En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

05.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 3 heures 8 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 4 heures 59 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 7 heures 11 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 8 heures 42 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 9 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 11 heures 14 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 12 heures 24 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 12 heures 26 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 12 heures 59 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 14 heures 43 sec
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 4 heures 40 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 5 heures 28 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 8 heures 4 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 9 heures 21 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 10 heures 28 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 12 heures 20 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 12 heures 25 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 12 heures 28 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 13 heures 45 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 2 heures
© Pixabay
La majorité des Français ne vont pas travailler aujourd’hui.
© Pixabay
La majorité des Français ne vont pas travailler aujourd’hui.
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

Travailler le lundi de Pentecôte, expérience réussie ou ratage ?

Publié le 25 mai 2015
Grasse mat ou boulot ? La majorité des Français ne vont pas travailler aujourd’hui. C’est la journée de solidarité créée en 2004 qui devait apporter des recettes supplémentaires aux personnes âgées et aux handicapés. Explication d’une réforme apparemment avortée mais qui a changé beaucoup de choses.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grasse mat ou boulot ? La majorité des Français ne vont pas travailler aujourd’hui. C’est la journée de solidarité créée en 2004 qui devait apporter des recettes supplémentaires aux personnes âgées et aux handicapés. Explication d’une réforme apparemment avortée mais qui a changé beaucoup de choses.

Si la majorité des Français ne travaillent pas ce lundi, c’est que l’expérience est morte. Et bien non, elle a servi d’expérience pour introduire un peu de souplesse dans les horaires de travail.  On se souvient de la canicule meurtrière de l’été 2003 qui avait fait beaucoup de victimes et souligné le déficit de moyens en faveur des personne âgées et des handicapés.

Cette affaire avait soulevé une émotion considérable dans le pays au point d’obliger le gouvernement de l’époque à réagir pour montrer que la France ne pouvait laisser se produire de telles catastrophes.

Jean-Pierre Raffarin va surfer sur cette vague d’émotion pour demander aux Français, non pas une contribution financière supplémentaire, mais un effort particulier dont les bénéfices seront affectés à l’aide aux personnes âgées. Son idée est de demander aux Français de travailler gratuitement une journée, sachant que ces revenus seraient affectés directement aux organismes sociaux.

Comme la France est l'un des pays en Europe où, compte tenu des congés, des RTT et des jours fériés, des ponts, où l'on travaille le moins de jours. Les Français le savent. La proposition de Jean-Pierre Raffarin est assez habile. Elle va rencontrer l’adhésion de la majorité des Français.

Le problème est de savoir quel jour férié on va rester au travail. Les catholiques grognent un peu mais l’Eglise de France défend très mollement sa position.  La loi votée le 30 juin 2004 instaure donc un jour de travail supplémentaire non rémunéré pour tous les salariés. En contrepartie de la production ainsi créée, le gouvernement va inventer une contribution solidarité autonome, (CSA)  qui représente 0,3% de la masse salariale et qui sera versée par les employeurs à la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie qui gère encore aujourd'hui cette manne.

Cette contribution représente en moyenne 2,5 milliards de recettes supplémentaires par an.  Depuis 2004, cette contribution a donc rapporté aux organisations sociales plus de 25 milliards d’euros. Politiquement c’était habile. Financièrement c’est toujours une belle affaire.

Mais ce qui est intéressant dans l’évolution des modalités, c’est que dans la forme, cette contribution a échappé aux règles qui avaient été fixées par le législateur.  Tout le monde  accepte la contribution équivalent à une journée de salaire, personne ne s’y est opposé mais on a oublié qu'il s’agissait de travailler le lundi de pentecôte.

En fait, à partir de 2005/2006, les entreprises, les administrations, les employeurs, les syndicats et les personnels se sont débrouillés pour trouver des solutions adaptées. Dans beaucoup de cas, les entreprises ont payé la contribution avec les RTT stockées et non prises. Dans d’autres cas, on a choisi un autre jour de l’année ou alors on a travaillé une heure de plus par semaine pendant l’hiver pour les uns, pendant l’été pour les autres.

La journée de solidarité a été choisi par discussion au sein de l’entreprise. Très souvent c’est le patron qui l’a déterminé en fonction de son plan de charge en accord avec les salariés. Cette disposition a été gérée par le dialogue social.

A noter que cette contribution additionnelle de solidarité a été, le 1 avril 2013, étendu aux retraités.

Cette affaire appelle trois  remarques en forme de leçons pour tout gouvernement démocratique.

La première, c'est que les Français acceptent  de payer un impôt s’ils savent très exactement à quoi il sert et où il va. Cette contribution de solidarité lancée dans la foulée d’une canicule catastrophique n’a jamais fait débat.

La deuxième remarque porte sur le mode de perception. Elle est perçue à la source, ce qui ne semble pas poser de problèmes métaphysiques.

La troisième remarque, est de loin la plus importante. Sur le principe et sur l’objectif, les Français se sont organisés au niveau micro-économique pour l’installer. Pas de grand débat idéologique avec les syndicats et le patronat. Tout le monde a participé à la fabrication du compromis.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

05.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zouk
- 26/05/2015 - 10:54
Contribution jour chômé payé
L'extension de la taxe de remplacement aux salariés est une injustice. Il serait bien préférable de réduire effectivement le nombre de jours chômés payés, 1 jour tous les 5 ans par exemple. La France s'en trouverait beaucoup mieux, et... laissons hurler les syndicats, totalement rétrogrades qu'ils sont.