En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépites > Justice
MoDem
François Bayrou a été mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics
il y a 1 heure 17 min
Madrid
COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité
il y a 2 heures 47 min
light > Culture
The White House Plumbers
HBO prépare une série télévisée sur le scandale du Watergate
il y a 6 heures 20 min
pépite vidéo > International
Incendies
Les images impressionnantes du ciel orange à Sydney
il y a 7 heures 33 min
pépites > Société
#UberCestOver
Uber reconnaît que 6.000 agressions sexuelles ont été signalées en deux ans aux Etats-Unis
il y a 9 heures 15 min
pépites > International
Fulanis
Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 11 heures 2 min
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 14 heures 38 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet
il y a 14 heures 59 min
light > Culture
Classe politique
Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly
il y a 1 heure 40 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 5 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 25 min
pépite vidéo > Europe
Auschwitz
Angela Merkel déclare que la mémoire des crimes nazis est "inséparable" de l'identité allemande
il y a 6 heures 49 min
pépites > France
Pédagogie
Retraites : Edouard Philippe présentera "l'intégralité du projet du gouvernement" mercredi prochain
il y a 7 heures 57 min
pépites > France
Champions du monde
La France est le pays de l'OCDE avec la fiscalité la plus lourde
il y a 9 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 10 heures 55 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 11 heures 51 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 13 heures 24 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 14 heures 51 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 15 heures 17 min
© Reuters
Les chiffres du chômage ne sont pas bons et la hausse est spectaculaire en avril.
© Reuters
Les chiffres du chômage ne sont pas bons et la hausse est spectaculaire en avril.
L'édito de Jean-Marc Sylvestre

Pour cacher le chômage, le gouvernement sort un choc de simplification et des emplois publics

Publié le 02 juin 2015
Les chiffres du chômage ne sont pas bons. Pour cacher cette misère, le gouvernement ressort un choc de simplification. Mais ce qu'il lui faut aujourd'hui, c'est avant tout rétablir la confiance car personne n'est dupe.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les chiffres du chômage ne sont pas bons. Pour cacher cette misère, le gouvernement ressort un choc de simplification. Mais ce qu'il lui faut aujourd'hui, c'est avant tout rétablir la confiance car personne n'est dupe.

Les chiffres du chômage ne sont pas bons. La hausse est spectaculaire en avril. Le nombre de demandeurs d’emploi continue de s’accroitre. Notamment chez les jeunes et les seniors. Le gouvernement qui n’a pas cessé de nous expliquer depuis trois mois que la reprise et la croissance allaient permettre de renverser la situation s’est encore planté. La légère reprise de croissance au premier trimestre, imputable à la conjonction de facteurs très favorables, tels la baisse du prix du pétrole, la baisse de l’euro, la baisse des taux d’intérêt, et le soutien massif de la BCE (ou peut-être l’alignement des planètes) n'a provoqué aucun mouvement sur l’emploi. 

Cette reprise de croissance s’est diffusée par défaut, elle a bénéficié à la consommation (très peu), puis à l’investissement mais en reconstitution de stocks (encore très peu) et elle n’a aucunement incité les chefs d’entreprise à développer des projets nouveaux, créateurs de richesses et d’emplois. 

Techniquement, les conditions économiques ne peuvent pas être plus favorables qu’aujourd’hui. D’ailleurs, le monde entier en profite. La France reste à l’écart de ce mouvement.

Ces chiffres administrent à nouveau la preuve que l’équipe Hollande-Valls-Macron n’a toujours pas trouvé le logiciel pour faire repartir le pays. Au départ, ils pensaient que la machine économique avait besoin de demande. Ils ont tout fait pour soutenir cette demande, avec pour résultat un déficit budgétaire record (près de 5% en fonctionnement). Parallèlement, ils ont bénéficié de la baisse du pétrole (-70%), des taux d’intérêt et ils ont fait pression sur la BCE pour qu' elle dégage un formidable plan de soutien. Eh bien cette équation très keynésienne n’a rien provoqué. Nous sommes donc guettés et menacés par une croissance sans emploi. 

