En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

03.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

06.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Histoire belge
Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants
il y a 4 heures 57 min
pépites > Politique
Précarité
Coronavirus : Jean-Luc Mélenchon demande la suspension des loyers pour les particuliers
il y a 6 heures 21 min
pépites > Europe
Pertes
Chaque mois de confinement fera perdre "entre 2,5 et 3% de PIB" à l'Europe, prédit Thierry Breton
il y a 7 heures 29 min
pépite vidéo > Culture
Vogue
Un live inédit de Madonna, filmé à Nice en 1990, a été dévoilé
il y a 8 heures 5 min
pépite vidéo > France
Industrie
Plongée au coeur du premier fabricant français de gel hydroalcoolique, qui a multiplié sa production par neuf
il y a 9 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX vient de dévoiler le guide d'utilisation du Starship ; Mars Helicopter : la genèse du premier engin volant dans l'atmosphère de Mars
il y a 11 heures 2 min
décryptage > France
Libertés publiques

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

il y a 11 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

​Voué aux chats

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Economie
Ne rien cacher

La bourse ou la vie-rus ?

il y a 12 heures 10 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Le Coronavirus grippe (aussi) les énergies renouvelables
il y a 12 heures 30 min
pépites > Consommation
Coincés en France
Les ventes de tabac en hausse de 30%... à cause des frontaliers qui ne peuvent plus se fournir à l'étranger
il y a 5 heures 40 min
pépites > Politique
Solidarité
Pour financer la santé et l'agriculture, Guillaume Peltier (LR) propose de supprimer des RTT
il y a 6 heures 49 min
pépite vidéo > Religion
Confiné
Le pape célèbre la messe des Rameaux sans fidèles, pour cause de Covid-19
il y a 7 heures 49 min
décryptage > Société
Nouveau monde

Vie par temps de pandémie : combien de temps mettons-nous à intégrer vraiment une nouvelle réalité ?

il y a 8 heures 15 min
pépites > Terrorisme
Ennemi intérieur
Attaque à Romans-sur-Isère : trois Soudanais en garde à vue
il y a 10 heures 6 min
décryptage > Terrorisme
Opportunisme

Attaque islamiste de Romans-sur-Isère : la pandémie n'arrêtera pas les attentats... bien au contraire

il y a 11 heures 16 min
décryptage > France
C'est quand même bien loin du Soudan

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

il y a 11 heures 49 min
décryptage > International
Et pendant ce temps-là...

Syrie : Rapports conflictuels entre la Turquie et les rebelles à Idlib

il y a 12 heures 5 min
décryptage > International
L’étrange virus

Covid-19 : de la catastrophe à la crise

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Société
Lourde casquette

Pourquoi qualifier les médecins et autres travailleurs du « front » de héros n’est pas forcément leur rendre service

il y a 12 heures 39 min
© Reuters
François Hollande a décidé de ne plus rien faire.
© Reuters
François Hollande a décidé de ne plus rien faire.
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

A partir de maintenant, François Hollande va dormir pendant deux ans

Publié le 27 avril 2015
Les milieux d’affaires français sont découragés. François Hollande a pris la décision politique de ne plus rien décider. C’est la seule façon pour ceux qui le conseillent de retrouver une chance d’être réélu. La question est désormais de savoir si Manuel Valls va, lui aussi, accepter de rester immobile.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les milieux d’affaires français sont découragés. François Hollande a pris la décision politique de ne plus rien décider. C’est la seule façon pour ceux qui le conseillent de retrouver une chance d’être réélu. La question est désormais de savoir si Manuel Valls va, lui aussi, accepter de rester immobile.

Les milieux d’affaires français et européens sont, non seulement découragés, mais catastrophés. Ils savent depuis quelques jours que le président de la République a demandé à ses ministres d’arrêter tous les travaux de réformes susceptibles de déranger un segment de clientèle. On va donc faire voter en deuxième lecture la loi Macron, on termine de découper la loi Santé et on rabote la loi sur le dialogue social de François Rebsamen. Il n’y aura donc plus de grandes reformes présentées au parlement dans les deux ans qui viennent.

Tout se passe comme si le Président avait mis le pouvoir en vacances. Il ne fera rien pour redresser les finances publiques, pas question de braquer les fonctionnaires. Il ne fera pas la réforme de l’éducation nationale qu’il avait demandée à Najat Vallaud-Belkacem. Il n’interviendra surtout pas au niveau européen parce qu’il sait, où il croit, que les Français ont une peur fétide d’une Europe fédérale. Quant à la transition énergétique, il en parlera beaucoup mais il en fera le moins possible pour ne braquer ni les contribuables, ni les écologistes.

François Hollande va se concentrer sur trois domaines.

La  politique intérieure et la lutte contre le terrorisme. Les Français veulent avoir le sentiment d’être protégés, donc on parlera beaucoup des risques d’attentats, de tous les attentats qui ont été déjoués au dernier moment grâce à l’habileté de nos gouvernants et du ministère de l’Intérieur. On parlera aussi de l’identité nationale pour faire plaisir à tous ceux qui de gauche sont allés au Front National.

La politique étrangère en lien avec le terrorisme. Le Président va donc passer beaucoup de son temps à surveiller la situation en Afrique, au Proche et Moyen-orient.

