En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Samia" de Gilbert Ponté : dernière course pour Lampedusa, haletant et poignant

il y a 33 min 43 sec
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le sport joue avec la sphère et quand les heures se jouent sous dôme : c’est l’actualité des montres dans les tempêtes sociales
il y a 1 heure 30 min
décryptage > France
Partenariat

Sécurité : l’Etat contraint de brader le régalien ?

il y a 3 heures 3 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?
il y a 4 heures 29 min
décryptage > International
Utopie

Samjiyon, la ville socialiste idéale inaugurée par la Corée du Nord, échappera-t-elle au destin funeste de toutes celles qui l’ont précédée ailleurs dans le monde ?

il y a 4 heures 55 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 5 heures 22 min
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 6 heures 11 min
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 17 heures 2 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 20 heures 2 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 20 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Funny Girl", la comédie musicale : phénoménale Funny Girl, Christina Bianco met Paris à ses pieds…

il y a 40 min 51 sec
décryptage > Social
Jeudi noir

5 décembre : la première bataille remportée, les syndicats peuvent-ils gagner la guerre ?

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Environnement
Adieu ma trotro bien-aimée

Le bobo en proie à d'indicibles tourments : des écolos (un peu plus radicaux que lui) détruisent les trottinettes électriques qui lui sont chères !

il y a 4 heures 17 min
rendez-vous > High-tech
Géopolitico-scanner
Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 5 heures 9 min
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 5 heures 58 min
décryptage > France
Vieillesse

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

il y a 6 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 18 heures 5 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 20 heures 20 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 22 heures 22 min
Un dollar
Un dollar
Bras de fer

La "guerre des changes" est (re)déclenchée... !

Publié le 02 novembre 2011
Le Japon est intervenu lundi sur le marché pour affaiblir le Yen face au Dollar, la Chine rechigne toujours à réévaluer le Yuan, les États-Unis ripostent... La crise ne semble pas avoir changé les us et coutumes monétaires mondiales. Derrière la question du protectionnisme se cache le grave problème des déséquilibres monétaires
Alain Madelin a été député, Ministre de l'Economie et des Finances et président du Parti Républicain, devenu Démocratie Libérale, avant d'intégrer l'UMP.Il est l'auteur de Faut-il supprimer la carte scolaire ? (avec Gérard Aschieri, Magnard, 2009).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Madelin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Madelin a été député, Ministre de l'Economie et des Finances et président du Parti Républicain, devenu Démocratie Libérale, avant d'intégrer l'UMP.Il est l'auteur de Faut-il supprimer la carte scolaire ? (avec Gérard Aschieri, Magnard, 2009).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Japon est intervenu lundi sur le marché pour affaiblir le Yen face au Dollar, la Chine rechigne toujours à réévaluer le Yuan, les États-Unis ripostent... La crise ne semble pas avoir changé les us et coutumes monétaires mondiales. Derrière la question du protectionnisme se cache le grave problème des déséquilibres monétaires

Atlantico : Depuis les primaires PS, il n’est question que de protectionnisme, mais le problème à régler n’est-il pas en réalité celui de la « guerre des changes » ?

Alain Madelin : Il est vrai qu’historiquement, des poussées protectionnistes se font sentir lorsqu’il y a des déséquilibres monétaires. De ce point de vue, la surévaluation relative mais persistante de l’Euro encourage les idées protectionnistes.
Ainsi, les différentes propositions de TVA sociale ne sont en réalité que des mécanismes artificiels de dévaluation, puisqu’elles aboutissent à « renchérir » les importations et à alléger le coût des exportations. Ce qui constitue très exactement l’effet d’une manipulation monétaire.

Le Président de la République a depuis longtemps souhaité inscrire les questions monétaires à l’ordre du jour pour le G20. Bien qu’il s’agisse d’une nécessité, il est fort probable que le G20 se montre incapable d’apporter des réponses.

La première question posée par le Président était celle de la volatilité des changes. Celle-ci n’a rien de surprenant car les changes catalysent la complexité du monde, et ses incertitudes. Quelques exemples… Le dispositif du Sommet européen sera-t-il de taille à apporter une solution au problème des dettes souveraines ? Les Chinois vont-il cesser d’acheter du Dollar pour acheter de l’Euro ? La croissance américaine va-t-elle repartir ou replonger ? Ce sont quelques unes des multiples questions qui se croisent à chaque instant sur les marchés financiers. Et il n’existe aucune instance plus apte que les marchés financiers pour gérer ce flux d’informations, et décider de la juste valeur d’une monnaie.

La seconde question à l’ordre du jour, pour le G20 et le commerce international, est celle des manipulations monétaires. Les ajustements des marchés fonctionnent, à condition qu’il y ait une vérité du prix des monnaies, et qu’il n’y ait pas de manipulations.


Justement, quelles sont les manipulations monétaires à l’œuvre dans le monde actuel ?

Deux grandes manipulations sont à l’œuvre dans le monde aujourd’hui.

