En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 16 min 23 sec
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 2 heures 57 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 4 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 12 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Thérapie de groupe, tome 1. L’étoile qui danse" de Manu Larcenet : l’angoisse de la page blanche ? Une porte ouverte à tous les délires créatifs ?

il y a 15 heures 36 sec
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 18 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 48 min
pépites > Justice
Dommages et intérêts
L'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros dans le cadre du procès Fillon
il y a 17 heures 30 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 59 min 59 sec
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 2 heures 13 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 3 heures 11 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 4 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyade" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 12 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 14 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk : un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 15 heures 13 min
light > Santé
Remède efficace
Coronavirus : Jackie Chan s’engage à donner un million de yuans pour la recherche d’un vaccin
il y a 16 heures 44 min
pépites > Politique
Campagne familiale
Elections municipales : Marie-Caroline Le Pen, la sœur aînée de Marine Le Pen, fait son retour en politique à Calais
il y a 19 heures 21 min
Rigueur

Ce budget 2012 qui ne sera jamais exécuté en l'état...

Publié le 29 septembre 2011
A un an de l'élection présidentielle, alors que la crise fait des ravages et que le Sénat vient de basculer à gauche, le budget présenté ce mercredi en Conseil des ministres a peu de chances d'être exécuté tel quel. Les luttes d'influence entre partis ont déjà commencé...
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A un an de l'élection présidentielle, alors que la crise fait des ravages et que le Sénat vient de basculer à gauche, le budget présenté ce mercredi en Conseil des ministres a peu de chances d'être exécuté tel quel. Les luttes d'influence entre partis ont déjà commencé...

Sur le papier tout est limpide : le gouvernement a mis fin à l'augmentation continue des dépenses de l'État pour la première fois depuis 1945 ; il s’agit donc d’«un changement historique». Ce budget serait, selon les ministres, un modèle d’équilibre puisqu’il va réduire les déficits, (en le ramenant de 7,5 à 4,5% en 2012), grâce à la réduction des dépenses mais aussi à des taxes et des hausses d’impôts ciblées, «qui ne pèseront pas sur la croissance». Les yeux rivés sur le « triple A » de la France, Nicolas Sarkozy appuie : «L’objectif sera tenu à l’Euro prêt ».

La journée de présentation du budget 2012 (au Conseil des ministres, aux commissions des Finances de l’Assemblée et du Sénat, en conférence de Presse et enfin par la bonne parole de François Baroin et Valérie Pécresse portée dans les journaux du 20H), a offert un condensé des débats qui vont nourrir l’actualité au cours des prochains mois. Si mercredi on n’a pas beaucoup entendu la gauche (le débat des primaires ne portait pas sur le budget 2012 !), dans les couloirs de l’Assemblée, ses élus ont commencé à tempêter contre des « coupes aveugles brutales » et promis une véritable réforme fiscale, (lorsqu’ils arriveront au pouvoir, ce dont ils ne doutent plus guère), avec l’instauration d’une tranche supérieure de 45% de l’impôt sur le revenu.

Au milieu, les centristes veulent également se faire entendre : oui, il faut une tranche supérieure de l’impôt sur le revenu, et pour ces champions de l’orthodoxie budgétaire le gouvernement peut mieux faire : la réduction des déficits résulte davantage de la pression fiscale que de la réduction des dépenses ; or, pour eux ce devrait être l’inverse.

Un contexte exceptionnel avec un Sénat à gauche

S’il est un budget qui ne sera sans doute jamais exécuté en l’état, c’est bien celui de 2012. Faut-il rappeler que nous sommes en année électorale, qu’il est présenté dans un contexte de crise financière de la zone euro, elle aussi sans équivalent depuis 1945, avec l’épée de Damoclès d’un défaut de la Grèce ? Et puis le Sénat vient de basculer à gauche (autre évènement historique), ce qui va obliger le gouvernement et la majorité à une gymnastique parlementaire inédite. Il faut donc avoir la foi chevillée au corps ou du moins faire comme si, pour le défendre, expliquer que le déficit baisse mais que la dette augmente, et faire adopter le projet.

Car, aussi bizarre que cela puisse paraître au premier abord, c’est avec sa majorité que le gouvernement aura le plus à batailler lors de ce débat qui va débuter le 18 octobre. Jusqu’à présent , sous les gouvernements de droite, on coupait la poire en deux pour les concessions aux parlementaires. Le gouvernement gardait toujours une petite réserve pour le Sénat ; ces derniers temps, avec des lois votées à la hussarde à l’Assemblée, (en raison de l’urgence décrétée et du temps législatif programmé qui n’existe pas au Sénat ), on peut même dire que c’est la Chambre Haute qui affinait les projets de loi. Dorénavant les compromis devront être trouvés et conclus à l’Assemblée, comme sous les cohabitations, lorsque le gouvernement était à gauche, et le Sénat à droite. Les sénateurs votaient soit contre les textes, soit les détricotait complètement ; ce sera à nouveau le cas.

Le Nouveau Centre, indispensable pour une majorité présidentielle

Alors, dès mardi dernier, Christian Jacob, le président du groupe UMP a annoncé des réunions de travail internes pour cadrer le débat budgétaire. Logique, car c’est à l’UMP, puis entre l’UMP et le Nouveau Centre que les problèmes vont se poser. Au sein du parti présidentiel, les points de vue des tenants de la Droite Populaire et ceux des gaullistes et des ex-centristes à la fibre sociale, sont déjà difficiles à concilier. Mais un nouveau sous-groupe est en train de se former, celui des élus ruraux ; ils vont être obligés « d’avaler » le gel des dotations aux collectivités locales sans forme de compensation. Indispensables pour une majorité présidentielle, les élus du Nouveau Centre vont constamment faire pression sur le gouvernement pour faire encore plus d’économies.

Ils se sont déjà lancés dans une surenchère pour la définition d’un haut revenu, celui qui sera soumis à la taxation exceptionnelle de 3%, à la suite de la supplique lancée par quelques grands patrons. Valérie Pécresse a indiqué que le seuil de 500 000 euros pour une personne seule est indicatif. Le gouvernement est ouvert à la discussion, ce qui signifie qu’il laissera aux députés le soin de l’abaisser, et de prendre ainsi la responsabilité de la fixation du couperet. Les centristes, eux, veulent abaisser ce seuil à 150 000 euros, l’UMP le verrait plutôt à 250 000.

Quant à la gauche, elle veut pérenniser cette taxation pour le moment exceptionnelle. On n’a pas encore entendu les arguments des uns et des autres sur la future taxe pénalisant les industries polluantes. Ce sont, avec le rabot des niches fiscales, les mesures emblématiques mais aussi symptomatiques de ce budget où il n’est plus question de ne pas augmenter les impôts. Après, ce ne sera qu’une question de dosage, en fonction du vainqueur de la présidentielle et de l’évolution de la crise internationale.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

04.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Les mésaventures d’Erdogan en Syrie

07.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
lecteur d'infos
- 29/09/2011 - 19:46
Règle d'or
D'accord avec rue102361 ! C'est comme la règle d'or avec obligation de présenter des budgets de l'Etat à l'équilibre ... ça fait 30 ans que les gouvernements successifs s'assoient dessus !
rue102361
- 29/09/2011 - 12:25
bon arrete sa suffit
je ne vais pas plus loin que sa «L’objectif sera tenu à l’Euro prêt ».

sa fait 30 ans que l'on nous dit sa c'est bon.