En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

02.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

05.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

06.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

07.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 4 heures 50 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 8 heures 44 sec
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 9 heures 2 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 11 heures 16 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 13 heures 48 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 14 heures 50 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 17 heures 20 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 18 heures 2 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 18 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 5 heures 5 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 8 heures 27 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 10 heures 24 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 12 heures 35 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 15 heures 46 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 17 heures 39 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 18 heures 28 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 18 heures 45 min
Nationalisme helvète

Elections : la Suisse en proie à une fièvre populiste

Publié le 24 octobre 2011
En Suisse, dimanche, l’UDC -droite nationaliste- devrait recueillir 30% des votes aux élections fédérales tandis que les autres partis gouvernementaux perdront des voix, selon le baromètre électoral de la SSR. L’UDC devrait récupérer un second siège au Conseil fédéral et lancer de nouveaux référendums concernant l'immigration qui est le premier sujet d'intérêt des Suisses.
Michel Jeanneret
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Jeanneret est le rédacteur en chef de l’hebdomadaire suisse L'Illustré. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Suisse, dimanche, l’UDC -droite nationaliste- devrait recueillir 30% des votes aux élections fédérales tandis que les autres partis gouvernementaux perdront des voix, selon le baromètre électoral de la SSR. L’UDC devrait récupérer un second siège au Conseil fédéral et lancer de nouveaux référendums concernant l'immigration qui est le premier sujet d'intérêt des Suisses.

Atlantico : Selon les derniers sondages, l’UDC, la droite nationale suisse, est annoncée ce dimanche à un score inédit de 30% aux élections législative. A quoi est dû, selon vous, ce succès aux élections législatives ?

Michel Jeanneret : C’est une tendance que l’on retrouve dans d’autres pays européens. Elle est née de la conjonction de plusieurs facteurs. La Suisse est un pays qui a relativement peu de problème. On a un taux de chômage de 3,9% -ce qui ne paraît pas énorme par rapport à nos voisins. Mais certains indicateurs disent pourtant qu’il y a un changement. Un récent Baromètre nous disait que la Suisse n’était plus un pays plus sûr que les autres. Nous avons un nouveau problème de sécurité chez nous.
Face à cela, vous avez une gauche - le Parti socialiste - qui depuis longtemps sous-estime le ras-le-bol de la population. Le centre-droit, de son côté, n’a pas vraiment de programme ni de foie politique. Les Verts libéraux ne convainquent pas avec leur programme de niche.
Pour eux, c’est un désastre annoncé dimanche. Les seuls à s’en sortir seront les nationalistes qui devraient être en légère hausse - soit environ 30%.


A quoi attribuez-vous ce succès ?

L’UDC est un parti qui polarise grâce à des thèses assez extrêmes telles que, par exemple, le renvoi des étrangers criminels. L’UDC tient un discours simplificateur - et perçu comme tel par une partie de la population. Mais cela veut tout de même dire qu’un Suisse sur trois adhère aux thèses de l’UDC ! En France, on n’en est pas là ! Le Front national est beaucoup moins implanté en France... Pourtant on est sur des thèses tout aussi extrêmes, d’ailleurs le FN a cité plusieurs fois l’UDC en exemple ; notamment dans leur votation gagnée pour interdire la construction de minarets en Suisse.


Justement que reste-t-il du dernier coup d’éclat de l’UDC avec ce référendum contre la construction de minarets ?

Dans les faits rien ne s’est passé. Et c’est justement tout le problème. Il y avait un seul permis de construire en Suisse concerné par cette loi pour laquelle on a fait voter des millions de Suisses... C’était du marketting politique pour faire connaître leur thèse et pour répandre cette peur sur laquelle  l’UDC surfe extrêmement bien et atteint ici des sommets !
Dans le “Baromètre des préoccupations”, 25% des Suisses sont préoccupés par le phénomène migratoire ! Les autres préoccupations viennent loin derrière : 13% sont inquiets par les questions de l’énergie, 12% par la récession et 7% par le chômage. Ainsi, ce phénomène migratoire, cette violence avérée liée à la migration, aux centres de détention, aux requérants d’asile qui créent un certain nombre de problèmes, est sous-estimé par les adversaires de l’UDC qui ne font que la renforcer...