La politique politicienne va occuper le plus clair de son temps. Il va d’abord falloir gérer le congrès du PS et obtenir un rassemblement autour de la majorité présidentielle. Le ralliement de Martine Aubry a changé la donne. Reste à calmer les frondeurs. On y parviendra, ils n’ont pas d’autre choix. Apres le congrès du Parti socialiste, le Président va ouvrir des grandes manœuvres pour empêcher la tenue de primaires au PS, il va tout faire pour que sa candidature à la présidentielle soit légitime.

Le plus dur sera d'éviter une candidature du Front de gauche et du mouvement écologiste. Dans ce cas, la dispersion des voix au premier tour de la présidentielle met le Président en risque de ne pas être au second tour. Cela dit, les amis de François Hollande ne vont pas être absents du débat à droite. Leur objectif est bien sûr de faire les yeux doux aux centristes pour obtenir une candidature Bayrou, laquelle gênerait Nicolas Sarkozy pour s’imposer au deuxième tour face à Marine Le Pen.

Voilà en gros ce à quoi on peut s’attendre comme spectacle politico-politicien dans les mois qui viennent. La question est de savoir ce que vont faire les membres du gouvernement. La réponse est RIEN. Ils ne doivent rien faire surtout rien faire. C’est d'ailleurs tout à fait à la portée de la majorité des ministres, sauf que ça n’est pas forcément leur intérêt.

Michel Sapin va être obligé de donner des gages à Bruxelles si on ne veut pas que la France se fasse taper sur les doigts. Il va donc falloir trouver des astuces comptables pour présenter des comptes améliorés mais structurellement en déficit. Bref, il va devoir bouger en apparence pour que rien ne change.

Emmanuel Macron va être bloqué au niveau des vraies réformes libérales. Il peut s’en sortir en faisant croire aux milieux d’affaires et à Bruxelles qu’il reste l’homme des réformes et de l’entreprise dont on a besoin pour créer de la richesse.

Manuel Valls est dans une situation beaucoup plus problématique. Il avait participé aux primaires socialistes, il était donc présidentiable. Il a depuis conforté ce statut en se présentant comme le seul homme de gauche capable d’incarner une certaine modernité et capable d’assumer les mutations liées à l’Europe et à la mondialisation.

Le problème, c'est que ce statut passait aussi par son action politique de réforme. Manuel Valls, pour être crédible, doit prouver qu'il est capable de réformer le pays en cohérence avec les valeurs de gauche. En stérilisant l’action, le président de la République empêche Valls de démontrer son talent de réformateur.

Manuel Valls ne démissionnera pas avant la fin de son mandat. En revanche, il peut changer de registre politique et se placer davantage au service de la société civile et travailler à la sécurité comme il le faisait comme ministre de l’Intérieure plutôt que de se positionner comme le gouvernant au service de l’appareil économique chargé de promouvoir des réformes de performances que, de toute façon, le Président ne le laisserait pas faire.

François Hollande peut, avec cette stratégie, réunir toutes les cartes dans sa main avec un PS assez obéissant. Un premier ministre qui va prendre son mal en patience et une situation économique qui va s’améliorer alors qu’il n'y est pour rien. La France va profiter de la reprise en Europe.

François Hollande a beaucoup de chance. Trop peut-être pour mériter d’en toucher les dividendes. Ceci étant, la conjoncture peut aussi nous apporter de mauvaises surprises. L’Europe n’est pas à l’abri d'une nouvelle secousse venue de Grèce. La France n’est pas à l’abri d’un retournement des taux d’intérêt. François Hollande a beaucoup de chance, mais il ne les a pas toutes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

03.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Pourquoi le préfet de police de Paris ferait mieux d’organiser les déplacements utiles plutôt que de menacer les Français

06.

Chine : des marchés d’animaux sauvages auraient réouvert

07.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pguillermo
- 28/04/2015 - 08:57
On fait vraimen trop d'honneur à François Hollande
Je pense qu'à partir de maintenant y aura rien de plus qu'avant.
La bête continuera d'hiberner si l'on espère des réformes structurelles et la reconstruction du pays.
Par contre à l'image d'un Staline comateux mais qui avait vaguement ré-ouvert une paupière, au poste où il est Hollande garde bien tout son pouvoir de nuisance pour continuer à distiller sa haine viscérale des français de souche et de tout ce qui s'en rapproche, à commencer par les catholiques.
Je pense qu'avant de se faire mettre un bon coup de pied dans son gros cul par l'électeur, FH va tenter de savonner au maximum la planche pour son successeur et faire que le pays soit salopé au maximum.
Je suis un peu sidéré par certains auteurs ou commentateurs. J'ai l'impression qu'ils attendent encore d'Hollande des mesures de fond que l'on est en droit d'attendre de tout président normal. Je me dis qu'ils n'ont pas complètement mesuré le pouvoir de haine et de nuisance qui suinte de tous les pores du personnage, ainsi que de sa clique, de l'actuel PS et de la secte qui les inspire. Hollande et sa clique ne sont absolument pas là pour construire. D'ailleurs, même s'ils voulaient ils en seraient 100% incapables
Vincennes
- 28/04/2015 - 01:04
Ca fait TROIS ans qu'il dort..... alors 2 ans de plus
il nous reste à prendre notre mal en patience et compter ce que son incompétence et celle de ses Ministres aussi nuls que lui +ses fredaines vont coûter
Haddock36
- 27/04/2015 - 20:26
Etat comateux
I serait peut-être temps de se demander s'il faut le débrancher.