En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 2 heures 26 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 5 heures 41 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 9 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 11 heures 32 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 13 heures 45 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 14 heures 35 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 15 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 16 heures 56 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 3 heures 16 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 6 heures 28 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 10 heures 40 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 12 heures 2 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 13 heures 30 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 15 heures 23 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 16 heures 28 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 17 heures 12 min
© Reuters
© Reuters
L'édito de Jean-Marc Sylvestre

Angela Merkel a décidé de sauver la Grèce

Publié le 24 mars 2015
La chancelière a reçu lundi le premier ministre grec Alexis Tsipras. Au terme d’un entretien très serein, dit-on, les deux chefs d’État se seraient mis d’accord pour cesser les attaques réciproques et trouver une solution à la fois politique et financière au blocage grec. En attendant, Athènes aura de l’argent jusqu’au 8 avril.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La chancelière a reçu lundi le premier ministre grec Alexis Tsipras. Au terme d’un entretien très serein, dit-on, les deux chefs d’État se seraient mis d’accord pour cesser les attaques réciproques et trouver une solution à la fois politique et financière au blocage grec. En attendant, Athènes aura de l’argent jusqu’au 8 avril.

C’est Angela Merkel elle-même, qui a sifflé la fin d’un conflit aussi ridicule que dangereux. Elle a invité le premier ministre Grec à lui rendre visite. Avant cela elle s’était assurée que le ministre de l'économie Yanis Varoufakis ne mettrait pas les pieds à Berlin et que dorénavant ce serait les ministres des affaires étrangères qui règleraient les questions de détails, ce qu’ils ont fait dimanche soir en toute sérénité et discrétion. A commencer par le dossier glauque des dommages de la dernière guerre.

Dans les faits, la chancelière allemande a obtenu que les dirigeants grecs cessent leurs attaques puériles et ridicules à l’encontre du peuple allemand, qualifié de nazi dans la presse. Elle a aussi obtenu que le premier ministre s’aligne sur les engagements qui avaient été pris par le gouvernement précédent, ce qui veut dire que la Grèce va devoir retarder la présentation ou l’application des mesures et des promesses qui coûteraient de l’argent au budget.

Enfin, la chancelière a expliqué très calmement que la zone euro ne pouvait pas se réformer pour s’adapter aux facéties électorales de la gauche radicale, mais qu'à un moment un gouvernement responsable se devait, tout en respectant le verdict de urnes, de respecter aussi les traités internationaux.

En contrepartie, Angela Merkel a compris que le gouvernement grec avait un problème de survie à très court terme et qu’il lui fallait trouver de l’argent jusqu'au 8 avril, date à laquelle les engagements du gouvernement grec seront confirmés et alors la tranche de 7 milliards pourra être versée.

Si les engagements pris hier soir n’étaient pas confirmés, la situation deviendrait très critique… on entrerait dans un nouvel épisode psychodramatique qui pourrait alors conduire au désastre.

En attendant, la Grèce pourra payer ses fonctionnaires, l’Allemagne garantissant semble-t-il les traités. En prime, Angela Merkel a demandé à son ministre des affaires étrangères de rouvrir le dossier des indemnités de dommages de guerre que les nouveaux dirigeants avaient brandi, et de le présenter à Berlin, alors que tout le monde pensait que ce problème avait été réglé. Pour Alexis Tsipras, la question est moins financière que politique.  

A priori, Angela Merkel est décidée à trouver une solution. Non pas parce qu’elle craint une sortie de la Grèce de l’euro. Elle s’y est préparée et l’ensemble de la zone euro aussi. Mais elle veut sauver la Grèce parce qu’elle considère à juste titre que sa sortie serait désastreuse sur le plan politique.

D’abord désastreuse pour l’Allemagne qui serait jugée responsable de cette éviction. Ensuite désastreuse pour la zone euro dans son ensemble, avec des effets très négatifs sur le marché des changes. Enfin désastreuse pour l’économie grecque à la veille d’une saison touristique qui s’annonçait plutôt bien. Les Allemands sont des gros clients de la Grèce au mois de juillet et d’août. Un clash violent aurait détourné les touristes vers une autre destination et privé la Grèce de ressources dont elle a besoin.

Le feuilleton grec est-il donc entré hier soir dans une phase de négociation plus soft ? Finis les échanges verbaux injurieux et violents, finies les menaces imbéciles, place à la recherche de compromis. Le plus intéressant c’est que cette négociation se fait à l’abri des caméras de télévision. Que Bruxelles laisse faire le seul partenaire de la zone euro qui peut payer.

On a enfin compris à Athènes comme à Bruxelles et dans les autres capitales d’Europe, que les problèmes graves ne pouvaient être traités que sérieusement par des gens sérieux, et surtout pas sous la pression de la rue. On a aussi compris que seuls les résultats comptent, peu importe la forme. On est plus en campagne électorale. Une petite leçon de pragmatisme. Ca ne fera de mal à personne.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

03.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 25/03/2015 - 10:06
ce qu'il faut en conclure
c'est que la Grece est utile à l'Europe , et devinez pourquoi, moi j'ai ma petite idée .
Nin@
- 24/03/2015 - 17:59
bizarre autant qu'étrange.
oui tout ça pour ça, en effet. Cela donne une étrange impression de manipulation de part et d'autre, de mensonges. Je doute de la leçon de pragmatisme. Mais bon...on peut rêver
Anguerrand
- 24/03/2015 - 08:48
Tout ça pour ça...
Apres tous les mensonges de Syriza soutenu par MLP la Grece va devoir continuer la politique du gouvernement précédent. Que sont devenues les promesses de Tsipras? Effacés d'un trait, MLP fera bien entendu de meme ( retraite à 60 ans, augmentation des salaires de 200€, recrutement de fonctionnaires) MLP ment car le tout est irresponsable car irréalisable.