En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 6 heures 36 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 8 heures 6 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 10 heures 39 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 11 heures 40 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 12 heures 55 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 15 heures 50 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 16 heures 46 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 18 heures 12 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 19 heures 8 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 7 heures 21 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 8 heures 34 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 11 heures 8 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 12 heures 16 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 13 heures 33 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 14 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 16 heures 3 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 18 heures 54 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 19 heures 25 min
© Reuters
Budget : les deux mensonges insupportables du gouvernement.
© Reuters
Budget : les deux mensonges insupportables du gouvernement.
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

Budget : les deux mensonges insupportables du gouvernement

Publié le 06 octobre 2015
La discussion sur le budget 2016 ne servira à rien. C’est un budget électoral. Le gouvernement a présenté un plan d’économies pour ne pas fâcher Bruxelles mais il ne le tiendra pas. Il recommence à augmenter le nombre de fonctionnaires mais sans le dire à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un emploi à vie.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La discussion sur le budget 2016 ne servira à rien. C’est un budget électoral. Le gouvernement a présenté un plan d’économies pour ne pas fâcher Bruxelles mais il ne le tiendra pas. Il recommence à augmenter le nombre de fonctionnaires mais sans le dire à ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un emploi à vie.

L’exercice budgétaire est toujours un numéro de cirque. On hésite entre le numéro d’équilibriste et celui d’illusionniste. Le projet de Budget 2016 affiche les deux numéros vedettes à la fois.

Premier numéro, celui d’équilibriste. Le gouvernement avait promis de longue date, à la Commission de Bruxelles, de réaliser 50 milliards d’économies entre 2014 et 2016. C’était une promesse qui marquait notre engagement européen. Mercredi, lors de la présentation du projet de loi de Finances, le ministre du Budget confirme ses engagements. Il y aura bien 50 milliards d’économies sur les dépenses. Et pour arriver à cet objectif, il fixe un taux de croissance-cible et un taux d’inflation qui vont paraitre, de toute évidence, trop optimistes. Trop généreux.

Pour couronner le tout, les économies environ 16-17 milliards d'euros, ne sont pas identifiées et chiffrées. La presse spécialisée s’en émeut, les Parlementaires se mettent à grogner et Bruxelles interroge la Cour des comptes qui dit aux fonctionnaires européens qu’ils ont eu raison de s’interroger. Tout le monde est dans son rôle.

Sentant les ennuis arrivés, Bercy modifie un peu sa copie. Bercy lime un peu le taux d’inflation, c’est politiquement plus correct que le taux de croissance et ça se voit moins, et révise à la baisse les économies faisables pour 2015 et pour 2016. Problème, il manque 3 ou 4 milliards pour atteindre l’objectif de 50 milliards en 2016.

Du coup, on repousse discrètement l’objectif à 2017. Le sacrosaint chiffre de 50 milliards est sauvé. On atteindra l’équilibre mais pas à la date prévue. Tout le monde est mécontent mais tout le monde est fatigué de batailler pour un budget dont le seul objectif est d’aller aux élections. On ira aux élections.

Second numéro, celui d’illusionniste. Dès son arrivée, mais sans trop le crier, François Hollande avait décidé de poursuivre l’entreprise d’allègement des effectifs de la fonction publique. Seul moyen de diminuer les dépenses puisque les salaires des fonctionnaires représentent 80 % des dépenses de l’Etat.

Depuis 2011, Nicolas Sarkozy avait pris des dispositions assez courageuses qui consistaient à ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux à égalité de service. Et ça marche. En 2011, les effectifs de la fonction publique d’Etat ont diminué de 60.000. En 2012, de 25.000.

En 2013, le gouvernement va mollir un peu dans son engagement en allégeant les effectifs de 7700 seulement, alors que l’on est plus au plus fort de la crise. En 2014, on cède sur 2400 suppression de postes seulement. La messe est dite.

François Hollande, qui a déjà amorcé son soi-disant virage social-libéral, prépare le CICE. Mais en même temps, il s'affranchit, sans le crier sur les toits, de cette règle du non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. La Cour des comptes est folle furieuse contre l’Etat qui est revenu sur cet effort. Résultat, en 2016, l’Etat créera 8304 postes de fonctionnaires. C'est dans le Budget.

Ce qui est fort dans ce tour de passe-passe, c’est que le gouvernement affirme que l’augmentation des effectifs portera sur la défense nationale pour enrayer les risques du terrorisme. Personne ne bronche. Sauf que le terrorisme offre une excuse facile. François Hollande a abandonné les engagements de rigueur dans la gestion des effectifs bien avant les attentats de janvier 2015.

Toujours est-il que ça dérape de partout. A la Défense, pour renforcer la lutte contre le terrorisme, à l'Education nationale, à la Justice et au ministère de l’Ecologie.

La Cour des comptes doute fortement de l’utilité de ces créations d’emplois d’autant que parallèlement, les collectivités locales ont, elles aussi, augmenté leurs effectifs.

Pour tous les observateurs, l’intérêt est purement politique. La fonction publique étant le cœur de l’électorat de gauche. L’objectif à un an de la présidentielle, c'est évidemment de montrer à cet électorat que l’on ne l’abandonne pas. Ce que le ministre de l’Economie, Emmanuel macron veut retirer d’une main pour des raisons d’efficacité et de compétitivité globale, on le rend de l’autre main pour empêcher une évaporation totale de la pseudo-majorité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
D'AMATO
- 07/10/2015 - 14:47
La meilleure nouvelle c'est...
....qu'il ne leur reste que19 mois pour continuer à démolir le Pays....
Du moins on l'espère.
Benino
- 07/10/2015 - 13:45
Un nain content de lui : Zigou Zag rit des sans-dents
Menteurs, tricheurs, illusionnistes les Pieds Nickelés sont contents du travail de sape du Machiavel de l'Elysée Palace et ils rigolent avec lui des gueules cassées. Aussi je me permets de leur dédicacer ma ballade aux sans dents.
Ô monsieur Président qui des chicots moquez
N'ayez le cœur vilalain contre nous si petits
Car sans pitié de nous pauvres vieux édentés
Les urnes vous sortiront des Palais de Paris
19 mois, putain !
scrat75
- 06/10/2015 - 15:38
En sortir ?
C'est simple en ayant le courage de les dénoncer publiquement.
Je ne désespère pas qu'un homme politique providentiel le face prochainement