En direct
Best of
Best of du 8 au 14 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis

02.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

03.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

04.

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

05.

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

06.

La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov

07.

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

01.

Etre seul tue

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

04.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

04.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

05.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

06.

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Là où chantent les écrevisses", une enquête policière envoûtante à lire absolument.

il y a 1 heure 5 min
pépite vidéo > Sport
Historique
Ligue des champions : revivez les 10 (!) buts du match où le Bayern Munich a humilié Barcelone
il y a 2 heures 51 min
décryptage > Santé
Vecteur

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

il y a 3 heures 31 min
décryptage > Santé
Mode inutile

L’eau de coco : impact positif zéro sur votre santé

il y a 4 heures 12 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis
il y a 4 heures 32 min
décryptage > International
Bruit de vagues en Méditerranée

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk, un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 18 heures 24 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov
il y a 20 heures 32 min
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 23 heures 48 sec
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 1 jour 49 min
décryptage > International
Nuances

Trump président impulsif, incendiaire... mais souvent efficace ?

il y a 1 heure 40 min
pépite vidéo > International
Tendresse
Beyrouth : une association réunit les victimes de l'explosion avec leurs animaux de compagnie
il y a 3 heures 7 min
décryptage > Santé
Avec modération

L’abus de yoga serait-il mauvais pour la santé ?

il y a 4 heures 7 min
décryptage > Histoire
Mémoires d'outre-tombe

Série de l'été : les femmes qui ont changé l'Histoire. Aujourd’hui, Charlotte Corday

il y a 4 heures 19 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

il y a 4 heures 39 min
light > Religion
Contexte particulier
Pèlerinage du 15 août à Lourdes : des milliers de pèlerins sont attendus, le masque sera obligatoire
il y a 17 heures 44 min
pépite vidéo > France
Vive émotion
Retrouvez l’hommage de Jean Castex aux six humanitaires français tués au Niger
il y a 19 heures 59 min
pépites > International
Noms d'oiseaux
La Turquie accuse la France de se comporter "comme un caïd" en Méditerranée
il y a 21 heures 11 min
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 23 heures 45 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
La France est plus que jamais face à un défi majeur : la recrudescence de travailleurs pauvres.
© Reuters
La France est plus que jamais face à un défi majeur : la recrudescence de travailleurs pauvres.
Roue de l'infortune

Derrière la grève des routiers, l'implacable machine française à créer des travailleurs pauvres en France

Publié le 20 janvier 2015
Alors que les routiers bloquent de nombreux axes de circulation pour dénoncer leur "smicardisation", la France est plus que jamais face à un défi majeur : la recrudescence de travailleurs pauvres. Plus encore que le chômage, la précarité est un mal profond qui ne cesse de croître.
Gilbert Cette
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilbert Cette est professeur d'économie associé a l'Université d'Aix-Marseille.  Co-auteur avec Jacques Barthelemy de « Travailler au XXIème siècle », Editions Odile Jacob, 2017.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que les routiers bloquent de nombreux axes de circulation pour dénoncer leur "smicardisation", la France est plus que jamais face à un défi majeur : la recrudescence de travailleurs pauvres. Plus encore que le chômage, la précarité est un mal profond qui ne cesse de croître.

Atlantico : Comment expliquer qu'il existe des travailleurs pauvres aujourd'hui en France malgré le droit du travail ? Comment se retrouvent-ils dans cette situation ?

Gilbert Cette : Le premier facteur de pauvreté en France, c'est le nombre d'heures travaillées. Quand vous cumulez un nombre restreint d'heures travaillées avec un très faible salaire horaire, vous entrez directement dans la pauvreté. Du côté des routiers, en particulier, il peut y avoir l'impression d'horaires asociaux et de plages de travail considérables pour un revenu qui demeure très faible. Nous sommes là dans la problématique soulevée par le travail du dimanche, où l'on parle de contreparties pour les horaires asociaux. Ces discussions devraient intégrer la compatibilité entre vie professionnelle et vie familiale. D'ailleurs, il faut aussi prendre en compte le nombre de personnes à charge : le salaire n'est pas perçu de la même façon selon le nombre de bouches à nourrir à la maison. Et enfin, il y a une disparité géographique car quelqu'un qui vit avec un SMIC même à temps plein à Paris est pauvre alors que, dans la même situation, un travailleur dans la Creuse ou la Lozère ne vit pas pauvrement.

Qu'en est-il des contrats signés à l'étranger ?

Pour les routiers comme dans le bâtiment, il y a effectivement la question des contrats étrangers. Mais même quand il y a un contrat étranger, quand on travaille en France on est soumis au droit du travail français. Il n'y a que pour la protection sociale que les règles étrangères pourront valoir. Par exemple, un ouvrier du bâtiment polonais sera soumis au salaire minimum français mais aux prélèvements sociaux de son pays puisque c'est là-bas qu'il est assuré. C'est là que la différence se fait. Et puis, il faut bien dire les choses telles qu'elles sont : dans ces professions, il y a souvent des heures supplémentaires non nécessairement toutes déclarées, ce qui abaisse la rémunération par heure travaillée...  

Qui profite du système, et comment ?

La situation est plus complexe. Il y a dans ces activités une forte concurrence qui fait que si une entreprise parvient à baisser ses coûts du travail et que celle d'en face n'y arrive pas, cette dernière aura de grosses difficultés économiques. C'est d'ailleurs pour ça que le droit du travail essaye d'introduire des règles qui évitent des mises en concurrence sauvages qui aboutissent à des surenchères à la baisse des rémunérations et des conditions de travail.

Comment la situation évolue-t-elle ? Y-a-t-il plus de travailleurs pauvres aujourd'hui qu'avant ?

Il y a plus de travailleurs pauvres qu'avant car il y a plus d' "intermittents du travail". Dans les périodes de conjoncture difficile, il y a plus de personnes qui, dans l'année, jonglent entre périodes travaillées, discontinues et hachées, et périodes sans activité. Ces gens sont pourtant considérés comme actifs, et ils auront été employés certains moments de l'année, mais ils vivent des situations de pauvreté. C'est la précarité. De plus, ils acceptent certaines conditions de travail et de rémunération plus facilement qu'ils ne le font dans les périodes où le marché du travail est au beau fixe.

Comment mieux réglementer le travail en France ?

Premièrement, il faudrait une application stricte des règles de droit. Sachant que ce n'est pas facile d'aller vérifier dans les entreprises de transport, dans les chantiers, etc. Deuxième façon de faire : travailler sur les questions d'intermittence pour les  personnes qui voient se succéder périodes de travail et périodes de non-travail, par de la formation, par un encadrement qui évite les allers-retours trop fréquents, par une majoration des contributions sociales des contrats de très courte durée (ce qui connaît un début d'application depuis la mise en oeuvre de l'accord interprofessionnel sur la compétitivité et la sécurisation de l'emploi du 11 janvier 2013) et c'est très bien. Il y a aussi la réflexion sur l'articulation entre vie personnelle et vie professionnelle, et la question des contreparties aux horaires asociaux. Ce sont ces principaux axes qui feront changer la situation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires