En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 heure 36 min
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 2 heures 51 min
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 4 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Hokusai, Hiroshige, Utamaro. Les grands maîtres du Japon" : splendeurs du Japon à Aix-en-Provence: Les Maîtres de l’époque Edo (1600-1867)

il y a 7 heures 16 min
pépites > Santé
Etat de santé
L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"
il y a 9 heures 26 min
pépites > Santé
Virus en sommeil
Une femme japonaise contracte le coronavirus une seconde fois après avoir été guérie
il y a 12 heures 28 min
pépite vidéo > Politique
Double langage ?
Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste après une question sur l'abattoir Sobeval
il y a 13 heures 25 min
décryptage > Société
Réaction politique

Injustice intergénérationnelle : les dangers d'une génération extorquée

il y a 14 heures 19 min
décryptage > Politique
A mort !

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

il y a 15 heures 9 min
décryptage > Politique
Tri sélectif

Chasse aux ex-LR "trop conservateurs" : le pari politique risqué des LREM à Paris

il y a 16 heures 2 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 2 heures 10 min
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 7 heures 6 min
pépite vidéo > Santé
Difficultés du monde hospitalier
Emmanuel Macron interpellé par un médecin sur la crise des hôpitaux
il y a 8 heures 44 min
pépites > Justice
"Pendaison" et Ancien Régime
L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon
il y a 11 heures 32 min
pépites > Santé
Coronavirus
Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "On a devant nous une épidémie" qu'il va falloir "affronter au mieux"
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Politique
Réforme(s)

Edouard Philippe, patron de Licence IV, Bruno Le Maire, gérant d’auto-école

il y a 14 heures 1 min
décryptage > Politique
Passage en force

Recours au 49-3 : cet ultime baril de poudre qu'Emmanuel Macron roule dans la fabrique d'allumettes

il y a 14 heures 51 min
décryptage > Défense
Graal du XXIeme siècle ?

Défense : le retard technologique de la France s’accumule

il y a 15 heures 28 min
décryptage > Politique
Casse-tête

Retraites : 49.3, retrait ou "bidouille", quel chemin de sortie de crise serait le moins dommageable pour Macron ?

il y a 16 heures 20 min
© REUTERS/Toru Hanai
© REUTERS/Toru Hanai
Nippon ni mauvais

Avis aux sceptiques des Abenomics : c’est fait, après 20 ans, le Japon sort de la déflation

Publié le 18 février 2015
Alors que la zone euro peine toujours à sortir de la grande récession en ce début 2015, le Japon publiait les chiffres de sa croissance pour le quatrième trimestre 2014. Entre sortie de la déflation et forte création d’emplois, les "Abenomics" sont en train de porter leurs fruits.
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que la zone euro peine toujours à sortir de la grande récession en ce début 2015, le Japon publiait les chiffres de sa croissance pour le quatrième trimestre 2014. Entre sortie de la déflation et forte création d’emplois, les "Abenomics" sont en train de porter leurs fruits.

C’est dans une ambiance relativement discrète que le gouvernement japonais dévoilait les derniers chiffres de la croissance du pays. Et pour le 4e trimestre 2014, la croissance du Japon atteint 2.2% en termes réels, soit un chiffre plus modéré que les attentes du marché, fixées à 3.6%. Après des débuts en fanfare, le programme économique nommé Abenomics serait-il finalement une déception ?

La première réponse à cette question consiste à s’intéresser à la situation déflationniste que le pays connaît depuis le début des années 90 et plus intensément encore depuis 1997. Et là, la réponse est très nette ; la réussite est totale, car pour la première fois depuis plus de 10 ans, le pays s’est enfin défait de l’étau de la déflation, comme le démontre les chiffres du déflateur du PIB présentés ci-dessous :

Graphique : Déflateur du PIB, Japon

Une situation qui, dans un second temps, conduit à s’intéresser de plus près aux derniers chiffres de la croissance japonaise. Car si le dernier trimestre a bien progressé de 2.2% en termes réels, les chiffres nominaux (tenant compte de l‘inflation) témoignent d’un rythme bien plus élevé, soit 4.4% de croissance au dernier trimestre. De quoi souligner la vigueur de la reprise japonaise suite au ralentissement survenu à la mi 2014, conséquence directe de la hausse de la TVA de 5 à 8% en avril dernier, et qui avait alors profondément impacté le consommateur japonais.

