En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

05.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

06.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

07.

Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

ça vient d'être publié
pépites > Santé
2019-nVoC
Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète
il y a 3 heures 9 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 10 heures 42 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 11 heures 25 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 12 heures 41 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 13 heures 33 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 16 heures 15 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 18 heures 22 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 19 heures 28 min
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 6 heures 21 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 8 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 10 heures 51 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 11 heures 58 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 12 heures 58 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 15 heures 24 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 17 heures 19 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 18 heures 9 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 19 heures 42 min
Bonnes feuilles

L'affaire Snowden, une rupture stratégique : ces données personnelles qui constituent la mémoire vivante de la NSA

Publié le 13 décembre 2014
Le déroulement du scandale ainsi que les données révélées par Edward Snowden sont décortiqués et analysés dans ce livre. Il permet de mieux comprendre le bouleversement stratégique que cet ancien sous-traitant de la NSA a déclenché au nom de la défense des libertés individuelles. Extrait de "L'affaire Snowden, une rupture stratégique", de Quentin Michaud et Olivier Kempf, publié chez Economica (1/2).
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Kempf est chercheur associé à l'IRIS et directeur de la lettre stratégique La Vigie (www.lettrevigie.com). Il a publié "L'OTAN au XXIe siècle" (Le Rocher, 2014, 2ème édition). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.
Voir la bio
Olivier Kempf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Olivier Kempf est chercheur associé à l'IRIS et directeur de la lettre stratégique La Vigie (www.lettrevigie.com). Il a publié "L'OTAN au XXIe siècle" (Le Rocher, 2014, 2ème édition). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le déroulement du scandale ainsi que les données révélées par Edward Snowden sont décortiqués et analysés dans ce livre. Il permet de mieux comprendre le bouleversement stratégique que cet ancien sous-traitant de la NSA a déclenché au nom de la défense des libertés individuelles. Extrait de "L'affaire Snowden, une rupture stratégique", de Quentin Michaud et Olivier Kempf, publié chez Economica (1/2).

PRISM, la cheville ouvrière

En physique, le prisme est un bloc de verre taillé de façon à difracter la lumière d’une certaine manière. PRISM agit avec la même logique. Lorsque l’accord est donné par l’unité Targeting and Mission Management (S343) pour aspirer un flux de données, PRISM opère de façon automatisée. Un logiciel Pintaura autogère cette opération en accordant des codes (P1, P2, P3) pour chaque support depuis lequel la donnée est extraite, respectivement Facebook, Microsoft et Google. Un logiciel Unified Targeting Tool agit ensuite comme un moteur de recherche pour rechercher un élément précis dans cette masse de données. Les personnels de la NSA disposant d’un accès à PRISM peuvent alors y puiser des informations en tapant simplement un nom ou une adresse email. Les métadonnées stockées par PRISM se chiffrent en millions. Les documents d’Edward Snowden montrent que 117 675 noms de personnes surveillées par la NSA soupçonnés d’intervenir dans des activités terroristes étaient répertoriés au sein de PRISM, le 5 avril 2013.

Autre information distillée par ces premiers documents, PRISM coûte chaque année 20 millions de dollars. Une goutte d’eau dans un budget de plus de 10 milliards de dollars pour la NSA. En premier lieu, le programme a commencé la collecte de données avec Microsoft, le 9 novembre 2007. Ont suivi Yahoo! et Google l’année suivante, Facebook en mars 2009, puis Apple en octobre 2012. Ces collectes qui visent des données particulières sont en constant développement. Der Spiegel a ainsi affirmé dans un livre Der NSA Komplex, paru en mars 2014, que le service cloud SkyDrive de Microsoft a été intégré à PRISM en mars 2013. Cet accord a été conclu après plusieurs mois de négociation entre le FBI et le géant informatique américain. Cette coopération suggère alors que la NSA n’est pas la seule à gérer les partenariats avec les grands groupes américains, alors que leur exploitation repose sur des logiciels mis en œuvre uniquement par cette même Agence. Parmi les exploitations de données les plus importantes figurent celles sur Yahoo!, Google et Microsoft. Ces trois géants américains représentent 98 % des données stockées par PRISM. Le logiciel de messagerie instantanée Paltalk a lui aussi fourni des informations importantes à la NSA notamment au cours du printemps arabe en Tunisie et en Égypte, ainsi que sur les échanges entre les rebelles en Syrie.

Concernant le SSO, les chiffres donnent le tournis. Selon le Washington Post, cette unité a recueilli en 2012 444 743 emails Yahoo!, 105 068 emails Hotmail, 82 857 comptes Facebook ou encore 33 697 emails Gmail. Chaque année, cela représente un volume total de 250 millions de données liées aux emails. Cela ne comprend pas la teneur des échanges dans les messages électroniques, les informations liées aux heures d’envoi et de réception ainsi que les pièces jointes échangées, ce que l’on appelle les métadonnées.

