En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

03.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 9 heures 15 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 10 heures 48 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 13 heures 5 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 16 heures 57 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 17 heures 27 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 18 heures 6 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 18 heures 47 min
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 19 heures 46 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 20 heures 1 min
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 10 heures 13 min
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 11 heures 9 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 14 heures 1 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 17 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 18 heures 5 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 18 heures 21 min
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 19 heures 5 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 19 heures 25 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 19 heures 48 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 20 heures 10 min
Zone franche

Une idée qui fait son chemin : rediabolisons le FN !

Publié le 21 novembre 2011
Attaquer Marine Le Pen sur l’inanité du programme économique du FN, ça n’est peut-être pas une si riche idée, après tout…
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Attaquer Marine Le Pen sur l’inanité du programme économique du FN, ça n’est peut-être pas une si riche idée, après tout…

Si la présentation du « programme présidentiel » de Marine Le Pen doit servir à quelque chose, c’est bien à la réévaluation d’un cliché fatigué : c’est en démontrant l’absurdité des propositions économiques et politiques du FN que l’on ramènera les brebis égarées au bercail démocratique…

Moi-même, et c’est un peu mon mea culpa du jour, j’ai longtemps défendu ce point de vue (j’aimais tout particulièrement rappeler le concept lepéniste du droit de vote supplémentaire offert aux papas pour leurs fistons et aux mamans pour leurs fifilles, qui valait tout de même son pesant de cacahouètes…).

Las, l’électeur d’extrême droite « standard », et je ne parle pas du militant aux convictions xénophobes réellement ancrées, se moque totalement de savoir si, oui ou non, les réponses des « experts » frontistes aux problèmes du pays sont pertinentes ou non.

A l’heure où nos plus brillants esprits se grattent le crâne en observant la Grèce et l’Italie s’enfoncer chaque jour un peu plus profondément, on aurait d’ailleurs un peu de mal à les en blâmer. Mais c’est surtout qu’écouter sérieusement le FN sur la manière dont on pourrait remettre le monde sur les rails est aussi vain que de tabler sur Sepp Blatter pour nous éclairer sur le racisme dans l’univers du foot ou Marion Cotillard sur les conséquences mécaniques de la rencontre brutale d’un avion de ligne et d’un gratte-ciel

Étrangers du dedans, étrangers du dehors...

Le FN demeure un "single issue party" : les étrangers, du dedans comme du dehors, sont responsables de tous nos maux et la France redeviendrait le joli paradis des livres d’images si nous nous retrouvions entre gens de bonne compagnie. Le chômage, la délinquance, la maladie et le mauvais fonctionnement du RER A aux heures de pointe, c’est la faute aux étrangers du dedans. La baisse de nos exportations, la dépendance par rapport aux marchés, les licenciements chez PSA, c’est plutôt celle des étrangers du dehors.

De fait, la France qui émergerait de l’application du programme du FN (au-delà de sa tiers-mondisation quasi instantanée mais on a dit qu’on laissait cet argument de côté), c’est tout le contraire de l’idéal de grandeur patriotique censément prôné par, hum, "Marine" ― comme il est de bon ton de désigner l’héritière depuis que les médias l’aident à se faire un prénom.

Une petite France étriquée, isolée, repliée, racornie, pétocharde, archaïque, sans influence ni ambition que même la Jeanne d’Arc de la rue de Rivoli déserterait fissa pour le Buckinghamshire sur son destrier doré.

Délire pour délire, je préfère de loin la vision mégalomane qui nous sied d’habitude au teint sous un de Gaulle, un Pompidou, un Giscard, un Mitterrand ou un Sarkozy (oui, j’ai sauté Chirac, j’ai fait exprès, ce n’est pas un oubli). Cette vision d’une France à la population tout juste égale à 3% des effectifs humains globaux mais restant capable d’envoyer paître un Kadhafi à l’occasion et de faire du buzz dans les forums internationaux.

A ceux qui seraient tentés ― et pourquoi pas, c’est (encore) la démocratie, on fait ce qu’on veut de son bulletin ― de voter pour un parti prônant ce type d’isolement grotesque et anachronique parce qu’ils rêvent d’habiter dans un reportage de Jean-Pierre Pernaut bourré de savetiers à moustaches et d’hortilloneurs à rouflaquettes (oui, oui, je caricature avec mépris, c’est terrible, engueulez-moi dans les commentaires, j’adore ça), rappelons qu’ils n’ont tout de même que l’embarras du choix depuis que le souverainisme est à la mode.

Mais si c'est à Marine Le Pen qu'ils décident d'apporter leur soutien, leur rappeler les fondamentaux n'est certainement pas du luxe. Le FN est un authentique parti d'extrême droite dont même les plus réacs des tea-partistes américains refusent de rencontrer les leaders.

Oui, pour 2012, rediabolisons le FN !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (29)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
New
- 22/11/2011 - 02:01
Il y a aussi une partie de l' "élite" qui cette fois ci...
....va voter Le Pen. Évidemment pas question d'en parler ouvertement pour ne pas se faire détruire professionnellement, car dans ce milieu là cela reste tabou. Mais les yeux s'ouvrent devant les drames irréversibles engendrés par une immigration massive et incontrôlée, inassimilable, improductive et qui plus est de plus en plus agressive. Vous serez surpris.
romainF
- 22/11/2011 - 01:41
Soyons honnête !
oui cher Hugues,
Si Marine Lepen n est pas à la hauteur de vos attentes, reconnaissez tout de meme que la France a un profond besoin de sécurité, de revitalisation, de ligne directrice - et notamment - d'un arret total de l'immigration.
Je vis dans un petit village de banlieue:
en 5 ans le nombre d africains d'afrique sont arrivés au nombre de 800 familles avec vol et casse.
Solution?
René
- 22/11/2011 - 00:15
Diabolisez. "Je me marre"
Oui diabolisez, le F.N. en sortira grandi.
Pour ma part quand je vois que depuis des années on libère les violeurs et les assassins ( assassins du fils de Joel CENSIER ) La malheureuse jeune fille Agnes brulée vive par un récidiviste.( qui sera protégé par les "Psy" Et bien...........
Je suis tellement écoeuré que je vais voter F.N. sans aucun scrupule.