Les Suisses sont inquiets par la violence, le sont-ils aussi aussi face aux scores de l’UDC ?

On note trois sortes de Suisses. Les premiers - à gauche comme à droite - trouvent simplement inadmissibles les propos de l’UDC et estiment qu’ils ne sont pas fondés sur des réalités. Un second groupe est acquis à ces thèses. Enfin, une troisième partie est acquise au vote protestataire. J’ai le sentiment que c’est justement sur cette dernière partie que l’UDC a gagné parce que, malgré les victoires des années précédentes et malgré le fait que l’UDC soit le parti majoritaire, les choses n’ont pas vraiment changé. Et je pense que cela ne fait que les renforcer. Au bout d’un moment, pour montrer son ras-le-bol, on va voter UDC. Il est vrai que quand est contestataire en Suisse, on ne peut pas voter à gauche ou pour les libéraux, le Centre droit ou les Verts ! Quand on a peur de l’immigration, comme un Suisse sur quatre : on vote UDC. Son discours est très bien passé. Ce vote protestataire prend de plus en plus de place...


Quelles seront les conséquences dans l’hypothèse annoncée que l’UDC dépasse les 30%, elle atteindra un score jamais atteint depuis des décennies...

La première conséquence touchera évidemment notre gouvernement. Notre gouvernement suisse est très consensuel. Tous les partis majoritaires y sont représentés. On n’a pas d’alternance comme en France. Les choses avancent un petit peu moins vites. L’avantage étant que, lors d’un changement de majorité en Allemagne ou en France, vous avez tendance à défaire ce que les autres ont fait et inversement... Notre système est sans doute plus stable mais il évolue plus lentement. Si les 30% de l’UDC sont confirmés, on imagine difficilement comment l’UDC pourrait ne pas récupérer un deuxième siège.
Le seconde conséquence se jouera autour du “droit d’initiative” (les référendums, NDLR) très fort en Suisse. L’un des derniers exemples de “droit d’initiative populaire” fut, justement, le vote sur l’interdiction des minarets, lancé par une petite formation d’extrême-droite reprise par l’UDC.
J’ai le sentiment que le système suisse est si consensuel, que l’impulsion politique des organes -que sont le parlement et le gouvernement- ne va pas évoluer et ira trop lentement. Et l’UDC forte de son succès électoral va probablement lancer beaucoup d’initiatives populaires pour restreindre -notamment- le droit d’asile. on peut prévoir une radicalisation politique assez forte et qui se sentira légitimée par le vote populaire. Elle sera capable de lancer en 2012 des droits d’initiative qui pourraient bien receuillir l’approbation des Suisses ! Elle pourrait faire voter le peuple sur les restriction du droit d’asile, estimant que sa première initiative a été mise en place de manière un petit peu trop molle par les instances législatives.

 

Note du lundi 24 octobre : Contrairement à toute attente, l'UDC n'a pas dépassé les 30% des voix, obtenant seulement 25,9% contre 28,9% il y a quatre ans.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (26)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
carasco jean-claude
- 24/10/2011 - 15:29
Le peuple Suisse
En Suisse, le SOUVERAIN, c'est le peuple. C'est lui qui décide.
Le peuple a toujours raison quand il s'exprime, même contre l'assemblée fédérale ou le gouvernement.
Il n'existe pas d'alternance politique comme en France, on est dans le consensus et là on est dans une collaboration intelligente pour faire avancer les problèmes en prenant en compte les idées de l'adversaire politique.
benj117
- 24/10/2011 - 12:08
JokerA, l'islam n'a pas besoin des politiques pour faire peur!!
En effet, les politiques ( qu'ils soient de gauche ou de droite, bien sur) ne sont sont pas entourés de musulmans à tout va!! Et s'ils en ont quelques uns dans leur entourage, ce ne sont surement pas les memes que dans mon quartier!!
marco06
- 24/10/2011 - 11:59
LIBERTE
si en France nous pouvions aussi nous les citoyens donner le sens que l'on veut à notre vie, je pense qu'on se rapprocherait de la votation des Suisses... Ras le bol de tous ces messages ou l'on est traités de racistes tout simplement parce qu'on a les yeux ouverts sur la réalité et que bien des politiques essaient de nous voiler la vue...