En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 4 heures 54 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 6 heures 56 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 8 heures 1 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 9 heures 8 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 9 heures 53 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 10 heures 18 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 12 heures 45 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 13 heures 20 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 13 heures 49 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 5 heures 20 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 6 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 7 heures 47 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 8 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 9 heures 24 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 17 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 13 heures 9 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 14 heures 19 min
© Reuters
Après un nouvel échec des négociations hier, la Grèce court tout droit à la faillite.
© Reuters
Après un nouvel échec des négociations hier, la Grèce court tout droit à la faillite.
Défi européen

Grèce : les trois derniers scénarios possibles

Publié le 15 mai 2015
Après un nouvel échec des négociations hier, la Grèce court tout droit à la faillite. La BCE, le FMI et la Commission européenne planchent sur trois scénarios possible pour fin juin, date où le plan d'aide européen sera épuisé et où la Grèce ne recevra plus un euro de ses partenaires. Tout est possible, y compris un changement de gouvernement.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après un nouvel échec des négociations hier, la Grèce court tout droit à la faillite. La BCE, le FMI et la Commission européenne planchent sur trois scénarios possible pour fin juin, date où le plan d'aide européen sera épuisé et où la Grèce ne recevra plus un euro de ses partenaires. Tout est possible, y compris un changement de gouvernement.

Sauf si la Grèce et les représentants de la BCE, du FMI et de la Commission trouvaient d’ici fin juin un accord, le second plan d’aide arrivera à échéance et à ce moment-là, la Grèce ne recevra plus aucune ressource. Les négociations qui ont encore eu lieu hier n’ont pas permis d’avancer.

En gros d’un côté, les créanciers de la Grèce (le FMI, la BCE et la Commission) accepteraient tous les managements possibles pour étaler les remboursements, mais en aucun cas une annulation pure et simple des dettes ce qui créerait un précèdent juridique inacceptable pour les peuples de l’europe. Question de principe. Pour trouver une solution, les créanciers demandent aussi un certains nombres de reformes structurelles à commencer par l’installation d’un système fiscal qui tiennent la route  et l’ajournement de certaines mesures sociales promise lors de la campagne électorale come l’avancement de l’âgé légal de la retraite à 60 ans.

De l’autre côté, le gouvernement grec n’a semble-t-il pas avancé d’un iota par rapport à sa position initiale. Alexis Tsipras, poussé par son entourage, ne veut d’aucun compromis. A tel point, que l’idée d’un referendum pour que le peuple se prononce commence à faire son chemin dans les capitales européennes qui seraient prête à l’accepter  compte tenu de la vindicte croissante du peuple grec à l’encontre de son gouvernement. L’état de grâce n’aura pas duré trois mois.

En attendant, les caisses de la Grèce sont completement vides. Athènes doit, dans les jours qui viennent, rembourser 750 millions d’euros au FMI  et encore 200 millions à fin mai, sans compter les 1,7 milliards d’euros pour payer les fonctionnaires. Auxquels il faut ajouter le paiement des retraites. Au total, la Grèce aurait besoin de 13 milliards d’euros. Elle ne les a pas. Plus grave, actuellement, elle ne les trouve pas sur les marchés. Plus personne ne veut lui prêter d’argent.  

A partir de cette situation de blocage, les milieux financiers travaillent sérieusement sur trois scenarios techniques possibles.

Le premier scenario est le plus optimiste. Il table sur un accord possible entre les créanciers et le gouvernement d’Athènes. Dans ce cas, Athènes recevrait en urgence fin juin, la dernière tranche du second plan soit 7,2 milliards d’euros et la mise en place d’un troisième plan d’aide fondé sur un rachat de dettes important (le 3e plan).

Ce scenario suppose, que le gouvernement grec ait réussi à produire une liste de reformes structurelles avec un calendrier et l’acceptation d’un contrôle d’exécution de la part des responsables européens. C’est, en quelque sorte une mise en tutelle ou mise sous surveillance. C’est la situation que tout le monde souhaite, y compris désormais une majorité du peuple  grec. Mais c’est actuellement un scenario que le premier ministre exclut totalement. Les risques d’échec sont donc grandissants.

