En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 29 min 44 sec
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 1 heure 37 min
décryptage > Politique
Présidentielle américaine

Retrait de Bernie Sanders : les failles idéologiques de l’idole des jeunes n’auront pas résisté au coronavirus

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Société
Contrepoids

Pourquoi les fantasmes de nouveau monde de Frédéric Lordon et des anti-capitalistes ne sont que les mêmes et (vieilles) lunes dangereuses

il y a 3 heures 14 min
décryptage > Santé
Restrictions

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

il y a 4 heures 33 sec
light > High-tech
Générosité en cette période difficile
Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, donne 1 milliard de dollars pour lutter contre le coronavirus
il y a 13 heures 12 min
light > Culture
Tristesse pour les fans
Coronavirus : l'édition 2020 du festival Hellfest de musique metal, organisé à Clisson, est annulée
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un automne de Flaubert" d'Alexandre Postel : Flaubert se libère du démon de la mélancolie. Un roman captivant

il y a 15 heures 30 min
pépites > France
Joies du confinement en province
Selon l’Insee, un Parisien sur dix a quitté Paris depuis le début du confinement
il y a 16 heures 21 min
pépites > Economie
Nouveau record
Coronavirus : 6,3 millions de salariés sont au chômage partiel en France
il y a 18 heures 58 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 1 heure 11 min
décryptage > Société
Problème de langage

Pourquoi les libéraux parlent-ils si mal du libéralisme ? Parce qu’ils utilisent les mots de ses adversaires !

il y a 2 heures 9 min
décryptage > Economie
Nouveau symptôme du coronavirus

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

il y a 3 heures 51 min
décryptage > Société
Du grand soir au petit matin

Et si la seule chose que nous ayons vraiment besoin de réapprendre à gérer post-Coronavirus était le temps

il y a 4 heures 17 min
light > Justice
Star des 12 Coups de midi
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme pour pédopornographie
il y a 13 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Oldyssey, un tour du monde de la vieillesse" de Julia Mourri et Clément Boxebeld : pour déconstruire beaucoup d'idées reçues sur "les vieux" !

il y a 15 heures 5 min
pépites > Politique
Président de la République
Coronavirus : l’Elysée annonce que le confinement sera "prolongé" au-delà du 15 avril
il y a 15 heures 50 min
pépites > International
Boulevard pour Joe Biden ?
Démocrates : Bernie Sanders arrête sa campagne et renonce à la course pour la présidentielle américaine
il y a 18 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attaque au couteau à Romans-sur-Isère : l’assaillant a été mis en examen pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste"
il y a 19 heures 23 min
© Reuters
© Reuters
Tut Tut

Basic Instinct (mais pas chères) : Dacia et Skoda sont devenues les reines de la 1ère hausse du marché européen en 7 ans

Publié le 16 décembre 2015
Le groupe Volkswagen, tiré par les ventes de Skoda, conserve sa place de numéro 1 sur le marché automobile, tandis que Renault réalise la plus forte hausse de 2014 grâce à Dacia (+23,9%).
Automotive Intelligence Strategist.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bertrand Rakoto
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Automotive Intelligence Strategist.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe Volkswagen, tiré par les ventes de Skoda, conserve sa place de numéro 1 sur le marché automobile, tandis que Renault réalise la plus forte hausse de 2014 grâce à Dacia (+23,9%).

En 2014, le marché européen a connu une croissance grâce au léger regain des principaux marchés, à savoir l’Allemagne, l’Italie, le Royaume Uni. L’Espagne a également contribué à la hausse, mais le marché n’est qu’à la moitié de ce qu’il représentait avant la crise et il ne doit sa croissance qu’à la mise en place de primes à la casse. Des cinq marchés les plus importants, la France est celui qui est le plus à la peine puisque la croissance de 0,3% confirme la longue convalescence dans laquelle le marché s’installe. L’augmentation du taux de chômage et les perspectives économiques peu encourageantes ne permettent pas de relancer le marché automobile français, bloqué sous le seuil de 1,8 million d’immatriculations. Les consommateurs se détournent de l’investissement automobile.