Pour créer de la richesse et des emplois aujourd’hui, il faut réunir trois conditions. 

1) D'abord, il faut restaurer la compétitivité des entreprises parce qu’on vit dans un univers très concurrentiel. Pour cela, il faut fournir beaucoup d’efforts de productivité et d’innovation. On ne vend des produits que s’ils sont moins chers que les autres ou alors de meilleure qualité. Le textile est chinois parce qu’il est moins cher. Les iPhone sont très sophistiqués, donc chers et créateurs d’emplois. Mais créateurs d'emplois américains parce que la nouvelle technologie se développe mieux aux USA qu’en Europe. 

2) Améliorer le marché du travail, faciliter les embauches et la mobilité, rendre le travail marchand aussi compétitif que le non  marchand. 

3) Créer un environnement porteur de l’esprit d’entreprise. Un écosystème qui encourage l’aventure entrepreneuriale et qui ne la pénalise pas. Fiscalement. Socialement. C’est à ce prix qu'on ramènera la confiance  

 

Mais pour réunir ces trois conditions, il faut accepter les réformes de structures sur le social, sur le fiscal, sur le rôle de l’Etat et de l’administration. 

Eh bien, le scandale politique de ces dernières 24 heures, c’est de voir un gouvernement développer comme seule réponse un choc de simplification dont on a déjà parlé l’année dernière. Mais aussi une assurance qu'il ne touchera pas au contrat de travail et l’annonce de 100 000 emplois publics ou aidés en plus . 

Si Manuel Valls pense que c'est en simplifiant l’obtention du permis de conduire, en utilisant le digital, en demandant à l’administration d’être plus efficace et plus rapide…en acceptant de créer des emplois publics, qu'il règlera le problème du chômage, beaucoup vont penser qu'on se moque du monde. 

Du bla-bla politicien qui va occuper les commentateurs pendant que les chiffres du chômage tomberont. 

La situation française est incroyable. On a des taux d’intérêt qui ne peuvent pas être plus bas et les investisseurs n’investissent pas. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas confiance dans le gouvernement. 

L’euro, le pétrole, n’ont jamais autant favorisé la compétitivité, pourtant les entreprises ne foncent pas. Pourquoi ? Parce que les chefs d’entreprise n’ont pas confiance dans le gouvernement.

Tant que le gouvernement n’aura pas rétabli cette confiance, les chefs d’entreprise ne bougeront pas. Les jeunes diplômés continueront de partir à l’étranger et le chômage continuera de croitre avec ceux qui n’ont pas les moyens de s’expatrier.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

COP25 : Greta Thunberg a été exfiltrée de la marche à Madrid pour des raisons de sécurité

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Jeanne Balibar critique violemment la politique d’Emmanuel Macron, qui avait été "bouleversé" par "Les Misérables" de Ladj Ly

07.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 03/06/2015 - 08:10
A PROPOS D'INTELLIGENCE...
Un bref reportage sur l'implantation à Paris d'une cellule de recherche et développement de Facebook consacrée au développement de l'intelligence artificielle vient de montrer à nos gouvernants socialistes la voie à suivre. En effet quand on manque si évidemment d'intelligence naturelle dans la conduite du pays, on ne saurait trop favoriser le développement de l'intelligence artificielle.
Liberte5
- 02/06/2015 - 21:29
Tout va mal et ce n'est pas fini.
Les Français subissent sans broncher. Ils réagiront lorsque l'Etat ne pourra plus financer tous les systèmes sociaux, les retraites et les salaires des fonctionnaires. En attendant.......................
Paulquiroulenamassepasmousse
- 02/06/2015 - 12:54
J'espère que lindon et son
J'espère que lindon et son producteur vont distribuer aux chômeurs les énormes bénéfices qu'ils vont retirer de leur film subventionné par les entreprises qu'ils dénoncent...! Car ce qu' oublient nos artistes c'est que l'argent que l'état donne en subventions au titre de notre fameuse exception culturelle, et prélevé sur les entreprises qui sont exsangues et n'ont d'autre choix que de licencier, avant de finir par mourir.