau. À vrai dire, ils sont rares les groupes humains qui se sont imposé cette servitude lugubre. Nous avons le droit et le devoir de porter contre cette coutume l’interdiction la plus absolue. Ce qui me conduit au second principe que j’annonçais, celui de la préservation intransigeante de certains caractères de notre régime et de certains traits de la physionomie nationale.

Extrait de "Situation de la France", des éditions Desclée de Brouwer, de Pierre Manent, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

02.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

03.

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

04.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

05.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

06.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

07.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 26/10/2015 - 13:19
les deux seules ???
bon alors : battre sa femme c'est ok ?
crimes d'honneur c 'est ok ?
hériter de la moitié des biens quand on est une femme c'est ok ?
vous délirez monsieur ....
Gilly
- 25/10/2015 - 11:30
Soumission
Et dhimmitude...