En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

ça vient d'être publié
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 1 heure 24 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 5 heures 40 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 7 heures 37 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Economie
Réalité des chiffres

Hôpitaux, retraites ou inégalités : la fiscalité, ce verrou français qui étrangle toute vraie réforme.

il y a 9 heures 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Hong-Kong s’enflamme, sa jumelle historique, Singapour, récupère les flux de capitaux et redoute la contagion…

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Politique
2022

Les Français tous prêts à la bataille retour Macron Le Pen… ou majoritairement orphelins de la politique…?

il y a 10 heures 39 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 20 heures 53 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 2 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 4 heures 57 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 5 heures 21 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 9 heures 10 min
décryptage > Société
Protection de l'enfance

Parents dangereux : ces violences contre les enfants dont on parle si peu

il y a 9 heures 49 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès
il y a 10 heures 29 min
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 20 heures 7 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 38 min
© Reuters
© Reuters
Série militantisme

Sortir la politique française de la préhistoire : leçon 3 - Big brother is watching you

Publié le 05 février 2015
Vous pensiez voter en votre âme et conscience dans une démarche strictement personnelle? En réalité, c'est un peu plus compliqué que cela. Après les liens entre psychologie et abstention, et la personnalisation des campagnes, voici le troisième volet de notre série consacrée aux expériences américaines qui pourraient nous inspirer.
Amélie de Montchalin  diplômée d'HEC et de la Harvard Kennedy School. Elle participe au groupe de réflexion la Boîte à idées.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Boîte à idées est un groupe de réflexion. Composée de hauts fonctionnaires et d'experts du secteur privé, elle émet régulièrement des propositions afin de peser sur la ligne politique de l'UMP.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amélie de Montchalin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Amélie de Montchalin  diplômée d'HEC et de la Harvard Kennedy School. Elle participe au groupe de réflexion la Boîte à idées.
Voir la bio
La Boîte à idées
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Boîte à idées est un groupe de réflexion. Composée de hauts fonctionnaires et d'experts du secteur privé, elle émet régulièrement des propositions afin de peser sur la ligne politique de l'UMP.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Vous pensiez voter en votre âme et conscience dans une démarche strictement personnelle? En réalité, c'est un peu plus compliqué que cela. Après les liens entre psychologie et abstention, et la personnalisation des campagnes, voici le troisième volet de notre série consacrée aux expériences américaines qui pourraient nous inspirer.

Loin d’être un acte purement individuel, voter est un processus collectif, qui répond aux pressions sociales qui s’exercent sur l’électeur. 

Lire les autres épisodes :

Sortir la politique française de la préhistoire : leçon 1 - A quelle heure irez-vous voter ?

Sortir la politique française de la préhistoire : leçon 2 - Être ou ne pas être électeur

Sortir la politique française de la préhistoire : leçon 4 - La force de l’habitude

A l’abri de l’isoloir, au moment de glisser dans l’enveloppe son bulletin, nous avons le sentiment de réaliser l’acte le plus personnel qui soit. Pourtant, si le vote est individuel, la démarche de voter s’inscrit en réalité dans un mouvement collectif et social. Certes, nous votons pour défendre nos convictions et nos valeurs. Mais nous votons aussi – ou surtout ? – pour « faire société ».

Aux Etats-Unis, une école de pensée économique et comportementale s’est développée sous l’impulsion de chercheurs tels que Dan Ariely au MIT, ou Richard Thaler à Harvard. Selon eux, nos actes seraient souvent la réponse personnelle et prévisible à des normes sociales.

Plus que partout ailleurs, les Américains sont constamment amenés à comparer leurs comportements à ceux de leurs concitoyens. Une comparaison qui les invite, de façon plus ou moins implicite, à se conformer à la norme. Ainsi, une compagnie d’eau ou d’électricité va comparer votre consommation à celle des habitants de votre quartier. Une commune va vous inviter à tondre votre pelouse « comme vos voisins», et les services des impôts locaux vous relanceront en cas de retard de paiement, en vous rappelant que « 80 % des habitants ont payé leurs impôts à l’heure ».

Every vote you make, I’ll be watching you

Dans le champ politique, une série d’expériences a été menée par des chercheurs de Yale en 2006, lors des primaires pour l’élection du Gouverneur du Michigan. Pour tester l’importance des normes sociales sur l’abstention, quatre courriers différents ont été envoyés avant le scrutin. Tous ces courriers incitaient les électeurs à aller voter, mais chacun appliquait un degré différent de pression sociale :

 

-          Le premier se bornait à rappeler que l’abstention gagnait du terrain, et appelait l’électeur à « faire son devoir » ;

-          Le second reprenait la même formulation, mais ajoutait qu’une « étude anonyme pour mieux comprendre l’abstention serait menée dans la circonscription » ;

-          Le troisième rappelait en outre que l’identité des votants et des abstentionnistes était publique, comme c’est la loi aux Etats-Unis, et incluait un récapitulatif de l’historique de participation de l’électeur lors des 3 derniers scrutins ;

-          Enfin, le quatrième courrier envoyait à l’électeur l’historique de vote de ses voisins, en prévenant que cette liste serait à nouveau envoyée à tout le quartier après la prochaine élection.

Avec un écart de 8 points entre ceux qui n’ont reçu aucun courrier et ceux qui ont reçu le plus « engageant », cette étude a eu sur les électeurs un effet radical.

Taux de participation électorale selon le degré de pression et surveillance sociale

 

Lecture : 31,5 % des électeurs ayant reçu un courrier les enjoignant à « faire leur devoir » ont voté, contre 29,7 % de ceux n’ayant reçu aucun courrier.

Source : Etude réalisée sur un échantillon de 180 002 ménages dans l’Etat du Michigan avant les primaires d’août 2006 pour choisir les candidats à l’élection de Gouverneur de l’Etat. Cet échantillon représentait près de 14 % du corps électoral total pour ces primaires. Source : Alan S. Gerber, Donald P. Green and Christopher W. Larimer (2008). “Social Pressure and Voter Turnout: Evidence from a Large-Scale Field Experiment.” American Political Science Review 102(1): 33-48

ð  Naturellement, ces méthodes qui recourent à la pression sociale et à l’homogénéisation « forcée » des comportements, s’éloignent de l’idéal républicain de l’accomplissement du « devoir civique », et seraient assez mal reçues en France.

 Il n’est donc pas question de transposer en l’état ces pratiques – d’autant qu’elles seraient illégales, l’historique de participation n’étant pas destiné à être utilisé auprès du grand public. Néanmoins, le principe selon lequel une forme d’émulation collective de proximité pourrait réduire l’abstention mérite réflexion.Une manière d’aller dans ce sens pourrait consister à créer des compétitions entre quartiers d’une même ville ou entre communes d’un même département, basées sur leur taux de participation. Les chaînes de télévision nationales et locales pourraient également animer ce type de concours lors de leurs soirées électorales, et offrir des récompenses, naturellement symboliques, à ses vainqueurs (des émissions en direct, un plateau local lors d’un prochain scrutin, des reportages ou interviews etc.)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

05.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

06.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

07.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

03.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

06.

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cremone
- 05/02/2015 - 23:35
On pourrait...
... imaginer un pays où tous les actes des individus seraient régis par la loi et contrôlés par la police, avec emprisonnement à la clé pour les réfractaires. On pourrait appeler ce pays idéal "Union Soviétique"
Texas
- 04/02/2015 - 22:03
Interessante....
..cette étude .Un jour peut-être le croisement des données électorales et des allocations sociales .