Les scoops se succèdent

Dès lors, les événements s’enchaînent très rapidement. En moyenne, un scoop impliquant les activités de la NSA avec des chiffres très précis est publié tous les trois jours. Le 7 juin, Glenn Greenwald publie un autre article « Boundless Informant: the NSA’s secret tool to track global surveillance data ». L’affaire Verizon devient alors une affaire beaucoup plus importante qui gagne en texture grâce aux informations apportées par le journaliste américain. Elle prend une dimension différente révélant l’existence d’un programme de la NSA avec des documents très précis à ce sujet.

Boundless Informant constitue une base de données de la NSA permettant de connaître en temps réel l’état de la surveillance pratiquée sur les réseaux dans les pays du monde entier. Telle une carte mondiale des activités de la NSA, Boundless Informant informe de manière pédagogique et le plus simplifié possible les personnels de l’Agence sur les cyberopérations en cours. Ces activités semblent concerner uniquement des missions d’interception et non pas des cyberopérations offensives de l’Agence.

La NSA dispose donc d’outils de cyberespionnage mais également de capacités de suivi et de contrôle de ces mêmes opérations de cybersurveillance. Le programme symbolise à lui seul ce qu’Edward Snowden souhaite avant tout dénoncer : la quantité incommensurable de données numériques collectées et stockées par les États-Unis. Les documents d’Edward Snowden indiquent que l’Iran faisait partie en 2007 des pays les plus espionnés au monde. Cette base de données qui se traduit sous la forme d’une carte géographique mondiale met en exergue une surveillance poussée des communications des Américains sur le sol national. En 2007, 2 892 000 000 communications auraient ainsi été interceptées aux États-Unis, selon les documents d’Edward Snowden publiés dans le Guardian. Dès ces premières révélations, Edward Snowden et les journalistes qui publient ses documents laissent entendre clairement que des données des citoyens américains sont stockées par la NSA. Pour autant, le directeur national du renseignement, James Clapper, répondait, au début de l’année 2014, lors d’une audition aux parlementaires de la commission américaine du renseignement « No sir » à la question de savoir si la NSA collectait des données sur les Américains aux États-Unis.

Boundless Informant permet d’apprendre concrètement que la NSA avait recueilli, entre le 1er et le 31 mars 2013, 97 milliards de données téléphoniques. Les données fournies sont donc très récentes. Et c’est cela qui accrédite encore plus les informations divulguées par ce whistleblower (« lanceur d’alerte ») unique en son genre. Le programme est géré par une unité au rôle déterminant de la NSA, la Global Access Operations chargée de superviser l’ensemble des opérations d’interception réalisées en dehors du territoire américain. En clair, elle s’assure du bon fonctionnement de l’ensemble des programmes de collecte et de stockage des données téléphoniques copiées depuis les câbles sous-marins, les satellites ou encore les métadonnées de navigation sur Internet.

Cette encyclopédie constitue la mémoire vivante de la NSA. Le programme se nourrit des données engrangées par les principaux logiciels pour dresser l’activité de l’Agence partout dans le monde. Parmi les logiciels que Boundless Informant scanne en permanence figure Bullrun. Il s’agit d’une collaboration entre la NSA et son homologue britannique, le GCHQ, visant à mettre en commun leurs activités liées au décryptage des clefs de chiffrement utilisées dans le cadre de la sécurisation des transactions en ligne. Dans le cadre de la surveillance des échanges financiers dans le monde, les deux Agences ont effectivement décidé – comme le révèlent les documents d’Edward Snowden – de mutualiser leurs moyens dédiés à casser les clefs de chiffrements les plus courantes pour crypter les numéros de compte et les montants des transactions opérées partout dans le monde.

Parmi les autres programmes qui nourrissent Boundless Informant citons également Egotistical Giraffe mis au point pour surveiller spécifiquement le réseau Tor. Ce réseau informatique est utilisé par des hackers mais aussi par des journalistes pour échanger de façon cryptée des informations de nature sensible. La NSA examine ainsi les profils des personnes et les informations échangées sur ce réseau censé être inviolable. Par ailleurs, Muscular est le nom d’un programme de la NSA établi pour pénétrer tous les réseaux privés de Google et Yahoo!. L’objectif est alors de s’introduire dans toutes les messageries ou tchats privés pour identifier des personnes et extraire des données. Enfin, Olympia permet quant à lui de surveiller uniquement les communications au sein du ministère brésilien des Mines et de l’Énergie.

 Extrait de "L'affaire Snowden, une rupture stratégique", de Quentin Michaud et Olivier Kempf, publié chez Economica, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Coronavirus chinois : une carte permet de suivre l’évolution de l’épidémie à travers la planète

03.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

04.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

05.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

06.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

07.

Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires