En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

ça vient d'être publié
pépites > France
Nouveau délai
Coronavirus : Gérald Darmanin précise le calendrier et le décalage de la déclaration d'impôts
il y a 33 min 10 sec
décryptage > Economie
Solidarité nationale

Appel de l’Etat aux dons pour les plus affectés par le Coronavirus : et la France inventa le Fisc fucking

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Europe
Nouvel épicentre de la pandémie

L’Union européenne en réanimation : pronostic vital engagé

il y a 2 heures 54 min
décryptage > Société
Contagion

Petites prévisions sur l’impact du Coronavirus sur les inégalités

il y a 3 heures 53 min
décryptage > Santé
Crise silencieuse

Coronavirus : le défi des corps (contagieux) des malades décédés

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Politique
Stratégie offensive

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

il y a 4 heures 52 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

il y a 5 heures 27 min
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 14 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 18 heures 10 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 19 heures 39 min
pépite vidéo > Société
Ministère de l'Intérieur
Violences conjugales : un numéro d'urgence est dorénavant accessible par un simple SMS
il y a 1 heure 5 min
décryptage > Politique
LR

Aurélien Pradié : "Non, je ne suis pas anti-libéral"

il y a 2 heures 12 min
décryptage > International
Campagne électorale

Les élections américaines face à l’émergence d’un nouveau candidat : le coronavirus

il y a 3 heures 33 min
décryptage > International
Il paraît que c’est de l’humour

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Consommation
Mesures barrières... contre les kilos

Déjeuner chez soi par temps de confinement : attention surpoids

il y a 4 heures 35 min
décryptage > Santé
Drame de la désindustrialisation

Vaccins contre le Covid-19 : mais qui sera capable de produire les dizaines de millions de doses nécessaires ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 5 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 17 heures 48 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 18 heures 41 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 20 heures 45 min
© Reuters
© Reuters
Camouflage désert

Les Saoudiens dans une frénésie d’achat d’armes pour tenter de compenser la glissade américaine vers l’Iran

Publié le 11 mars 2015
Premier pays importateur d'armes en 2014, l'Arabie saoudite semble aux abois. Avec l'Etat islamique d'un côté, les rebelles chiites du Yémen de l'autre, et l'allié américain qui lorgne du côté de Téhéran, le royaume wahhabite fait tout pour assurer sa défense future.
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Premier pays importateur d'armes en 2014, l'Arabie saoudite semble aux abois. Avec l'Etat islamique d'un côté, les rebelles chiites du Yémen de l'autre, et l'allié américain qui lorgne du côté de Téhéran, le royaume wahhabite fait tout pour assurer sa défense future.

Atlantico : Après l'Inde en 2013, c'est au tour de l'Arabie saoudite de décrocher la première place du classement des pays importateurs d'armes en 2014. Alliance avec les Etats-Unis, montée en puissance de l'Iran ... Dans quelle(s) stratégie(s) ces augmentations des budgets de Défense (64,4 milliards de dollars en 2014) s'inscrivent-elles ?

Alain Rodier : Il n'y a pas de "surprise" mais une progression connue des importations militaires saoudiennes qui s'inscrivent directement dans le jeu d'influences qui se déroule au Proche-Orient entre Téhéran et Riyad.

Il n'est pas un mois qui passe sans que l'Iran ne dévoile un "nouvel" armement même si des doutes subsistent sur la fiabilité de ce qui est présenté. Le dernier en date est un missile de croisière Soumar qui semble être un clone du Kh-55 d'origine soviétique (Les Iraniens en avaient acquis douze auprès de l'Ukraine en 2001 sur le marché parallèle). A noter que ce missile dont la portée serait de 2.000 à 3.000 kilomètres était prévu pour emporter une charge nucléaire de 200 KT. De plus, Téhéran appuie l'effort de guerre de Damas et de Bagdad en fournissant armes, munitions, conseillers et appuis divers (transmissions, renseignement et aide au commandement).

Ali Younesi, un conseiller du président Rohani vient déclarer au cours d'une conférence le 8 mars que : "l'Iran est un empire, l'Irak notre capitale. Nous défendrons tous les peuples de la région. L'islam iranien est un islam pur dépourvu d'arabisme, de racisme, de nationalisme". Il a même ajouté: "les Saoudiens n'ont rien à craindre parcequ'ils sont incapables eux-même de défendre les peuples de la région".

La logique de renforcer le potentiel militaire est donc normale pour les Saoud qui se sentent menacés par Téhéran et par les salafistes-jihadistes de Daech et d'Al-Qaida, ces deux mouvements souhaitant la chute de la famille royale.  

Les saoudiens pourraient-ils tenter par-là de soutenir leurs relations diplomatiques avec les Etats-Unis, premier fournisseur du royaume ?