Du point de vue des constructeurs, les facteurs de croissance sont la présence dans la plupart des pays européens, d’une part, et une empreinte importante sur le marché grâce à ses nombreuses marques et à des gammes étendues, d’autre part. Dans ce contexte, le groupe Volkswagen, tiré par les ventes de Skoda, conserve sa place de numéro 1 avec une hausse de 7,2%. PSA gagne 3,7% et reste le second constructeur européen, mais cette hausse est plus faible que celle du marché et signifie que le groupe français perd des parts de marchés. La plus forte hausse de 2014 est Renault qui gagne 13,3% de ventes grâce à Dacia (+23,9%). La marque roumaine confirme son dynamisme, à la fois en prenant des parts sur le marché des véhicules neufs, mais aussi en attirant sur ce marché des acheteurs de véhicules d’occasion, ce qui est, par exemple, le cas en France. Par ailleurs, Dacia profite de la disparition en 2014 de la marque Chevrolet puisque General Motors se recentre sur Opel pour l‘Europe.

En 2014, les constructeurs qui ont le plus bénéficié de la hausse européenne sont ceux qui ont une bonne dynamique de gamme, c'est-à-dire beaucoup de lancement de nouveaux modèles, et ceux qui font preuve d’une certaine agressivité commerciale en proposant des remises ou des financements attractifs. Avec près de 75% de parts de marchés, les segments les plus porteurs en Europe sont les modèles compacts (segment C) et les citadines (segment B), dont les versions les plus dynamiques sur le marché sont les crossovers. Ces véhicules surélevés aux allures de 4x4 sont de plus en plus nombreux (Peugeot 2008,  Renault Captur et Citroën C4 Cactus, par exemple). Ils prennent beaucoup de parts de marché sur les monospaces, dont l’offre se réduit et qui sont globalement moins attractifs que les crossovers sur un plan esthétique. Globalement, les acheteurs européens restent fidèles aux mêmes segments et il est peu probable que les gammes supérieures puissent bénéficier d’une quelconque hausse dans les années à venir.

Le contexte économique européen reste fragile et malgré la croissance de 2014, le marché reste très en retrait par rapport aux valeurs d’avant crise puisqu’il se situe à 13 millions de véhicules en 2014 soit un volume 20% inférieur à celui de 2007 (15,6 millions d’unités). Les perspectives ne sont pas favorables à une hausse importante en 2015, certains tablent sur une croissance de 1 à 1,5% pour le marché européen cette année (Cecra ou Coram-Research). Contrairement aux Etats-Unis, les ventes de véhicules en Europe sont assez insensibles aux baisses du prix du pétrole. Ce sont les politiques fiscales qui influencent le plus le mix et les volumes de ventes automobiles.

Les acheteurs européens ne vont donc pas se diriger vers des dépenses automobiles plus importantes, au mieux elles se stabilisent. Certains marchés sont assez durement touchés, et on peut sérieusement douter de la capacité à revenir durablement aux valeurs d’avant crise. Dans le cas de l’Espagne, c’est acquis. Le marché a très peu de chance de pouvoir de nouveau atteindre 1,6 million d’immatriculations, d’autant que 20% au moins des concessions ont fermé leurs portes face à la crise qui touche le pays depuis maintenant 7 ans. La France est aussi dans une situation délicate puisque le marché est au point mort, la croissance de modèles d’entrée de gamme comme Dacia et celle du segment B semblent durables. Il devient alors légitime de s’interroger sur la capacité de notre marché à revenir à 2 millions d’immatriculations par an et se stabiliser à cette valeur. Les mesures fiscales et les politiques urbaines, qui tentent même d’influencer l’ensemble du territoire, militent en défaveur d’une reprise du marché. Pourtant, l’automobile en France comme en Europe est un secteur économique majeur, source d’emplois et de revenus pour les différents pays. Si on prend un prix moyen de 21 000 € par véhicule vendu, la perte en TVA pour l’Etat français sur les ventes de véhicules frôle le milliard d’euros. L’impact de l’automobile sur l’économie ne doit pas être sous-estimé.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

04.

"Le coronavirus est une maladie de Blancs" ! On a entendu ça à Marseille, Dakar et Abidjan…

05.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

06.

Et si Trump avait raison sur la Chine

07.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

03.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

04.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

05.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

06.

Fléau de crise : 6 mesures pour contrer les petits chefs qui aggravent la situation sanitaire et économique

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

03.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Attaque à Romans-sur-Isère : mais que faisait Abdallah A. O. en France ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tubixray
- 21/01/2015 - 17:33
Ne pas confondre
Dacia = véhicule spécifique à bas coût du groupe Renault, partageant uniquement le groupe motopropulseur avec gamme traditionnelle pour un écart de prix de 5000 €.
Skoda = Dans le cas de l'Octavia, c'est un clone de Golf avec un empattement plus long et à 1500 € de moins.