En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

04.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

03.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 1 heure 23 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 3 heures 26 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 5 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Hélène Cixous ou l’empire des nuances

il y a 5 heures 10 min
décryptage > Education
Signes de faiblesses et de lucidité

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

il y a 5 heures 32 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Intégration et inégalités : comment la pensée décoloniale s’est propagée au sein des banlieues

il y a 5 heures 49 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Survivre : la quête de l’espèce humaine face aux multiples menaces

il y a 5 heures 51 min
décryptage > Politique
LFI (La France Islamiste)

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Société
Dangers du siècle

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

il y a 5 heures 57 min
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 21 heures 35 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 3 heures 10 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 4 heures 45 min
décryptage > International
Coup diplomatique

Du blé contre la reconnaissance d’Israël par le Soudan

il y a 5 heures 6 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Climatisation à moindre impact : de nouvelles peintures pour bâtiments pourraient permettre de rafraîchir les immeubles
il y a 5 heures 17 min
décryptage > Histoire
Latrines

Des archéologues fouillent les restes de toilettes médiévales afin de mieux comprendre l'impact de notre régime alimentaire sur notre santé

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

il y a 5 heures 50 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’absence de débouché politique face à la colère du peuple

il y a 5 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron : de la réforme à la transformation

il y a 5 heures 53 min
décryptage > Société
Etat profond

QAnon contre Antifas : pour de plus en plus de gens, la vérité est ailleurs. Et le problème est qu’ils ont partiellement raison…

il y a 5 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 21 heures 55 min
Zone franche

Prix de l’immobilier à Paris : +21,3% sur un an et ça n'est pas fini…

Publié le 26 octobre 2011
Paris est cher parce qu’il est beau, tout petit, presque intégralement construit et que des millions de gens en France et dans le monde rêvent de s’en payer un morceau.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paris est cher parce qu’il est beau, tout petit, presque intégralement construit et que des millions de gens en France et dans le monde rêvent de s’en payer un morceau.

Crise ou pas crise, les prix de l’immobilier parisien continuent de progresser. Sans doute moins rapidement que par le passé, OK, mais à +21,3% sur un an et +0,8% sur le seul mois d’août, la hausse reste vigoureuse.

C’est bien simple, pour s’offrir un mètre carré dans la capitale, c’est désormais 8 350 euros qu’il faut débourser. Et encore : il s’agit là d’un mètre carré « moyen », probablement orienté au nord, à « rafraîchir » et privé d’ascenseur.

Les Cassandre annonçant la « mère de toutes les corrections » depuis bientôt dix ans en sont pour leurs frais, si l’on ose dire, même si l’annonce d’une catastrophe qu’on renouvelle chaque année finira bien un jour par se révéler justifiée. Demandez à Elizabeth Teissier si deux ou trois de ses prédictions n’ont pas été confirmées en 35 ans d’observation de la Grande Ourse…

Bon, pour DSK, dont elle prévoyait la victoire à la primaire PS, elle s’est méchamment plantée mais ça ne l’empêche pas d’en rajouter une louche à l’occasion :

« Il est vrai que je me suis laissée emporter en zappant les influx de mai 2011. Je suis restée fixée sur les grands cycles et je continue de croire que celui de Jupiter/Pluton continuera de porter DSK ».

Pff, elle devrait pourtant le savoir, qu’on ne zappe pas les influx du mois de mai comme s’il s’agissait d’un bête tunnel de pub d’avant JT…

Entasser 12 millions de personnes dans un espace prévu pour 2 ?

8 350 euros pour un mètre carré moyen, c’est sûr, ça n’autorise pas beaucoup de salariés tout aussi moyens à s’installer juste en-dessous de la tour Eiffel. Et l’on comprend assez bien qu’ils fassent un peu la tête, en montant dans le RER direction Marne-la-Vallée le soir après l’turbin…

La question à 83 500 euros (soit le prix d’une chambre de bonne de 10 m2 avec toilettes sur le palier dans le XVIe arrondissement), c’est : comment faites-vous tenir douze millions de franciliens dans un espace fermé tout juste capable d’en accommoder le cinquième ? Ce qui est rare est cher et c’est précisément une désirabilité de Paris intra-muros supérieure à celle de Bobigny-centre qui explique la différence de prix entre les deux communes.

On pourrait bien sûr raser le bâti historique pour le remplacer par quelques centaines de tours en béton (c’est exactement ce que prévoyait le « plan Voisin » du Corbusier), histoire d’entasser un maximum de monde et de faire baisser les prix... Mais un Paris transformé en Sarcelles serait-il toujours aussi désiré par nos amis de Marne-la-Vallée ? Pour ne rien dire de nos amis de New York, de Milan ou de Tokyo, qui représentent entre 7 et 10% des acquisitions (et près de 30% pour le résidentiel de luxe).

Paris est cher parce qu’il est beau, minuscule (105 km2), presque entièrement construit et que tout le monde en veut un morceau. On peut toujours récupérer les friches London-style et construire encore quelques HLM dans les dernières dents creuses (le taux de 20% prévu par la loi SRU est en passe d’être atteint) ; on peut aussi tenter de l’intégrer davantage à son agglomération en rendant ce qui est au-delà du périphérique plus attractif. Mais pour le reste…

Allez, je vous fais un Élizabeth Teissier immobilier pour 2012 : la Grèce et le Portugal peuvent bien mettre la clé sous la porte et la BNP être rachetée par une caisse d'épargne chinoise, le mètre carré parisien touche les 10 000 euros (et si je me suis planté, je dirai que j’ai zappé les influx de mai : ça marche toujours).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
New
- 27/10/2011 - 02:01
Hughes Serraf a raison...
....les prix ne baisseront pas à Paris. Même si les écarts justifiés entre l'est et l'ouest vont se renforcer après avoir presque disparu. Quelques pistes : 1/ inciter les bureaux parisiens à migrer extra muros 2/ être audacieux : bâtir sur le périphérique et sur des zones inoccupées ((friches SNCF) 3/ envoyer en province certaines administrations ...
texarkana
- 26/10/2011 - 14:34
La population augmente..
...et le bâti ne s'accroit pas en proportion (pourtant les chantiers et les nuisances qui les accompagnent ne manquent pas). Si on veut continuer à augmenter la population de la mégapole, un jour ou l'autre il faudra construire aux bois de Boulogne et Vincennes...
Slovan
- 26/10/2011 - 14:01
@Hugues Serraf
Les prix donnés par les notaires se basent sur des finalisations de ventes dont la négociation s'est déroulée en moyenne 3 mois avant le mois d'étude. Donc la "hausse" des prix du mois d'août correspond à une hausse qui a eu lieu en.. mai !!
Sauf qu'entre temps, cet été, les prix ont baissé à Paris quand on regarde les promesse d'achat.
A vouloir faire le journaliste touche-à-tout...