D’un côté, celle des taux courts aux États-Unis. La Federal Reserve américaine fixe ses taux courts en fonction des considérations portées à la politique intérieure américaine. Elle abaisse les taux à zéro au lendemain de la crise Internet pour éviter la récession, puis les remonte ensuite pour éviter une bulle immobilière, au risque de créer la crise des subprimes.
Le problème se résume au fait que le Dollar est la monnaie de réserve et d’échange internationale, et donc que ces manipulations monétaires ont un effet mondial. S’il n’y pas assez de Dollars, le commerce se rétracte, s’il y en a trop, les matières premières flambent.

De l’autre, la monnaie chinoise, le Yuan.
La Chine freine la réévaluation du Yuan sur le marché d’échange, et empêche le bon fonctionnement du mécanisme d’autorégulation qui encadre le lien fixe entre des monnaies. Un exemple de lien fixe entre des monnaies… S’il existait un lien fixe entre Dollar et Yuan, ceci devrait contraindre le pays excédentaire - la Chine - à voir sa masse monétaire s’accroître, et donc à augmenter le niveau général de ces prix. Or, elle freine à la fois la réévaluation de sa monnaie, et l’augmentation de sa masse monétaire et de ses prix.

C’est le deuxième grand désordre monétaire international. Même si les Chinois se sont engagés dans une réévaluation de leur monnaie de l’ordre de 3 à 5 % par an depuis 2005, et une réévaluation de leurs salaires de quelques 70% durant les cinq dernières années. Pour être franc, il est peu probable que la question de la sous-évaluation du Yuan puisse se régler par un rapport de force au G20. De surcroît, dès lors que l’Europe se place en position de solliciteur de l’épargne chinoise.

La réalité, c’est que la Chine s’oriente vers une convertibilité de sa monnaie, et qu’elle pense que préalablement à cette convertibilité, elle doit moderniser son secteur financier. Dans les faits, elle va réévaluer lentement sa monnaie, et dans le même temps, le coût du travail va être réapprécié. De telle sorte que la question de la compétitivité que l’on adresse à la Chine, au regard du faible coût de sa main-d’œuvre, ne durera pas éternellement. Sa compétitivité ne sera plus celle de la chine atelier du monde, mais celle de la chine laboratoire du monde, au regard des efforts faits en matière d’éducation et de recherche.  


Au niveau européen, que dire de la valeur de l’Euro, aujourd’hui bénéfique pour la compétitivité allemande, mais surévaluée pour la survie grecque ?

Il n’est plus question ici de la « guerre des changes », mais celle de l’ajustement des différences de compétitivité entre les pays, à l’intérieur de la zone Euro. Cet ajustement, pour ce faire, exigeait dans l’esprit du traité de Maastricht une stricte discipline budgétaire, dont la France et l’Allemagne se sont affranchies en 2002-2003 (donnant ainsi le mauvais exemple aux autres États membres), et une très grande souplesse de l’économie pour permettre l’ajustement par les prix relatifs.

Autrement dit, l’Allemagne compétitive, aurait dû voir ses salaires augmenter, et la Grèce qui l’est moins, voir son coût du travail stagné. Ce fut le contraire, et cela a conduit à s’en doute trop d’usines en Allemagne, trop d’immobilier en Espagne, trop de fonctionnaires en France et de trop de « social-clientélisme » en Grèce. A cette question de l’ajustement des compétitivités au sein d’une même monnaie, l’Euro reste devant nous…


Le gouvernement japonais est intervenu lundi sur le marché des changes pour affaiblir le Yen, qui venait de battre un nouveau record de vigueur face au Dollar. Peut-on parler d’une manipulation monétaire « principale » ?

Le japon a longtemps pratiqué la manipulation de sa monnaie. C’est un peu un retour aux sources pour empêcher une réévaluation artificielle du Yen. De même que les Suisses, intervenus il y a peu pour empêcher la flambée de leur monnaie (Franc Suisse) qui, compte tenu des incertitudes monétaires, devenait une valeur refuge.

Mais il ne s’agit là que de manipulations collatérales dans le système monétaire actuel.


Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Qwant : ‘"Proie"’ de la Géopolitique de l’Internet

07.

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
marc auréle
- 02/11/2011 - 11:34
si l'on veut
Oui , si l'on veut , M Madelin . En évitant toutefois de confondre l'agresseur et celui qui est en état de légitime défense . La Chine manipule sa monnaie , et si l'europe instaurait des dispositifs compensatoires, l'europs ne manipulerait pas, mais ne ferait que rétablir l'équilibre normal .
Que la chine laisse flotter le yuan tout de suite , et il sera inutile de compenser.
Chiche !
Laulau
- 02/11/2011 - 10:38
La Madelon, nous prend pour des truffes!
"Or, elle freine à la fois la réévaluation de sa monnaie, et l’augmentation de sa masse monétaire et de ses prix."

Quelle honte, la Chine lutte contre l'inflation dans son pays tout en tâchant de rester compétitive au plan international!
Ce pays est vraiment criminel!
Il a fumé quoi, Madelin?