En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 2 heures 57 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 4 heures 8 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 8 heures 8 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 8 heures 42 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 9 heures 1 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 21 heures 40 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 23 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 3 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 8 heures 3 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 8 heures 25 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 8 heures 53 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 9 heures 8 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 9 heures 24 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 9 heures 38 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 23 heures 13 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 26 sec
© Reuters
"L’idée de la création d’une nation européenne est déconnectée de la réalité".
© Reuters
"L’idée de la création d’une nation européenne est déconnectée de la réalité".
Bonnes feuilles

Thierry Baudet : pourquoi l’idée de la création d’une nation européenne est déconnectée de la réalité

Publié le 29 juillet 2015
Depuis près de trois quarts de siècles en Europe, les Etats-nations sont progressivement démantelés. En démontrant, sur la base de l’Histoire et du Droit, que ces changements asphyxient les principes démocratiques, Thierry Baudet nous alerte vigoureusement sur la catastrophe qui approche. Extrait de "Indispensables frontières", de publié aux Editions du Toucan (2/2).
Thierry Baudet est hollandais. Il enseigne les sciences politiques et le droit à l'université de Leyde. Il est anglophone et francophone.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Baudet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thierry Baudet est hollandais. Il enseigne les sciences politiques et le droit à l'université de Leyde. Il est anglophone et francophone.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis près de trois quarts de siècles en Europe, les Etats-nations sont progressivement démantelés. En démontrant, sur la base de l’Histoire et du Droit, que ces changements asphyxient les principes démocratiques, Thierry Baudet nous alerte vigoureusement sur la catastrophe qui approche. Extrait de "Indispensables frontières", de publié aux Editions du Toucan (2/2).

J’ai néanmoins voulu démontrer – notamment dans les chapitres 1, 3 et 9 – que la création du sentiment d’appartenance nationale, nécessaire à la démocratie représentative et à l’état de droit, ne va pas sans difficultés. Il est certain que les loyautés nationales qui existent aujourd’hui – bien que de manière imparfaite – ont été forgées au prix d’efforts considérables, sur de longues périodes, et que les États européens ont payé un lourd tribut à leur construction. L’idée de la création d’une nation européenne me semble frivole et déconnectée de la réalité. Les difficultés rencontrées au moment de la réunification allemande dans les années 1990 illustrent bien ce propos : si l’unification de deux pays partageant la même histoire, la même langue et la même culture s’est révélée si compliquée à mettre en place après seulement un demi-siècle de séparation, comment serait-il possible d’y parvenir à l’échelle européenne ? Et si plus de cent quatre-vingts années d’existence en tant qu’État n’ont pas suffi à donner naissance à un sentiment d’identité belge partagé, que pouvons-nous espérer, très concrètement, d’un regroupement des Polonais, des Espagnols, des Néerlandais, des Français et des Bulgares ?

Il existe, du reste, de nombreuses alternatives intergouvernementales à l’Union européenne telle que nous la connaissons aujourd’hui en tant qu’organisation supranationale. Les pouvoirs de l’UE pourraient être considérablement réduits, en réinterprétant par exemple les dispositions relatives au marché commun, aux accords de Schengen sur la libre circulation ou à la monnaie unique. Un démantèlement progressif de la structure politico-économique de l’Union européenne et un retour à une organisation sous forme de zone de libre-échange pourraient aisément s’envisager en tant que cadre stable pour la coopération européenne.

Cette Europe intergouvernementale hypothétique, réseau ouvert d’États hautement coopératifs, bien que souverains, serait une solution attrayante. Un retour au contrôle des frontières faciliterait considérablement la coopération avec les pays non européens. Une conséquence directe pourrait être l’ouverture du Vieux Continent aux vastes marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. En donnant à ces pays – parmi lesquels nous pourrions trouver la Turquie, l’Égypte, le Maroc, la Russie, et même le Turkménistan et le Kazakhstan – un statut de « pays périphériques bienveillants », les États d’Europe (occidentale) les plus riches et les plus avancés technologiquement pourraient avoir accès à des moyens de production à moindre coût, tout en gardant le contrôle de leur économie nationale et de leur immigration. Avec la restauration de la souveraineté nationale, les États européens n’auraient plus l’obligation d’harmoniser leurs différentes politiques étrangères. Les relations internationales seraient à nouveau déterminées sur la base des loyautés historiques, des intérêts nationaux et des décisions politiques des gouvernements nationaux élus.

L’argument principal contre une Union européenne intergouvernementale semble reposer sur le fait que, les politiques étrangères des pays européens pouvant diverger, l’Europe serait incapable d’assurer à long terme ses intérêts mondiaux « communs » (à supposer qu’ils existent). Certains craignent que les États européens, en se privant d’une structure politique globale, puissent faire l’objet de stratégies de divide et impera863 menées par de grandes puissances telles que la Russie, la Chine et les États-Unis, ce qui réduirait le poids politique du continent européen sur la scène internationale. Des événements récents semblent en effet aller dans ce sens : les contrats gaziers avec la Russie qui ne seront accordés qu’à un nombre limité de pays européens ; la dénonciation des accords sur les tarifs douaniers et le commerce chinois, en réponse aux critiques de certains États européens sur les comportements géopolitiques internationaux de la Chine ; les voix peu audibles des leaders politiques européens sur les conflits militaires mondiaux, et ainsi de suite.

Extrait de "Indispensables frontières - pourquoi le supranationalisme et le multuculturalisme détruisent la démocratie", de Thierry Baudet, publié aux Editions du Toucan, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 30/07/2015 - 06:44
L'auteur à l'air d'être dans le rêve lui aussi
L'auteur parle de nations "hautement coopératives", mais comment y parvenr ? L'article ne le dit pas.
Moins d'Europe pour que les "nations" coopèrent plus ? Il faudrait expliquer ce paradoxe.
OLYTTEUS
- 29/07/2015 - 20:41
La Nation
Il n'y a que la Nation qui vaille. Trés contente de découvrir que d'autres pensent comme vous. Je partage la vision de M. Baudet.
La Communauté européenne a été et est dans l'hubris (l'orgueil) :euro,il n'y a jamais eu de monnaie commune dans des nations différentes;Europe politique:elle accouche d'une bureaucratie étouffante. Revenons au pragmatique mais efficace Marché Commun. Et que chaque Nation Européenne s'épanouisse à nouveau.
Anouman
- 29/07/2015 - 20:24
Nation européenne?
Et puis quoi encore? Il faudrait déjà sortir du merdier dans lequel on s'est mis. C'est la Grande Bretagne qui à la bonne vision de l'Europe. On prend les bons côtés et on supprime les mauvais. Le maintien à tout prix du "couple" franco-allemand (qui n'a jamais rien eu à se dire) ressemble à de l'acharnement thérapeuthique.