En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 6 heures 27 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 7 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 8 heures 28 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 10 heures 29 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 11 heures 24 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 13 heures 22 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 13 heures 57 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 14 heures 46 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 16 heures 6 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 16 heures 30 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 6 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 8 heures 6 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 9 heures 31 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 10 heures 48 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 13 heures 5 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 13 heures 46 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 14 heures 7 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 15 heures 29 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 16 heures 34 min
Editorial

La tragédie de Charlie Hebdo suscitera-t-elle le sursaut dont la société française a tant besoin ?

Publié le 09 janvier 2015
Les Français se sont habitués à remettre en cause leurs principes fondamentaux pour ériger des tabous dans tous les domaines, multiplier les polémiques et les violences.
Michel Garibal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Garibal , journaliste, a fait une grande partie de sa carrière à la radio, sur France Inter, et dans la presse écrite, aux Échos et au Figaro Magazine.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Français se sont habitués à remettre en cause leurs principes fondamentaux pour ériger des tabous dans tous les domaines, multiplier les polémiques et les violences.

La tragédie de Charlie Hebdo a engendré une lame de fond planétaire dont on ne peut encore mesurer toutes les conséquences. Le choc provoqué par le massacre opéré de sang-froid pour faire  disparaître l’équipe qui animait un journal atypique symbole du goût des Français pour la liberté d’expression pourrait faire naître un phénomène de résilience, bien connu des médecins, qui permettrait d’opérer rapidement un rebond à la suite du traumatisme enregistré, dont les effets pourraient s’étendre à l’ensemble du pays. L’ampleur des rassemblements organisés depuis la catastrophe, dont beaucoup étaient spontanés traduit peut-être le début d’un changement de comportement des Français, habitués trop longtemps à remettre en cause les principes fondamentaux sur lesquels ils vivaient depuis des décennies pour ériger des tabous dans tous les domaines, multiplier les polémiques et les violences, parce que la peur, générée par la crise, et exploitée par certains mouvements politiques, étendait son ombre partout.

Il serait temps que la France renonce à la misanthropie qui l’étreint et cesse d’apparaître comme le peuple le plus pessimiste de l’Europe occidentale en prenant conscience du vrai danger que représente le terrorisme afin qu’elle cesse de se livrer à des guerres internes picrocholines qui laminent son unité et se ressaisisse pour aborder les vraies réformes susceptibles de ressouder le pays et lui permettre de recoller au monde d’aujourd’hui, dont elle est en train de se détacher...

Il existe aujourd’hui de nombreux atouts dans le contexte international. La chute de l’euro, à son niveau le plus bas par rapport au dollar, apporte une vraie bouffée d’oxygène au pouvoir d’achat. Les exportations françaises vont y trouver un stimulant car elles sont particulièrement sensibles au niveau des devises. Il en va de même pour la baisse du pétrole, dont les effets seront beaucoup plus rapides et importants que ceux du pacte de responsabilité. Idem pour les taux d’intérêt qui atteignent chaque jour un nouveau record historique, soulageant la charge de la dette, puisqu’on emprunte à dix ans à moins de 0,8%. Autant d’éléments, qui devraient contribuer à ramener un début de confiance dans l’évolution de la conjoncture, et conduire à un jugement  moins négatif sur la loi Macron en discussion devant le Parlement. Pour l’instant, les sondages montrent qu’une majorité de la population n’y croit pas. Elle a certes été caricaturée en mettant l’accent sur la création de lignes d’autocars, sur l’ouverture de certains magasins le dimanche dans les zones touristiques et la remise en cause de certains privilèges des professions réglementées, alors que les textes prévoient bien d’autres dispositions. Mais il est certain que la loi est encore bien timide et qu’elle ne touche pas aux rigidités essentielles de l’économie. C’est là qu’une pression nouvelle d’une opinion qui retrouverait une certaine unité pourrait conduire rapidement à un deuxième plan de relance, sans doute souhaité par Emmanuel Macron lui-même et qui devrait tenter de mettre fin aux gaspillages entraînés par des institutions vétustes qui n’ont plus de raison d’être comme le statut de la SNCF, qui entraîne un surcoût pour les usagers, les avantages du comité d’entreprise d’EDF, le scandale de la formation permanente, qui fait vivre artificiellement des dirigeants syndicaux, ou encore les régimes complémentaires de retraite du secteur public.

On saura très vite si le drame que vient de vivre le pays contribuera en définitive au sursaut qui est à portée de main si la cohésion nationale reste au rendez-vous.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 10/01/2015 - 12:33
@Benvoyons
tu l'as dit!
Benvoyons
- 10/01/2015 - 10:42
Ganesha - 10/01/2015 - 09:15 Il n'a jamais été question
d"éliminer les Fonctionnaires mais d"éliminer qu'un fonctionnaire puisse aussi être un élu comme cela se passe dans toutes les vraies démocraties. Allemagne, UK, Pologne, Autriche etc etc..Les Fonctionnaires de ces pays ne peuvent pas être élus sans avoir démissionné et sans pouvoir revenir dans la Fonction Publique. Ceci pour éviter les petits arrangements entre amis.Depuis 1981 nous sommes le seule pays qui dispose d'une Fonction publique d'une Fonction Publique qui se contrôle et d'une Fonction Publique d'élus avec 55 à 60% des élus Fonctionnaires. Donc sit la France va mal malheureusement c'est bien à cause des Fonctionnaires qui ont tous les pouvoirs.
Benvoyons
- 10/01/2015 - 10:30
J'ajoute pour mettre un peu d'espérence que les sondages
concernant notre Caton Hollande et bien vont remonter. Bilan et bien notre Président devra se convertir à l'Islam car c'est grâce à Mahomet qu'il remontera. Il va devoir par devoir faire les 5 prières par jour pour ainsi assurer sa réélection. J'ajoute qu'il est devenu un peu Président ( après 2 1/2 ) grâce à Mahomet et en plus grâce aussi à la non utilisation de sa queue greffée sur son cerveau.. Quand il ne s'occupe plus de ses plaisirs et bien il a quelques bulles d'intelligence qui remontent. J'ajoute que même avec sa teinture nous allons bientôt voir quelques cheveux gris, comme quoi il a enfin un peu travaillé. Donc nous allons avoir au moins 1 million aficionados de la Muleta Charlie Hebdo pour fêter le brevet d'excitation des déséquilibrés.Notre Président en tête de cortège bien évidemment. Comme quoi les références à l'intelligence et du bon sens ne sont plus. Mais mon esprit Humaniste m'interdit de dire comme Bergé et autres produits de la gauche que cela sera bien fait s'il se passait quelque chose de grave pendant cette manifestation.(Manif pour tous).