En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

05.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

06.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 2 heures 31 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 9 heures 37 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 9 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 10 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 10 heures 32 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 11 heures 4 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 12 heures 7 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 13 heures 23 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 13 heures 45 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 14 heures 1 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 8 heures 34 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 9 heures 48 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 10 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 10 heures 29 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 10 heures 44 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 11 heures 26 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 13 heures 12 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 13 heures 55 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 14 heures 8 min
© Reuters
© Reuters
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

Mais qui a dit que le chômage pouvait reculer ?

Publié le 26 mars 2015
Le nombre de demandeurs d'emploi a recommencé à grimper en février. Beaucoup pensaient que l’amélioration de janvier annonçait le printemps de l’emploi, puis le redressement. Que n’a-t-on pas entendu encore, le week-end dernier où la gauche annonçait la sortie de crise pour limiter les dégâts électoraux.
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le nombre de demandeurs d'emploi a recommencé à grimper en février. Beaucoup pensaient que l’amélioration de janvier annonçait le printemps de l’emploi, puis le redressement. Que n’a-t-on pas entendu encore, le week-end dernier où la gauche annonçait la sortie de crise pour limiter les dégâts électoraux.

En janvier, le gouvernement n’avait pas cessé de claironner la sortie de crise. Un mois plus tard, en plein combat électoral qui est perdu d’avance, la gauche doit encaisser une nouvelle claque sur l’emploi.

Le miracle attendu et annoncé n’a pas eu lieu. Le chômage n’a pas reculé. Alors, comme à son habitude, le ministre du Travail minimise le problème. François Rebsamen va même jusqu’à se féliciter d’une baisse du chômage chez les jeunes. Mais de là à dire que les chiffres cumulés sur janvier et février sont encourageants, il y a encore de la marge. On sent que la gauche est en campagne électorale et que l'on peut encore un peu maquiller les chiffres.

Le plus important, c’est le commentaire de Manuel Valls : "Nous savons parfaitement, et nous le savions, que tant que nous n'avons pas une croissance plus forte, autour de 1,5%, il est difficile de créer de l'emploi."

Manuel Valls a raison : le système économique français ne crée pas d’emplois avant de dépasser une croissance de 1,5%. Ce qui est inquiétant dans son commentaire, c’est qu'il semble imputer la source du chômage au déficit de croissance sans pour autant préciser que le déficit de la croissance est imputable, à notre propre politique économique.

Notre problème est là. Tous les autres pays de la zone euro ont retrouvé le chemin de la sortie de crise. La plupart l’ont socialement payé très cher, mais la productivité de leur entreprise à regagner des points. Donc de la création de valeur, donc de l’activité et de la croissance. Tous les pays de la zone euro ont accepté une sorte de dévaluation de leurs coûts de production ce qui les a fait redémarrer.

Ce que Valls ne dit pas, c’est que la France a refusé cette dévaluation en oubliant les réformes de structure et la baisse des dépenses publiques. La France a demandé à ce que ce soit la BCE qui procède à une dévaluation de la monnaie. La BCE l’a fait à un moment où la France n’était pas en mesure d’en profiter. Compte tenu de la baisse de l’euro, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne vont pouvoir remonter les salaires et les revenus en général, ce qui va booster la demande intérieure.

Ce qui est étonnant, c’est que Manuel valls, qui était l’avocat de cette économie de l’offre, n’en a pas dit un mot. Il reprend l’explication de François Hollande qui compte sur les vents de l’extérieur et la croissance venue d’ailleurs. A croire que le discours de François Hollande est contagieux.

Tant que l'on n'aura pas assaini la structure des dépenses publiques, tant que l’on n'aura pas amélioré la productivité des entreprises, le chômage ne se redressera pas, ou alors très mollement et très lentement.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 27/03/2015 - 10:49
Petit boulot
Mr Sylvestre persiste à fidèlement remplir le ''petit boulot'' pour lequel il est rémunéré : son article contient au moins une discrète allusion au ''Miracle de l'Austérité Allemande'' ! Dans la situation actuelle, c'est devenu totalement grotesque, à se rouler par terre en pleurant de rire, mais cela réjouira au moins quelques ''papys de droite'' sur Atlantico et cela les convaincra de poursuivre leur abonnement !
phegp
- 26/03/2015 - 17:03
Cerise sur le gâteau, la dette...
atteint aujourd'hui 95% du PIB. Mais le dramatique évènement de l'A320 aide à masquer tout ça. Et Bouffon 1er va aller faire sa marche en Tunisie !
jmpbea
- 26/03/2015 - 16:12
Ils le SAVAIENT....
Et le petit gros en a fait son drapeau de campagne....tout faux depuis le début....ça va l'emmener dans la tombe....ils sont menottés aux montants du lit socialiste..on ne bouge plus et on attend ...la croissance démarre chez ceux qui ont fait les réformes nécessaires et douloureuses...lui ne peut plus les faire..plus le temps...ça demande au moins trois ans d'incubation au stade où nous en sommes...