Cela fait des années que les Etats-Unis considèrent que leur centre d'intérêt se trouve dans le Pacifique. Leurs deux soucis sécuritaires y sont la Corée du Nord et la Chine. La famille Saoud se sent quelque part "abandonnée" et ne fait qu'une confiance modérée au Américains qui ont laissé tomber de fidèles alliés comme Moubarak. Alors, acheter des armements coûteux est une sorte d'assurance en démontrant à Washington tout l'intérêt qu'il y a à conserver un aussi bon client (même si une partie des matériels vont ensuite dormir sur étagères).

Mais il n'en reste pas moins que l'administration US va continuer à se désengager du Proche-Orient laissant à terme les "locaux" se débrouiller. C'est pour cette raison que les négociations avec l'Iran s'accélèrent. Elles ont pour but de dédiaboliser Téhéran, ce qui justifiera le désengagement d'un certain nombre de troupes US. Un seul problème, quoiqu'il arrive,  les Etats-Unis sont les garants de la sécurité d'Israël.

En quoi le Yémen constitue-t-il également un enjeu majeur de défense ?

L'offensive des tribus al-Houthi proches des chiites qui se sont emparées de la capitale et des côtes bordant la Mer Rouge, est ressentie comme une menace sur le flanc sud du Royaume. Sa liberté d'action maritime est aussi compromise à terme puisque Téhéran sera à même, dans l'avenir, de bloquer les détroits d'Ormuz et Bab-el-Mandeb si bon lui chante. De plus, les adversaires principaux des Houthis ne sont pas des alliés des Saoud mais les tribus sunnites soutenant Al-Qaida dans la Péninsule Arabique (AQPA).

Une réunion des pays du Golfe persique va se tenir en Arabie saoudite car tous les pays de la région se sentent concernés par la nouvelle donne. L'armée saoudienne est de loin la plus puissante, ce qui lui donne le statut de leader incontesté, même vis-à-vis du Qatar qui a tenté de mener sa propre politique en soutenant les Frères musulmans, un autre ennemi juré des Saoud.

Qu'est-ce qui a été acheté concrètement ? S'agit-il davantage de matériel militaire ? De remise à niveau des matériels existants ? De matériels offensifs ? Défensifs ? Quels sont les corps d'armées les plus favorisés ?

La plus grande discrétion est de mise. Mais, ce sont surtout l'Armée de l'Air et la Marine qui sont renforcées, cette dernière restant le parent "pauvre" (façon de parler) du dispositif saoudien. Il est en effet très peu probable que l'Armée de Terre saoudienne soit engagée dans un grand combat classique dans un proche avenir (ce qui n'exclut pas la surveillance des frontières et la gestion de crises asymétriques). Par contre, les airs et la mer vont constituer des enjeux prioritaires dans les années à venir. Il ne faut pas oublier le risque d'escalade dans le domaine des missiles et pourquoi pas, dans le domaine de l'armement nucléaire. Heureusement, on n'en n'est pas encore là mais c'est une option à surveiller, surtout si les négociations des 5+1 (les pays membres du Conseil de sécurité et l'Allemagne) avec l'Iran sur son programme militaire nucléaire venaient à échouer.

Pour autant, l'Arabie saoudite pourrait-elle utiliser le plein potentiel de ses moyens militaires ?

Un peu comme la Libye à l'époque de Kadhafi, le décompte des armements détenus est impressionnant (plus de 650 avions, 800 chars de bataille et environ 5 500 transports de troupes blindés, etc.). Mais des doutes subsistent sur les capacités opérationnelles de l'armée saoudienne qui n'a pas l'expérience du combat ni peut-être, la motivation. Ce n'est pas le cas pour les Iraniens. Cela dit, je ne crois pas à un affrontement armé direct mais à des manoeuvres d'intimidations (aériennes et maritimes) qui, bien sûr, peuvent toujours déboucher sur des incidents très graves.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

04.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

05.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

06.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

07.

"La France unie" : Emmanuel Macron lance un slogan bien moins rassembleur qu’il n’y paraît

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

06.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 12/03/2015 - 13:44
Raté....
....pour Areva ! . Dans un memorandum of understanding , la Corée du Sud devrait être choisi pour construire 2 réacteurs nucleaires en Arabie Saoudite pour un montant estimé à deux milliards d' USD sur 20 ans .
Texas
- 11/03/2015 - 18:05
Et selon..
....l' issue des négociations sur la question du nucleaire Iranien , quelques EPR pour Areva pour le futur programme Saoudien . Un vrai bonheur . Le quadrilatère parfait : Detroits , Hydrocarbures , Matières fissiles et conflit confessionnel .
MONEO98
- 11/03/2015 - 10:06
Dassault ......
encore une bonne nouvelle?