Le deuxième scenario passerait par un défaut partiel de la Grèce. Dans ce cas, la Grèce ne parviendrait pas à rembourser certaines dettes ; elles feraient le tri en choisissant de faire défaut sur des dettes qui n’excluraient pas la Grèce de la zone euro. Dans cette hypothèse, le maintien dans l’euro dépendra des créanciers qui négocieraient des arrangements ou pas. Ça risque d'être sportif mais ça peut passer.

Le troisième scénario est plus radical. La Grèce fait défaut face à ses plus grands créanciers, le FMI, la BCE et la Commission, et dans ce cas, elle s’exclut de la zone euro. Le jour même, on doit assister à un Bank run, les grecs se précipitent aux guichets de leurs banques pour récupérer leurs avoirs. Le gouvernement est alors obligé d’instituer un contrôle des capitaux et mettre en place progressivement une nouvelle monnaie, mais une nouvelle monnaie dont on a du mal à imaginer sur quelles garanties sera adossé sa valeur.

Il y a éventuellement un autre scenario possible mais dont les techniciens ne parlent pas, c’est le scénario fondé sur une réaction du peuple grec qui refuserait le radicalisme de l’équipe dirigeante. D’où l’idée nouvelle d’un référendum lancée par Alexis Tsipras pour savoir qu'elle doit être la stratégie. Alors qu’il y a deux ans, les chefs d’état et de gouvernement européens étaient violemment contre tout référendum sur l’avenir d’un pays dans la zone euro, ils sont plutôt favorable aujourd hui que le peuple grec soit autorisé à trancher. Ils ont fait dire à Athènes, « Chiche allez-y !!! ». Les sondages commencent à être  mauvais pour l’équipe en place. En trois mois de pouvoir,  il a perdu l’essentiel de sa crédibilité. Et la saison touristique s’annonce tellement médiocre que les professionnels du tourisme

La solution en Grèce pourrait donc venir du peuple lui-même qui reviendra alors sur le vote qui avait porté Alexis Tsipras  au pouvoir. Quelle leçon !!! Quel temps de perdu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 13/05/2015 - 22:39
@Anguerrand ce n'est pas Syriza qui a accumulé la dette grecque!
C'est l'alliance des technocrates européens avec les banquiers prêteurs et les politiciens corrompus qui ont précédé, beaucoup de gauche, un peu de droite, l'UMPS grec, en somme...Syriza hérite d'une situation ubuesque où on demande aux Grecs de rogner sur plus de 20% de leur pouvoir d'achat pour payer la gabegie des socialistes qui les ont précédés...on comprend que ça énerve! Si Syriza avait eu le courage d'un parti patriote comme le FN, il serait sorti de l'UE, après négociation, et il aborderait l'été des Cyclades avec une belle monnaie toute neuve, fortement dévaluée par rapport à l'Euro, et fortement attractive pour les estivants allemands, scandinaves, français... En dix ans ils auraient purgé la dette des UMPS, mais ils sont trop gauchistes pour abandonner l'UE qui les a corrompus.
zouk
- 13/05/2015 - 14:46
GRECE
Aucun de ces 3 scénarios n'est plausible. Concluons donc: si la Grèce veut se suicider, nous ne pourrons rien, alors? Laissons faire
Anguerrand
- 13/05/2015 - 11:52
Mais Vangog votre parti a soutenu Syriza!
Le duo Philippot- MLPS ( la vice présidente du FN !) ont soutenu Syriza, afin de faire la même politique en France. Et patatra vous changez d'avis, vous accusez ceux que vous avez soutenu, voire idolâtré ,décidément au FN ça devient une habitude de se renier et de trahir ceux que l'on a idolâtré; JMLP hier, Syriza aujourd'hui et demain?....La prochaine trahison serait à coup sûr sur votre programme économique irréalisable si jamais le FN arrivait au pouvoir. Dieu nous en garde avec l'énarque gaucho Philippot!