Du côté de l’emploi, les résultats méritent également d’être détaillés. Depuis l’arrivée de Shinzo Abe au pouvoir, soit depuis décembre 2012, le taux de chômage du pays a pu se contracter, passant de 4.3% à 3.4%.

Graphique : Taux de chômage au Japon en % (Source: Cabinet Office)

Une baisse des chiffres du chômage qui pourrait être considérée comme mineure si on ne prenait pas le soin de décomposer l’ensemble des chiffres. D’une part, la baisse du nombre de chômeurs atteint 520 000 personnes :

Graphique : Nombre de chômeurs au Japon (* 10 000)

Et d’autre part, le nombre d’emplois créés est lui beaucoup plus impressionnant, soit plus de 1.310 millions d’emplois créés par l’économie japonise depuis décembre 2012 :

Graphique : Nombre de personnes employées au Japon (* 10 000)

Il existe donc un curieux différentiel de 800 000 emplois, entre d’une part la baisse de 520 000 chômeurs et d’autre part l’arrivée de 1.310 millions de nouveaux employés. Une différence qui ne peut s’expliquer que par la progression de la population active japonaise au cours de la même période. En d’autres termes, l’économie japonaise a attiré une partie de la population qui était alors exclue du monde du travail.

Et la justification de cette curiosité se trouve dans une autre promesse des Abenomics; mieux  insérer les femmes dans le marché de l’emploi. Les résultats sont impressionnants : ce sont 950 000 femmes qui ont rejoint les chiffres de la population active japonaise depuis l’arrivée de Shinzo Abe au pouvoir. Et ce, malgré une population totale en déclin.

Ainsi, sur les 1.310 millions d’emplois créés depuis la fin 2012, 280 000 ont été octroyés à des hommes et 1.030 millions à des femmes. Cette réussite des "womenomics", autre promesse de campagne, a ainsi permis au pays de voir sa population active totale progresser malgré le vieillissement continu de la population.

Sortie de la déflation, croissance à nouveau vigoureuse, forte création d’emplois, baisse du chômage, meilleure insertion des femmes au  sein de l’économie, la réussite du gouvernement Abe est difficilement contestable sur le plan économique. Des résultats qui doivent beaucoup à la nouvelle politique monétaire mise en place par Haruhiko Kuroda, Président de la Banque du Japon depuis le premier trimestre 2013. Et pourtant, la petite musique laissant entendre que les Abenomics sont un échec total continue de faire son chemin. Cela permet sans doute d’éviter de se poser des questions.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

03.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

07.

45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 19/02/2015 - 00:36
Ah, ils ont du mal à accepter la realité des chiffres!
...une maladie française héritée du trotskysme: ne jamais reconnaitre que la politique des autres fonctionne, lorsque la politique française patine dans la semoule gauchiste...
henir33
- 18/02/2015 - 12:08
hirondelle
une hirondelle ne fait pas le printemps, on ne saurait juger la politique d'Abe sur des résultats provisoires et la dette insoutenable continue de croître jusqu'à l'écroulement le jour où les japonais ne seront plus en mesure de financer leur Etat à cause du déséquiliobre des retraites

et le PIB brut non corrigé de l'inflation n'a pas de sens
john mac lane
- 18/02/2015 - 11:11
la monnaie de singe ne dure qu temps
L inversion de la courbe qui ne durera qu un ete et des taxes et augmentations de tva qui dureront des generation. Des dettes sur des siecles....a ce prix la les responsables qui agittent les flonflons du jour dirons dans 2ans. On a pas ete assez loin. ...voila pourquoi ca s ecroule. Reprenons une bonne dose de dettes sur les generations suivantes....